Tout savoir sur le DPE : critères de notation, obligations, prix

dpe-maison1

Outil toujours sollicité pour comparer les biens entre eux avant d’acheter ou de louer un logement, le DPE se révèle également indispensable à élaborer dans l’optique de prendre les bonnes initiatives pour une rénovation énergétique. Quelles sont les informations délivrées par ce document ? Dans quels cas le demander ? Est-il obligatoire et, surtout, combien coûte-t-il ?

Des étiquettes répondant à des critères prédéfinis

L’élaboration entière du DPE est réglementée : il doit commencer par décrire le logement dans tous ses détails. On trouve donc des renseignements comme la surface, l’orientation, les matériaux utilisés pour les murs, la qualité des ouvertures, etc. En parallèle, le diagnostic s’intéresse aux installations pour chauffer les pièces et produire l’eau chaude sanitaire. Le cas échéant, il étudie également les dispositifs permettant de refroidir ou ventiler l’espace.

Selon la nature des informations obtenues, le Diagnostic de Performances Énergétiques détermine une consommation effective d’énergies (sur la base des factures de l’occupant) ou une estimation des énergies nécessaires pour un usage standard.


Avant de proposer votre bien en location, faites réaliser des travaux de rénovation énergétique afin d’augmenter le confort thermique des locataires. Les travaux d’isolation sont les travaux les plus rentables en termes de coût/économies.


Pour finir, deux notes de A (note la plus haute) à G (note la plus basse) sont attribuées pour :

  • L’étiquette énergie relative aux consommations primaires.
  • L’étiquette climat concernant les émissions de dioxyde de carbone (gaz à effet de serre).

Les objectifs du DPE : informer et guider

Puisqu’il est obligatoire pour toute vente ou location immobilière, le DPE possède un rôle informatif : un futur propriétaire cherchant à faire des économies d’énergies privilégiera les meilleures notes. De plus, lorsqu’un bâtiment se présente plutôt comme un mauvais élève en termes de performances énergétiques, les acheteurs potentiels peuvent négocier le prix à la baisse, en raison des réhabilitations à prévoir pour rehausser les performances du logement.

Mais l’objectif n’est pas seulement d’attribuer une note définitive, bien au contraire. Le diagnostic inclut des recommandations pour identifier les meilleurs travaux à faire, dans le cas présent, pour réduire les factures énergétiques. Si l’on remarque que les déperditions d’énergie se font surtout au niveau du toit, on conseille une isolation des combles. En revanche, face à une maison bien isolée mais chauffée au fuel, on préconise le changement de chaudière, pour solliciter davantage les énergies renouvelables.

Le saviez-vous ?

QuelleEnergie.fr vous propose de simuler les aides et les subventions auxquelles vous pourriez avoir droit pour la réalisation d’un diagnostic énergétique.

En théorie, un DPE est valable 10 ans. Cependant, si vous l’avez obtenu il y a moins de 10 ans et si vous avez fait des travaux en suivant ses conseils entre temps, il convient de réaliser une nouvelle expertise. Ici, la note actuelle ne reflète probablement plus la qualité du bâtiment.

performances-energetiques2

Un diagnostic de performances énergétiques, combien ça coûte ?

Vous ne pouvez pas demander à n’importe quel professionnel de vous fournir un DPE : seuls les indépendants répondant à des exigences de compétences et pouvant présenter un contrat d’assurance sont en mesure d’intervenir. Contactez un expert agréé par le Comité Français d’accréditation (COFRAC) pour envisager cette démarche en toute sérénité.

À titre d’exemple, sachez que les diagnostiqueurs habilités doivent avoir un niveau bac +2 dans l’univers des techniques du bâtiment, tout en ayant suivi une formation continue d’au moins 3 jours. Bien évidemment, la réalisation d’un DPE implique toujours un déplacement sur site : ne faites jamais appel à une société qui vous propose un diagnostic à distance, ce dernier n’aura aucune valeur légale.

À lui seul, le diagnostic de performances énergétiques coûte entre 90 et 160 €. Le tarif varie en fonction de la superficie du logement, mais peut aussi être différent d’une entreprise à l’autre. Vous pouvez demander plusieurs devis pour comparer les prix et vous aider à choisir.

Pour finir, il convient de préciser que l’ensemble des diagnostics obligatoires pour une vente immobilière (amiante, électricité, gaz, termites, plomb, DPE, etc.) coûte plus cher, car il implique un travail plus minutieux et plus long.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :