Les pompes à chaleur se modernisent

Les pompes à chaleur se modernisent

Devant un marché en constante évolution, les fabricants tentent de s’adapter à la demande en fournissant des produits encore plus efficaces, pratiques et respectueux de l’environnement.

Les pompes à chaleur actuelles ont déjà de très bon rendements

Les pompes à chaleur sont une bonne solution pour limiter sa consommation de chauffage. Elles ont, aujourd’hui, un des rendements très intéressants avec un SCOP (coefficient saisonnier de performance) qui est en général supérieurs à 3, ce qui veut dire que pour un kWh d’électricité consommé, elles produisent 3 kWh de chaleur au moins. Mais ces équipements doivent s’adapter au marché et répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Plusieurs tendances sont actuellement à l’œuvre.


Vous voulez voir si une pompe à chaleur ou un autre appareil serait rentable ? Essayez le simulateur Quelle Energie.


Des PAC intégrant toujours plus de fonctions

Aujourd’hui, les français demandent à leur pompe à chaleur non-seulement de produire du chauffage, mais aussi de l’eau chaude sanitaire et même du rafraîchissement. C’est pourquoi la plupart des modèles actuels sont réversibles, et peuvent, par simple inversion de cycle, produire sur commande de la chaleur ou du froid. Par ailleurs, du fait de la montée en gamme de l’isolation des logements, la demande de PAC de faible puissance, qui consomment très peu d’énergie, augmente très rapidement.

Parallèlement, les pompes à chaleur sont de plus en plus souvent couplées à d’autres énergies renouvelables. On pense notamment aux panneaux solaires photovoltaïques pour alimenter la PAC en électricité. Dans ce cas, on obtient des systèmes fonctionnant à 100 % grâce aux énergies renouvelables.

Les pompes à chaleur sont désormais intelligentes

Les PAC hybrides, qui optimisent le fonctionnement entre la chaudière gaz à condensation et la pompe à chaleur, séduisent aussi des ménages chaque jour plus nombreux. Les pompes à chaleur pouvaient déjà être couplées à des chaudières par le passé, mais parfois la PAC fonctionnait avec un très faible rendement, notamment en cas de températures très froides. Dorénavant, le système choisit automatiquement qui de la pompe à chaleur ou de la chaudière permettra de chauffer de la façon la plus économique. Ces systèmes demeurent pour le moment assez onéreux, mais se développent de plus en plus.

À l’instar des PAC hybrides, on observe une tendance à l’intégration des nouvelles technologies aux pompes à chaleur. De par son utilisation plus importante et son intégration au réseau de chaleur, la PAC doit aujourd’hui être en mesure de communiquer avec les autres appareils de la maison afin d’optimiser son rendement.

Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?



Il existe trois types principaux de pompes à chaleur : air/air, air/eau et géothermique. Notre simulateur vous permet de trouver les travaux d’économies d’énergie les plus rentables.



Éviter les fluides polluants, une priorité

Les fabricants de pompes à chaleur s’attachent aussi à faire évoluer les fluides frigorigènes pour se diriger vers des liquides plus pratiques et moins polluants. Les mélanges contenus dans les pompes à chaleur actuelles peuvent en effet avoir un puissant effet de serre s’ils fuient ou s’ils ne sont pas recyclés correctement. C’est pour cela que l’entretien doit impérativement être effectué par un professionnel habilité à manier ces fluides.

Vos réactions

08 Avr

Bonjour. J’ai une PAC air air et souhaite savoir comment régler les splits en température pour un fonctionnement optimum. Merci d’avance.

kezire



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :