Comment déclarer votre crédit d’impôt en 2020 ?

Déclaration CITE 2020

Cette année encore, les particuliers pourront renseigner le montant de leurs dépenses en rénovation énergétique sur la déclaration de revenus.

Les actions d’amélioration des performances menées en 2019, restent éligibles au Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE). Pour en bénéficier, il suffit d’indiquer les sommes correspondantes dans sa déclaration à remplir en 2020. Le point sur les dates limites, les démarches et les particularités applicables cette année.


Quelles sont les autres aides dont vous pouvez bénéficier pour vos travaux de rénovation ? Pour le savoir, utilisez le simulateur d’aides et subventions gratuit sur QuelleEnergie.fr.


Dates clés : déclaration en ligne et format papier

Le calendrier fiscal a été décalé dans le cadre de la crise sanitaire actuelle. Au 1er avril, l’ouverture des services de déclaration est repoussée au 20 avril 2020 avec les dates limites suivantes :

En ligne Format papier
Du 4 au 11 juin selon les départements :

  • 4 juin : (01) – (19)
  • 8 juin : (20) – (54)
  • 11 juin : (55) – (976)
  • Date limite fixée au

    12 juin

    (cachet de La Poste faisant foi)

    Notez que la télédéclaration se généralise et que les critères d’envoi par voie postale se limitent à : l’absence de connexion internet ou l’impossibilité de déclarer en ligne. Compte tenu du contexte exceptionnel, les démarches en ligne sont, cette année, d’autant plus encouragées par l’administration fiscale.

    Comment déclarer le montant de mes dépenses en rénovation énergétique ?

    Modalité de déclarationLes contribuables contraints à la déclaration par voie postale pourront, comme à l’accoutumée, remplir le formulaire n° 2042 RICI à joindre à leur déclaration.

    En ligne, vous devez – dans un premier temps – cocher la case des charges liées aux travaux de rénovation énergétique, afin de dévoiler – dans un second temps – l’ensemble des champs relatifs aux dépenses éligibles au CITE. Concrètement, lors votre télédéclaration cela concerne 2 étapes sur 4 :

    Étapes Points de vigilance
    État civil
    Vos revenus >> cocher la case « Charges ouvrant droit à réduction d’impôt ou à crédit d’impôt »
    Vos charges Rubrique « Dépenses en faveur de la transition énergétique de l’habitation principale »
    >> remplir le montant des dépenses dans les champs correspondants (cases 7CB à 7BL)
    Prélèvement à la source Montants déjà réglés et régularisations déjà obtenue

    Particularités des dépenses de 2019 pour le bénéfice du CITE à 30 % en 2020

    Chaudières fioul

    xEn 2019, l’acquisition de chaudières utilisant le fioul comme source d’énergie n’ouvre plus droit au crédit d’impôt.

    Chaudières gaz

    -Seules les chaudières à très hautes performance énergétique (THPE) et à micro-cogénération gaz ouvrent droit au Crédit d’Impôt à 30 % pour leur acquisition en 2019.

    À noter : le plafond de dépense est fixé à 3 350 € par équipement, pour les dépenses à compter du 8 mars 2019.

    Fenêtres

    -Le taux est minoré à 15 % pour les fenêtres ou portes-fenêtres éligibles, en remplacement de simples vitrages, et le plafond de dépense est de 670 € par équipement.

    Coût de la main d’œuvre

    Les dépenses de main d’œuvre ouvrant droit au CITE à 30 % :

    • isolation thermique des parois opaques ;
    • pose de l’échangeur souterrain d’une pompe à chaleur géothermique.

    Et sous condition de ressources* :

    • équipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable ;
    • systèmes de fourniture d’électricité à partir de l’énergie hydraulique ou à partir de la biomasse ;
    • pompes à chaleur (autres que air-air) dont la finalité essentielle est la production de chaleur ou d’eau chaude sanitaire.

    La dépose d’une cuve à fioul est également éligible et pour un CITE à hauteur de 50 % (sous condition de ressources*).

    * Plafond de ressources applicable aux aides de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH).

    Mesure transitoire pour les devis signés en 2019

    Vous pouvez bénéficier du CITE dans les conditions applicables au titre de l’année 2019, pour vos dépenses en 2020, si vous êtes en mesure de justifier de l’acceptation du devis et du versement d’un acompte entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019.

    Le saviez-vous ?

     

    La qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) de l’entreprise réalisant les travaux est requise pour le bénéfice du CITE, mais aussi pour toutes les autres aides à la rénovation énergétique. Demandez votre devis sur QuelleEnergie.fr et retrouvez les artisans qualifiés de votre région.

     

    À noter pour l’année prochaine

    Le 1er janvier 2020, le CITE à 30 % a disparu au profit de MaPrimeRénov’, réservée aux revenus modestes, et d’un nouveau Crédit d’Impôt forfaitaire pour les revenus intermédiaires et plus élevés. Au printemps 2021, les particuliers éligibles au nouveau dispositif du crédit d’impôt observeront plusieurs changements lors de leur déclaration avec notamment :

    • un formulaire révisé, adapté aux nouveaux montants forfaitaires du CITE ;
    • l’éligibilité des frais de pose étendue à tous les équipements retenus pour le CITE.

    Retrouvez l’ensemble des conditions, les actions éligibles et les critères techniques sur notre page dédiée au nouveau CITE applicable aux travaux réalisés en 2020.

    Vos réactions



    Gratuit !

    Les services Quelle Energie :

    House-dpe-blue

    Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
    Faire le test

    Calculatrice-blue

    Calculez vos aides et subventions
    Calculer mes aides

    Quotation-blue

    Rencontrez des artisans qualifiés
    Demander un devis gratuit


    Avis des internautes (1090)

    8,6/ 10

    Afficher tous les avis

    A PROPOS DE CET ARTICLE

    Les lecteurs ont aussi aimé :