Unités de mesure de l’énergie, comment s’y retrouver ?

Unités de mesure de l'énergie, comment s'y retrouver ?

Kilowatts, Megawatts, cumac, kilowatts crête : à l’heure où les questions énergétiques prennent de plus en plus de place dans notre quotidien, il est plus important que jamais de bien saisir la signification des unités les plus fréquemment utilisées.

L’énergie, qu’est-ce que c’est ?

Avant de savoir comment interpréter les différentes mesures de l’énergie, il faut d’abord comprendre de quoi on parle. En termes très génériques, l’énergie désigne une capacité d’action. Une action peut avoir différentes formes, il y a donc différents types d’énergie, parmi lesquelles :

  • L’énergie cinétique, utilisée pour les objets en mouvement.
  • L’énergie mécanique, pour les objets en mouvements entraînés par leur propre poids (comme les éoliennes).
  • L’énergie chimique comme la combustion du bois ou du pétrole.
  • L’énergie thermique, la chaleur.
  • L’énergie électrique.
  • L’énergie nucléaire.


Vous voulez faire des économies d’énergie chez vous ? Notre simulateur vous aide à connaître les solutions les plus efficaces pour vos travaux de rénovation énergétique.


Le joule pour l’énergie, le watt pour la puissance

L’unité de base de l’énergie est le joule, du nom du physicien James Precott Joule. Très petite unité, le joule désigne une force de 1 newton s’exerçant en un seul point et correspondant à un mouvement de 1 mètre de ce point.

Le watt (W) quant à lui, n’est pas une mesure de l’énergie à proprement parler, mais une mesure de puissance. Un watt correspond à la transmission uniforme d’un joule sur une seconde. Ainsi, une machine d’une puissance de 60 watts pourra transmettre 60 joules en une seconde, ou 3600 joules en une minute. Une bonne manière de se représenter un watt est d’imaginer un four micro-ondes. Si l’on veut transmettre moins d’énergie au plat, on le règle sur une puissance inférieure, par exemple 600 watts, mais si l’on veut vraiment cuire le plat avec une fonction grill, il faudra dépasser les 1000 watts.

Les dérivés du watt

Afin de pouvoir parler d’énergie sans s’encombrer de chiffres à rallonge, on utilise, comme pour chaque unité de mesure, des multiples. On entend ainsi souvent parler de kilowatts (les installations solaires de toiture font souvent entre 3 et 9 kW), de mégawatts (les réacteurs EPR en construction auront une puissance de 1600 MW) ou de gigawatts (GW).

Pour le cas particulier de l’énergie solaire, on évoque souvent le watt-crête, qui désigne la puissance d’un panneau solaire photovoltaïque dans des conditions idéales (pas d’ombre, bon ensoleillement…). Une installation d’une puissance de 3 kWc ne produira ces 3 kW que très rarement (ce qui ne veut pas dire que le panneau est inefficace pour autant).

Le kilowattheure pour mesurer la consommation… et votre Prime Énergie

Lorsque l’on aborde des chiffres de consommation ou de production réelles, on préfère utiliser le wattheure qui correspond à l’énergie effectivement produite (ou consommée) pendant un temps donné. Il s’agit de multiplier les watts par des heures. Il est donc très aisé de convertir le wattheure en joules. En effet, un watt correspondant à un joule transmis pendant une seconde, un wattheure correspond à 3600 joules (il y a 3600 secondes dans une heure).

Vous avez peut-être également entendu parler des « kilowattheures cumac » dans le cadre du calcul de votre Prime Énergie. Cumac est tout simplement l’abréviation de « cumulés actualisés ». Cela veut dire que votre Prime est calculée en fonction des économies réalisables sur toute la durée de vie du produit, ramenées à un instant T (si le produit a une durée de vie estimée à 20 ans, alors les économies des 20 années seront récompensées).

Le saviez-vous ?



Outre la Prime Énergie, l’État met à votre disposition plusieurs aides pour vos travaux. Calculez combien vous pouvez recevoir.



Et l’électricité ?

Enfin, nous ne pouvions vous laisser sans un petit mot sur l’électricité. Le courant qui arrive chez vous est un courant alternatif, qui change constamment de sens. Mais celui qui est produit par des panneaux solaires est un courant continu, d’où la nécessité de l’onduleur pour le convertir. Vous savez sûrement que l’on utilise les volts pour mesurer la tension, et les ampères pour mesure l’intensité (l’image d’une rivière est souvent utilisée, la tension désigne sa largeur et l’intensité le débit de l’eau).

Quant aux voltampères, utilisés pour le dimensionnement de votre compteur électrique (par exemple 9 kVA), ils correspondent tout simplement à la multiplication des volts et des ampères, donc de la tension et de l’intensité, ce qui équivaut à… la puissance qui peut être exprimée en watts.

On en parle dans cet article

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

L’énergie solaire

Le soleil est une source d’énergie gratuite et inépuisable. Ses applications pour la maison permettent de transformer l’énergie solaire captée en électricité ou en eau chaude sanitaire.

En savoir plus

Vos réactions

15 Août

je suis fiers de vous merci infiniment

Habou Bakary



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :