Nos conseils pratiques pour vivre dans un logement plus sain

En moyenne, nous passons 80 % de notre temps dans des pièces fermées, que l’on reste à la maison ou que l’on soit au bureau, par exemple. Et contre toute attente, ces espaces sont généralement bien plus pollués que l’extérieur. Alors pour nous protéger des différentes agressions, voici quelques gestes simples à mémoriser et à mettre en œuvre, pour rendre l’atmosphère de notre habitation plus respirable et surtout plus saine.

Aérer quotidiennement

Été comme hiver, vous devez aérer la maison tous les jours, pendant au moins 5 à 10 minutes. Afin d’éviter de dépenser trop d’énergie, n’oubliez pas d’éteindre les radiateurs quand vous ouvrez les fenêtres pendant les périodes les plus froides de l’année.

Non seulement cette habitude vous permet de purifier l’air de la maison, mais elle aide aussi à chasser naturellement les mauvaises odeurs ainsi que l’humidité. En hiver, ouvrir les fenêtres permet étonnamment de consommer moins de chauffage, car un air plus sec monte plus facilement en température.


Quelles seraient les solutions de chauffage les plus adaptées à votre logement ? Faites le test gratuitement sur QuelleEnergie.fr.


Favoriser la circulation de l’air

Plusieurs bonnes habitudes vous permettront de mieux renouveler l’air dans la maison. Avant toute chose, nettoyez et contrôlez régulièrement la VMC. Vous pouvez utiliser un morceau de papier toilette que vous placez devant la bouche d’aération pour vérifier son fonctionnement : celui-ci doit s’y coller, sinon cela signifie que la saleté obstrue le système et l’empêche de jouer pleinement son rôle.

Au-delà des installations spécifiquement élaborées pour renouveler l’air, n’oubliez pas que celui-ci circule naturellement par le bas des portes. Veillez donc à ce que l’espace entre la partie inférieure des portes et le sol soit toujours d’au moins un centimètre.

Éviter TOUTES les fumées (et pas uniquement celles du tabac)

Naturellement, pour garder un air sain à la maison, il faut fumer dehors. Mais les cigarettes ne constituent pas la seule problématique en matière de fumées. N’oubliez pas également que les bougies parfumées font partie des produits à bannir si vous souhaitez avoir un air sain. Même si vous appréciez l’odeur qu’elles dégagent, vous ne devez pas négliger les risques liés aux substances chimiques qu’elles émanent. De plus, c’est également le cas de l’encens et de tous les éléments pour lesquels une combustion est nécessaire.

Notez enfin que la cuisson des aliments est parfois à l’origine de l’apparition de COV (composés organiques volatils), notamment quand on utilise de l’huile à haute température. L’idéal reste donc d’actionner la hotte aspirante, ou du moins d’aérer après avoir cuisiné.

Le saviez-vous ?

 

Vous pouvez tester votre éligibilité et estimer le montant des aides et subventions disponibles pour financer vos travaux de rénovation grâce à notre simulateur.

 

Vérifier le classement des matériaux au moment de faire des travaux

Quand vous achetez de nouvelles moquettes, de la peinture ou encore un revêtement de sol pour faire quelques travaux de décoration dans la maison, vérifiez bien leur classement. La réglementation oblige les fabricants à toujours préciser les émissions de polluants volatils sur l’étiquette de chaque produit, avec une note classée de A+ à C.

En toute logique, nous vous conseillons de plutôt acheter des matières premières avec une note de A+ ou A, quelle que soit l’utilisation que vous envisagez. Veillez également à bien choisir vos meubles en bois, en favorisant les bois massifs faisant l’objet d’un label environnemental.

Employer les bons produits d’entretien

Pour le ménage de la maison, tous les produits d’hygiène ne se valent pas. Eux aussi peuvent dégager de nombreux COV, sans compter qu’ils sont parfois dangereux pour la peau et qu’ils perturbent l’équilibre de nos réseaux d’assainissement (notamment quand ils contiennent de la Javel).

Autant que faire se peut, achetez des produits d’entretien dotés de labels environnementaux. Respectez toujours les préconisations du fabricant et les doses conseillées. Dans la mesure du possible, nettoyez un maximum avec des alternatives naturelles telles que le savon noir, le citron, le bicarbonate de soude ou encore le vinaigre blanc.

Pour avoir une maison plus saine, vous pouvez aussi envisager des travaux de rénovation énergétique qui vous permettront de moins dépenser et de réduire votre empreinte carbone !

On en parle dans cet article

Les économies d’énergie

Quelle Energie, c’est le guide de référence des économies d’énergie dans votre logement : fiches produit détaillées, économies locales, aides et subventions, démarches etc.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :