Comment les nouvelles technologies vont impacter le secteur du BTP ?

domotique-construction-avenir-technologies1

La révolution des 4 Internet va bouleverser le monde du BTP : Jean Staune, philosophe des sciences, interrogé par BatiActu, en est persuadé. Pour illustrer sa théorie, il se base sur des faits déjà observables : on commence à imprimer des maisons en 3D, alors même que de plus en plus de particuliers deviennent à la fois producteurs et consommateurs d’énergies. Quels vont être les impacts concrets des nouvelles technologies sur le BTP ? QuelleEnergie.fr fait le point pour vous.

Les 4 Internet : comment vont-ils changer la donne dans le BTP ?

Dans son interview avec BatiActu, Jean Staune résume les changements que vont rencontrer les professionnels du bâtiment par la coexistence de 4 formes d’Internet. Dans ces 4 grandes catégories, des innovations pourraient modifier durablement les habitudes des particuliers et leurs besoins, ce qui aurait un impact sur la demande — et donc sur l’activité des artisans du BTP.

L’Internet d’aujourd’hui : des impacts déjà connus

Le premier Internet est celui que nous utilisons actuellement. Il a déjà changé beaucoup de choses, les TPE et PME du bâtiment en sont conscientes. Concrètement, les consommateurs multiplient les recherches avant de se décider, consultent des avis, essaient de comprendre. Le bouche-à-oreille ne suffit plus pour se faire connaître en tant qu’entreprise, il faut aussi être là sur les réseaux sociaux.

Les professionnels du bâtiment doivent composer avec ces nouveaux comportements : leurs interlocuteurs ont besoin de savoir où ils vont, avec qui ils s’engagent. Par exemple, beaucoup se renseignent sur le fonctionnement des panneaux photovoltaïques, et savent ce qu’ils veulent quand ils demandent un devis. Mais les informations lues sur le web ne sont pas toujours bien interprétées par les néophytes, le discours des professionnels se doit donc d’être adapté, pour corriger les idées reçues et répondre à ce besoin de comprendre, qui se fait de plus en plus présent.

maison-demain2

Les objets connectés : climatisations commandées à distance, serrures numériques

La maison de demain sera intégralement connectée, générant une grande quantité de changements du côté des professionnels du BTP. Par exemple, les serrures numériques vont progressivement remplacer les modèles actuels. Un simple SMS suffira pour déverrouiller les portes ! Les systèmes ne sont pas infaillibles, mais les start-up qui lancent ce type de projet argumentent autour de la facilité à crocheter des serrures, même quand elles sont renforcées… Finalement, avec l’informatique, les possibilités en termes de protection pourraient bien dépasser nos serrures quatre points.

Le saviez-vous ?

Des aides et subventions existent et peuvent vous aider à alléger le coût de vos travaux de rénovation. QuelleEnergie.fr vous propose une simulation vous permettant de déterminer celles auxquelles vous auriez potentiellement droit.

 

Fermer, ouvrir et contrôler sa maison à distance sera bientôt à la portée de tous. Les utilisations pourront être très pratiques : ouvrir sa maison à un livreur à distance, tout en vérifiant par caméra qu’il dépose bien le colis, puis refermer la porte à son départ. De plus, avec les chauffages et climatisations connectés, le simple fait de géolocaliser la voiture à proximité de la maison permettra aussi d’actionner les appareils, pour une température idéale au moment de rentrer chez soi.

La fabrication par Internet : l’imprimante 3D révolutionne le bâtiment

On peut désormais imprimer une maison entière en quelques heures : plusieurs tests ont déjà prouvé l’efficacité du système. Au début, le résultat était discutable, car on utilisait essentiellement du ciment, et parce qu’il fallait tout aménager ensuite. Mais les imprimantes multi-matières se développent pour augmenter le champ des possibles : on peut par exemple ajouter du cuivre dans les murs, afin d’implanter les câbles électriques. Ainsi, les maisons deviendront moins chères à construire, ce qui pourrait réduire considérablement le nombre d’employés sur le secteur. On aura toujours besoin d’ouvriers pour les grands projets, mais beaucoup moins pour les petites maisons individuelles.

L’Internet de l’énergie : le consommateur devient prosommateur

Le 4e Internet évoqué par Jean Staune est celui de l’énergie. Selon Jérémy Rifkin, autre philosophe, le consommateur devient prosommateur, car il est à la fois producteur et consommateur d’énergie. Pour cela, il faut mettre en place les smart grids, réseaux intelligents d’énergie, qui permettent de stocker, de consommer et de redistribuer les énergies en direct selon le contexte, pour toujours mobiliser l’alternative la moins onéreuse (autoproduction, importation, utilisation des réserves) à l’instant T.

Bientôt, il sera moins cher de produire sa propre énergie avec des panneaux solaires que de la commander à EDF. Si les centrales nucléaires ne sont pas prêtes de disparaître totalement pour le philosophe, notre mix énergétique va bel et bien changer, et les Français y sont de toute façon favorables !

Le saviez-vous ?

 

Afin de réduire votre empreinte écologique, vous pouvez réaliser des travaux de rénovation énergétique et pourquoi pas passer au solaire ? Effectuer plusieurs demandes de devis vous permettra de comparer les prix, afin de trouver la meilleure offre pour vos travaux.

 

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :