Nos recommandations pour choisir un climatiseur

Nos recommandations pour choisir un climatiseur

Avec les gros coups de chaleur de l’été, il peut être judicieux de s’équiper d’un climatiseur pour rafraîchir votre intérieur et ne pas souffrir de la canicule. Voici quelques recommandations pour choisir un climatiseur en fonction de vos besoins et de vos contraintes.

Etre vigilant lors de l’achat d’un climatiseur

Il faut faire particulièrement attention à ce qui est proposé sur internet. Beaucoup d’appareils portant le nom de « climatiseur » et proposés à un prix d’envrion 100 euros sont en réalité de simples rafraîchisseurs. Ils ne fonctionnent pas comme de vrais climatiseurs et ne font que souffler de l’air réfrigéré qui produit surtout de l’humidité.


Connaissez-vous la pompe à chaleur air-air ? Il s’agit d’un bon compromis entre un climatiseur et une équipement de production de chauffage !


Finalement, un simple ventilateur à 20 euros fera mieux le travail qu’un de ces refroidisseurs. C’est une solution d’appoint qui peut suffire si vous n’avez pas envie d’investir dans une climatisation plus performante.

Cependant, un climatiseur est la meilleure solution sur le long terme. Il fonctionne comme un réfrigérateur qui produit du froid par compression et par détente d’un fluide frigorigène. L’air ambiant est alors rafraîchit sans être humidifié car l’air soufflé est asseché tandis que l’humidité ambiante est absorbée.

Les différents types de climatiseur

Il existe deux grandes familles de climatiseurs. D’abord, les climatiseurs monoblocs consistent à avoir les parties chaude et froide dans le même bloc. On les trouve généralement sur roulettes et parfois accrochés au mur. Ainsi, ceux à roulettes sont très pratiques dans le sens où ils peuvent être facilement déplacés de pièce en pièce et enlevés pendant l’hiver. Ils sont cependant très imposants (entre 20 et 40 kg) et peuvent s’avérer compliqués à manipuler. De plus, les monoblocs sont souvent très énergivores en électricité et produisent pas mal de bruit. Leur prix va de 200 euros à 1 600 euros pour les plus puissants.

Le deuxième type de climatiseur est la clim split, qui regroupe la clim monosplit et multisplit. Ces climatiseurs sont divisés en plusieurs blocs : le bloc chaud qui évacue la chaleur est placé à l’extérieur, et le ou les blocs froids sont placés à l’intérieur pour insuffler la fraîcheur dans les pièces à vivre. Ils sont reliés par des tuyaux et des flexibles. Les clims splits sont plus efficaces que les monoblocs, mais sont également plus chères. Il faut prévoir l’installation obligatoirement effectuée par un professionnel (environ 200/300 euros) ainsi que le prix de l’appareil (à partir de 600 euros). En revanche, la consommation électrique est minime, le bruit de la machine ne se fera entendre qu’à l’extérieur, et le bloc intérieur prend beaucoup moins de place dans la pièce à vivre.

Les critères de choix pour un climatiseur

Que vous optiez pour un climatiseur monobloc ou split, il y a certains critères qu’il ne faut pas négliger lors de l’achat car ils régiront la performance de l’appareil.

Au niveau de la puissance de l’appareil, il faut compter de 50 à 100 W de puissance par mètre carré, selon la performance de l’isolation de votre logement. Attention aussi à la consommation énergétique de la clim, préférez des appareils classé A+++ jusqu’à A sur l’étiquette énergie.

Le saviez-vous ?

 

L’été est la bonne période pour penser à changer vos équipements de chauffage et attendre l’hiver en toute tranquillité. Renseignez-vous sur votre éligibilité aux aides financières accordées pour les remplacements de chaudière par exemple.

 

Vous pouvez également regarder les fonctions supplémentaires des climatiseurs. Par exemple, la puissance de la fonction de déshumidification ou le niveau de bruit. Enfin, le climatiseur peut éventuellement être équipé d’un mode chauffage. C’est ce qu’on appelle une clim réversible. Si cette fonction augmente sensiblement le prix de l’appareil, il permet toutefois de faire office de radiateur d’appoint très performant.

On en parle dans cet article

Les pompes à chaleur

La pompe à chaleur aérothermique ou géothermique extrait de l’énergie à l’extérieur de l’habitation pour l’injecter à l’intérieur via un radiateur, un plancher chauffant ou un ventilo-convecteur.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :