La pompe à chaleur air-eau dans une petite maison

La pompe à chaleur air-eau dans une petite maison
La pompe à chaleur air-eau est le type de chaleur le plus installé en France. Ce franc succès est dû aux nombreux avantages que permet cette solution. Il s’agit, en effet, d’un système assurant un chauffage et une production d’eau chaude performants et économiques. La pompe à chaleur air-eau est, par ailleurs, particulièrement adaptée aux petites maisons.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur air-eau ?

La pompe à chaleur air-eau est un système innovant permettant de chauffer son logement et de produire de l’eau chaude sanitaire à moindre coût. Son fonctionnement est relativement simple : la pompe à chaleur capte les calories de l’air extérieur pour réchauffer l’eau circulant dans le circuit de chauffage central et contenue dans le ballon d’eau chaude.


Ainsi, en utilisant l’énergie gratuite présente dans l’air, la pompe à chaleur air-eau ne consomme que très peu d’énergie pour fonctionner. En fonction de la température extérieure, son coefficient de performance (COP) se situe le plus souvent autour de 3, c’est-à-dire que pour 1 kWh d’électricité consommé, la pompe à chaleur restitue 3 kWh de chaleur. Il s’agit donc d’une solution très économique.


Ces économies permettent de rentabiliser en seulement 6 ans, en moyenne, le prix de la pompe à chaleur-air-eau qui varie entre 12.000 et 15.000 €.

La pompe à chaleur air-eau dans une petite maison

La pompe à chaleur air-eau

Pour fonctionner la pompe à chaleur nécessite que le logement soit doté d’un circuit de chauffage central. L’installation d’une pompe à chaleur air-eau ne nécessite pas de changer tout le circuit de chauffage central. Que ce soit en remplacement ou en complément d’une chaudière, la pompe à chaleur vient tout simplement se raccorder au circuit existant.

La pompe à chaleur est idéalement adaptée pour équiper des petites maisons, dont la surface habitable ne dépasse pas 150 m2. Au-delà, la pompe à chaleur géothermique sera plus appropriée.


La pompe à chaleur air-eau assure un chauffage et une production d’eau chaude sanitaire optimaux quelle que soit la saison grâce à divers modes de fonctionnement :

  • Le mode monovalent qui couvre la totalité des besoins en chauffage du logement en fonctionnant seul, dans les zones climatiques favorables (bord de mer ou midi de la France).
  • Le mode mono-énergétique qui garantit également la quasi-totalité des besoins de chauffage et qui permet un relais par une résistance électrique si la pompe à chaleur est insuffisante en cas de grand froid.
  • Le mode bivalent parallèle qui permet, quant à lui, un relais par une chaudière. Ce mode est fréquent dans le cadre d’une rénovation où on choisit de conserver l’ancien mode de chauffage en relève.
  • Le mode bivalent alternatif qui entraîne un arrêt de la pompe à chaleur quand les températures sont trop basses. Dans ce cas, une chaudière reprend intégralement le rôle de chauffage principal.
  • Le mode bivalent alternatif parallèle qui combine les deux modes précédents. A partir d’une température donnée, la pompe à chaleur donne peu à peu le relais à la chaudière avant de s’éteindre par grand froid.

La pompe à chaleur air-eau s’inscrit donc comme une solution adaptée et performante qui répond aux différentes situations climatiques, quelle que soit l’installation existante.

6 notes

Vos réactions

14 Août

Tout est envisageable mais rien n’est rentable.
Il y a une « arnaque » sur les COP qui sont supérieur à 3 mais pour des températures extérieures supérieures à 7°C. Quand le COP passe en dessous de 2,6, la consommation d’énergie primaire à la centrale électrique est supérieure à la consommation directe de l’énergie primaire au domicile.
Passer du fuel ou du gaz vers une pac intégrale est un gaspillage d’énergie.
La seule option non « gaspillante » serait le mode bivalent alternatif.
Plusieurs difficultés
Il n’existe pas de PAC de faible puissance fiable à prix « raisonnable »
Les appareils de régulations sont hors de prix
Doublement de la facture d’entretien qui devient d’autant plus lourde qu’on consomme peu d’énergie. Par exemple: entretien annuel obligatoire d’une chaudière fuel identique qu’on utilise 500 Litres ou 5000 litres.
Sinon une pac est économique en remplacement de chauffage électrique direct (Cas des chauffe eau)
En chauffage la pac air-air s’avère bruyante à l’usage (le bruit de ventilation est rapidement insupportable quand on est habitué au silence des panneaux radiants

ITC78
17 Août

@ITC78 : Vous avez raison de dire que le mode bivalent alternatif est la meilleure option pour utiliser une pompe à chaleur, surtout dans le cadre de la rénovation. Ainsi, dès que la température extérieure passe en dessous d’une valeur seuil, la résistance électrique habituellement utilisée comme appoint est débranchée car très énergivore et remplacée par la chaudière au gaz, au fioul ou au bois. Cela permet de garder l’ancienne chaudière tout en faisant des économies lorsque la température extérieure est suffisante pour que la pompe à chaleur soit efficace.

Juliette Guery
25 Mar

Bonjour,
Nous faisons construire une petite maison de 54m2 plein pied, en bord de mer. Notre constructeur nous préconise une PAC air eau + plancher chauffant ou une chauffe eau thermodynamique + poêle à granulés. Qu’en pensez vous ? Nous craignons surtout le bruit vis à vis du voisinage.. est ce que le chauffe thermodynamique sur air extrait ou extérieur est moins bruyant que la PAC ? Merci de votre conseil.

Cimisa
27 Mar

Bonjour,

Le chauffe-eau thermodynamique sera moins bruyant pour le voisinage qu’une PAC air-eau, surtout le chauffe-eau sur air extrait car il est entièrement placé à l’intérieur de la maison. Pour une surface si petite, le poêle à granulés peut être intéressant mais il faut veiller à ce qu’il chauffe bien la totalité de la maison car le chauffe-eau ne produira que votre eau chaude sanitaire et pas de chauffage. Pour cela, il ne doit pas y avoir trop d’obstacles dans le volume à chauffer (portes ou cloisons) empêchant la transmission de la chaleur.

Bien à vous,

Céline Lequeux


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Euro-blue

Demandez la Prime Effy pour vos travaux
Calculer le montant de la prime

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :