Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Prime coup de pouce pour le SSC
4.000.000€ de primes déjà versées

L'intérêt de remplacer sa chaudière au fioul par un système solaire combiné

Si l'on souhaite utiliser un système de chauffage performant et écologique afin de se substituer à une chaudière au fioul, une alternative possible est le système solaire combiné (SSC). Associé à un chauffage d'appoint tel qu'une PAC, le SSC chauffe l'eau du domicile en utilisant une énergie gratuite et renouvelable. S'il représente un investissement conséquent, il peut bénéficier de plusieurs aides financières.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Deux technologies différentes pour chauffer l'eau

La chaudière au fioul fonctionne sur le principe de la combustion. Le fioul est brûlé, ce qui génère de la chaleur utilisée afin de chauffer l'eau du système de chauffage central ainsi que l'eau servant pour les besoins sanitaires de l'habitation. Plusieurs types de chaudières au fioul sont disponibles :

  • traditionnelles
  • à condensation : la chaleur contenue dans les vapeurs de la combustion est récupérée
  • à basse température : la température est d'environ 50°C (au lieu de 90°C pour un modèle classique)
prime coup de pouce pour le SSC

Comme la chaudière au fioul, le système solaire combiné sert à produire l'eau chaude sanitaire et de chauffage. Il utilise des capteurs solaires thermiques pour transformer le rayonnement du soleil en chaleur. En fonction de l'ensoleillement, un régulateur entraîne le déclenchement d'un système de chauffage secondaire. Cet appareil d'appoint peut être notamment une pompe à chaleur.

Il existe deux types de SSC en fonction du mode de stockage de l'énergie produite :

  • SSC avec plancher chauffant : un plancher solaire véhicule la chaleur au niveau de la dalle en béton qui va stocker cette énergie. Cette chaleur est ensuite restituée progressivement. Les travaux d'installation du réseau de tuyaux sous la dalle sont conséquents et onéreux. On réserve souvent les planchers chauffants pour des constructions neuves.
  • SSC avec hydro-accumulation : la chaleur est conservée dans un ballon d'eau chaude dans lequel le système de chauffage central et les installations sanitaires puisent au fur et à mesure des besoins.

Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

remplacer une chaudière à fioul par un système solaire combiné vous permettra de recevoir une prime Coup de Pouce d’un montant de 2 000€ si vous appartenez à la catégorie des ménages à revenus modestes et d’un montant de 3 000€ si vous appartenez à la catégorie des ménages à revenus très modestes.


Le fioul, un combustible polluant et non renouvelable

 

La combustion du fioul génère l'émission de nombreux polluants : gaz à effet de serre, dioxydes de soufre, oxydes d'azote, particules fines… De plus, le fioul est un combustible provenant de la filière pétrochimique : il est donc issu d'une énergie fossile et non renouvelable.

Le SSC produit la chaleur grâce à une énergie non polluante et disponible pour tous, en quantité variable selon la localisation géographique du domicile. Comme il est nécessaire de le coupler avec un chauffage d'appoint, de type PAC par exemple, la consommation électrique globale n'est pas nulle mais elle est grandement réduite par rapport à un équipement de chauffage traditionnel. La PAC utilise une énergie renouvelable et non polluante provenant de l'air, de l'eau ou du sol. Elle produit peu de CO2 par rapport à la chaudière au fioul.

Des rendements similaires pour les deux systèmes

On peut comparer ces appareils de chauffage en considérant leur efficacité énergétique saisonnière (ETAS) :

  • SSC : supérieure à 90%
  • PAC : supérieure à 110%
  • chaudière au fioul basse température : jusqu'à 90%
  • chaudière au fioul à condensation : jusqu'à 110%

Un coût d'achat important compensé par des subventions

Pour s'équiper d'une chaudière au fioul, il faut compter entre 7 000 et 11 000 € (prix comprenant la fourniture de l'équipement et de la cuve de stockage ainsi que leur installation). On ajoute à ce coût le prix du fioul, soit environ 8,2 centimes d'euros/kWh. Ce prix est relativement instable car il est lié à celui du pétrole et il augmente avec la demande, lors des mois d'hiver. Concernant les aides financières, seuls les équipements de chauffage au fioul à très haute performance énergétique en bénéficient. De plus, leur éligibilité au Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) se termine le 01/07/2018.

Le SSC coûte entre 10 000 et 29 000 €, prix variant notamment en fonction de la surface de capteurs solaires à installer et du type de stockage (plancher chauffant ou ballon). Cependant, de nombreuses subventions nationales ou locales permettent de diminuer le coût de l'investissement :

  • CITE
  • Éco-prêt à taux 0
  • TVA à taux réduit
  • aides locales : il existe des dispositifs spécifiques selon les régions, départements, intercommunalités et communes
  • Prime coup de pouce économie d’énergie : cette prime, pour le remplacement de votre chaudière à fioul par un système solaire combiné est de 2 000€ pour les ménages à revenus modestes et 3 000€ pour les ménages à revenus très modestes.

Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

remplacer une chaudière à fioul par un système solaire combiné vous permettra de recevoir une prime Coup de Pouce d’un montant de 2 000€ si vous appartenez à la catégorie des ménages à revenus modestes et d’un montant de 3 000€ si vous appartenez à la catégorie des ménages à revenus très modestes.


Les lecteurs ont aussi aimé :