Couple comparant leurs notes sur leur cahier

Comment bien choisir une chaudière à condensation ?

Le 21 novembre 2013

Les chaudières à condensation brûlent encore du combustible, hélas, mais intelligemment, c’est-à-dire qu’elles le brûlent de la façon la plus rentable possible ; elles sont à la fois écologiques et économiques. Elles ont tout pour vous plaire ! Le retour sur investissement est donc rapide, sans compter les aides financières proposées par les collectivités locales, l’État ou même les entreprises. Quel que soit le combustible utilisé, gaz, bois ou fioul, les économies sont là ! Comment est-ce possible ? Les fumées produites par le combustible sont en grande partie condensées et leur énergie est récupérée. Votre argent ne s’envole plus en fumée !

La chaudière à condensation est-elle adaptée à votre logement ? Faites le test pour le savoir et calculez vos économies !

Les différents types de chaudières

Quel que soit le type de chaudières à condensation, il n’y a aucune contrainte particulière si ce n’est le tuyau d’évacuation des condensats (eaux résultant de la condensation des fumées). Ce n’est donc pas cela qui les différencie. Mais il y a différentes sortes de chaudières à condensation : au sol, bien entendu, mais aussi murales, ou avec ventouse. Parmi tous les types de produits sur le marché, lequel choisir ?

 

Le professionnel chargé de l’installation vous conseillera au mieux, en fonction de votre logement et de vos besoins (chauffageeau chaude sanitaire). Au sol, les chaudières sont généralement installées dans les caves, les chaufferies ou les garages, c’est-à-dire hors des pièces à vivre, car elles sont plus encombrantes et donc moins esthétiques. Leur choix s’impose lorsque le volume à chauffer est assez important. Leur prix est en général plus élevé parce que leur puissance l’est également. Les chaudières murales permettent plus de liberté d’installation que les chaudières au sol. Elles s’intègrent plus facilement à l’habitat, notamment dans le cas des rénovations. Les chaudières à ventouse possèdent une arrivée d’air et une évacuation qui peuvent se faire par la toiture, donc verticalement ou horizontalement, à travers un mur. D’un encombrement réduit, ces chaudières murales sont moins chères que les chaudières au sol mais pas au détriment de leur puissance.

Avec ou sans production d’eau chaude sanitaire

Un autre élément est à prendre en considération : la production d’eau chaude, puisque ces chaudières à condensation permettent également de réaliser des économies dans ce domaine. Il y a plusieurs modes de fourniture d’eau sanitaire, de plus en plus confortables pour l’utilisateur. Dans le mode instantané, l’eau est chauffée au moment où vous la demandez. L’avantage : vous avez autant d’eau chaude que vous le désirez, mais il faut quand même le temps qu’elle chauffe et surtout, il vaut mieux ne pas être plusieurs à en avoir besoin sinon gare à la douche froide ! Dans le mode micro-accumulé, un petit ballon tampon contient une mini-réserve d’eau chaude ; l’eau arrive donc chaude dès que vous la demandez. Mais il vaut mieux également que les besoins ne soient pas excessifs. Dans le mode accumulé, un ballon plus important permet le stockage de l’eau chaude et vous ne risquez plus un manque intempestif d’eau chaude ! C’est évidemment l’idéal pour qui aime son confort !

 

Par leur efficacité et leur longévitéles chaudières à condensation permettent des économies tout en apportant un meilleur confort et en respectant l’environnement. La diversité des types de chaudière à condensation et des modes de production d’eau chaude répondra forcément à vos attentes.

Plus d’articles sur ce thème