La PAC air-air réversible en climatisation

Vous connaissez sûrement les climatiseurs mais savez-vous qu’aujourd’hui il en existe avec une double fonctionnalité ? Les systèmes réversibles permettent d’assurer la climatisation de votre logement en été et une partie, voire la totalité, de vos besoins en chauffage en hiver. Un appareil 2-en-1 qui permet donc de faire des économies sur sa facture énergétique ! L’association, par exemple, d’une pompe à chaleur air-air réversible avec un poêle à bois dans un logement correctement isolé serait judicieuse si, bien sûr, vous avez besoin de rafraîchir votre logement en été.

La PAC air-air est donc le compromis parfait si vous avez besoin de refroidir votre habitation pendant la saison estivale tout en assurant un complément de chauffage pendant la saison froide. Sa réactivité et son utilisation simplifiée en font aujourd’hui un concurrent sérieux aux appareils de chauffage classique.

La pompe à chaleur air/air réversible est un appareil très économique grâce à son COP de 3 ! Cela signifie que pour 1 kWh d’électricité consommé, elle en produit 3 ! Vous pouvez donc réduire vos factures énergétiques par 3. Alors, la pompe à chaleur air /air est-elle adaptée à votre maison ? Essayez notre simulation pour le découvrir !

 

Le fonctionnement en été

Imaginons votre logement comme l’intérieur d’un réfrigérateur. Le but est de refroidir l’espace en retirant les calories pour les envoyer à l’extérieur. Pour vous rendre compte de ce phénomène, passez votre main à proximité de votre réfrigérateur et vous vous rendrez compte de la chaleur qui en est extraite. Ce transfert d’énergie se fait au moyen de la PAC air-air, système thermodynamique composé d’un circuit fermé et étanche. Le fluide frigorigène qui se trouve à l’intérieur de la pompe à chaleur va emprisonner les calories contenues dans l’air de l’habitation pour les expulser à l’extérieur. Ces fluides frigorigènes étaient avant très dangereux pour l’environnement (R22), ils ont depuis été remplacés par des gaz Hydrofluorocarbure (HFC) qui ne sont plus nocifs pour la couche d’ozone mais conservent néanmoins un fort pouvoir de réchauffement.

Le système le plus utilisé

Le système le plus répandu est le split (signifie séparé en anglais). Ce système est composé d’une unité intérieure et d’une unité extérieure. L’avantage vient du compresseur qui se trouve dans l’unité extérieure, les bruits générés par le système restent dehors. Les systèmes multi-split sont composés de plusieurs unités intérieures pour une seule unité extérieure. Son installation est aisée et ne nécessite qu’une voire deux journées de travail. Les installateurs intervenant sur des pompes à chaleur ont l’obligation d’avoir une attestation de capacité à la manipulation des fluides frigorigènes. Cette attestation de capacité est délivrée aux professionnels ayant passé une formation et une évaluation validant leurs compétences et leur savoir-faire.

Une utilisation simplifiée

Les derniers modèles de pompes à chaleur aérothermiques réversibles ont un fonctionnement automatisé. Une télécommande multifonction permet un réglage précis de la température intérieure désirée. L’ADEME recommande de ne pas descendre en dessous de 26°C avec un écart entre la température intérieure et la température extérieure ne dépassant pas plus de 7°C. De nos jours, les différents systèmes de climatisations sont de plus en plus silencieux autant pour leurs utilisateurs que pour le voisinage.

Vos réactions

20 Août

Ne venez pas nous parler d’économies d’énergie avec une PAC réversible ! Ce que vous économiserez l’hiver, vous le dépenserez l’été pour climatiser ! Autant une PAC peut être une solution en relève d’une chaudière peu performante ou d’un chauffage électrique et procure là une économie réelle, autant il est malhonnête de parler de gains en énergie avec une PAC réversible … Surtout en format split qui a des performances encore moindres.

Daniel D.
20 Août

@Daniel D. : La pompe à chaleur est une solution économe en énergie grâce à son COP élevé. Il est entre 3 et 4, c’est-à-dire que pour 1 kWh consommé, la pompe à chaleur en restitue 3 ou 4 (selon les modèles). Voilà l’économie. Le système réversible permet en effet de climatiser l’été. Mais libre à chacun de rafraîchir ou non son logement.

Mathilde Chevallier
20 Août

La pac, quelle qu’elle soit, est une solution de pis aller. Elle consomme, en effet, de l’électricité qui est une énergie intermédiaire consommant elle-même une énergie primaire dans les centrales thermiques (on fait abstraction du renouvelable marginal en quantité). Le coef officiel de transformation est de 2,58 kWh injecté pour 1kWh produit (DPE). Le COP de 3 par t° extérieure à 7°C qui tombe à 2 part° à 0°à l’extérieur ne représente pas de réelles économies compte tenu du coût de l’installation. Il est donc un pis aller dans le cas d’une conversion d’un chauffage tout électrique vers la PAC.
Mais, les prix de l’électricité devant augmenter énormément (50% et plus à 10 ans) du fait de l’obligation de la France à développer des énergies renouvelables, mon opinion est qu’il faut revenir au gaz ou au fuel, énergies primaires consommées directement chez soi.
Avec un renforcement de l’isolation, on doit pouvoir encore quelques années bénéficier du confort moderne sans trop se faire plumer.
Après? Un voyage en pays Amish (old order) pour voir comment faire.

ITC78
21 Août

@ITC78 : Le COP de la pompe à chaleur air/air est de 3. La PAC peut fonctionner même lorsque les températures extérieures sont faibles : -10° C, -15° C. Dans ces conditions, toutefois, les performances sont moins bonnes. Nous conseillons donc de conserver un autre système de chauffage en appoint. Il n’est donc raisonnablement pas mieux de garder son chauffage tout électrique ! Le prix moyen d’une pac air/air est de 9000€. Avec son COP de 3 qui permet donc de réduire la facture par 3, elle est rapidement rentable. Il ne faut pas oublier que le coût de l’électricité augmente sans cesse. Donc autant trouver un moyen de réduire ses factures ! Le gaz et le fioul peuvent être une alternative aussi mais à condition de bien choisir son système de chauffage : une chaudière à condensation par exemple.

Mathilde Chevallier
03 Jan

Je voudrais un chauffage électrique soufflant l’ air chaud l’hiver et l’ete. L’air frais . Je suis en panne du miens ´ Urgent Et Sérieux

Arribarat



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :