L’impact environnemental d’un mail

L'impact environnemental d'un mail

Saviez-vous que toutes les heures, environ 10 milliards d’e-mails sont envoyés à travers le monde ? C’est un acte courant dans la vie personnelle et surtout dans la vie professionnelle, pourtant, il s’agit d’un geste qui utilise bel et bien des quantités astronomiques d’énergie !

Comment un e-mail pollue-t-il ?

On peut se demander comment un simple clic sur le bouton « envoyer » peut avoir comme répercussions, et pourtant les mails sont une source de consommation d’énergie absolument énorme. En effet, derrière l’envoi d’un mail et leur stockage, et en réalité derrière tout le réseau internet, il y a des serveurs informatiques qui travaillent toute l’année, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.


Vous consommez trop d’énergie et ça se ressent sur la facture ? Faites le test pour connaître les meilleures solutions d’économies d’énergie. Pensez également à faire remplacer vos vieux appareils de chauffage !


Les data centers sont les infrastructures où des milliers de kilomètres de câbles et des centaines de serveurs sont stockés et tournent à toute heure du jour ou de la nuit. Ils consomment énormément d’électricité pour fonctionner, mais également pour les garder à bonne température. En tout, un e-mail « parcourt » environ 15 000 kilomètres de câbles pour arriver à destination. Mais c’est également sans compter l’énergie que consomment les ordinateurs sur lesquels nous travaillons ainsi que les serveurs de stockage des boites de réception.

Les émissions de CO2 des e-mails chiffrées

Les infrastructures informatiques ont donc un impact important sur l’environnement. L’ADEME estimait effectivement en 2014 qu’1 Mo envoyé correspondait à 15 grammes de CO2 ! Ainsi, selon le poids de l’e-mail échangé, l’impact peut varier : imaginons que vous envoyiez 30 mails par jour à différents destinataires pendant un an, cela correspond à presque 330 kg de CO2, soit plusieurs milliers de km d’essence utilisés en voiture.

Et le CO2 n’est pas la seule émission causée par l’envoi d’e-mails. Traduit en données, 1 Mo en pièce jointe dans un e-mail serait l’équivalent de 7,5 grammes de fer. Cela est dû aux serveurs des data centers qui requièrent des métaux et des ressources importants pour être fabriqués et entretenus. Enfin, il faut également parler des spams, ces mails intempestifs que l’on reçoit par centaines. Dans le monde entier, les spams utiliseraient autant d’énergie plus de 2 millions de foyers américains annuellement !

On ne peut pas s’en passer, mais comment limiter la consommation ?

Évidemment, on ne peut pas demander du jour au lendemain à la population mondiale de réduire ou même d’arrêter d’envoyer des mails. Les mails sont un outil fantastique, à l’instar d’internet, et le monde en a besoin. Mais il vous est possible, à votre échelle, de limiter la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre qui découlent de cette utilisation quotidienne.

Le saviez-vous ?

 

Pour faire faire vos travaux d’amélioration énergétique, demandez directement votre devis gratuit en ligne pour être rapidement contacté par des installateurs qualifiés !

 

-Essayer de réduire au maximum les mails inutiles, ainsi que la mise en copie de responsables ou collègues qui ne sont pas indispensables.

-Installer un logiciel anti-spam ou faire en sorte de les limiter en vous désabonnant des newsletters qui ne vous intéressent pas.

-Vider régulièrement votre corbeille de mails et la boîte de spams. Ces données sont stockées dans des serveurs et prennent de la place et de l’énergie !

Vos réactions

08 Sep

Je viens d’apprendre tout ceci et je regrette que RIEN ne soit fait pour AVERTIR TOUS LES UTILISATEURS D’INTERNET ……Notre planète : JE L’AIME !

BEAULIEU
13 Nov

Bonjour,

Quelqu’un dispose-t-il d’un modèle de consommation d’un mail en fonction du nombre de destinataire et/ou de pièces jointe ?

merci pour vos retours

JM

JM Lièvremont
20 Nov

C’est surtout le transfert des emails (et leur backup) qui consomment. Donc 1Mo=15g. Si j’envoie une video de 10 Mo à 10 personnes , c’est 1,5 kg Co2. D’ailleurs il vaut mieux envoyer un lien vers un site qu’une video. Car la video sera stockée sur les 10 serveurs de mails alors qu’avec un lien cela n’est que sur le serveur qui héberge (et de surcroit connait son contenu et son utilisation)

Shellorz
30 Déc

Bonjour,
je cherchais l’équivalent énergétique lors de l’envoi d’un email (en kWh, en J, en calories…), et vous vous me parlez de CO²… !
Vous êtes au courant (lol) que le CO² n’est pas une unité énergétique ?

Bonus pour les éberués de « l’urgence climatique » :
un être humain expire environ 300kg de CO² chaque année, rien qu’en respirant.
Sachant que nous sommes 7 milliards d’êtres humains sur la Terre, calculez la masse de CO² émise par respiration chaque année. La comparer au bilan carbone annuel du transport maritime mondial. En déduire le nombre de gens qu’il va falloir buter pour sauver la planète du cataclysme climatique.

JG
25 Mar

Un courriel avec une pièce jointe de 1Moctet, cela consomme de l’ordre de 20Wh.
Attention, le CO2 que rejettent les êtres vivants n’a pas une origine fossile. Nous brûlons des aliments végétaux ou animaux produits directement ou indirectement par la photosynthèse.
Le CO2 est donc recyclé naturellement. Idem pour le chauffage au bois …
Par contre les moyens de cuisson des aliments utilisent souvent des combustibles fossiles.

JC Chenu le Châbonnais
10 Avr

[…] 2014, 1 email envoyé avec une pièce jointe de 1Mo rejette 15g de CO2, à multiplier par 4 si on l’envoie à 10 destinataires, soit 60g CO2. Les nouvelles voitures […]

Les écolo Humanistes
22 Avr

Il serait sérieux de faire comprendre que nous consommons des masses d’énergie pour des courriels futiles très souvent. Par contre ils seraient élégant de le préciser à tous, car nous courront à notre perte. Je trouve logique (en kWh, en J, en calories…) 1 Mo = à peu près 20 watts 10 Mo = 200 watts. A ceux rythme (7 milliards d’humain dont une fourchette de 50% envoient des courriels cela à peu près fait 1,4 milliards de kilowatts jour. Combien de Kw en une année ? Et je ne prend en compte qu’un seul message par jour. Je comprends que la banquise (pôle Nord & Sud) fond à vue d’œil. C’est très inquiétant, et pas un journaliste nous informe. Triste ce Monde !

Allot René



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :