Quelques astuces pour lutter contre l’humidité chez soi

L’humidité fait incontestablement partie des désagréments contre lesquels vous devez lutter si vous voulez une maison plus saine. Non seulement elle génère des odeurs désagréables et des réactions allergiques, mais elle peut aussi précipiter la dégradation de votre habitation, et notamment des peintures ou des revêtements. Afin d’assécher votre air et de bien combattre la moisissure, voici quelques conseils incontournables et faciles à respecter.

Aérer chaque jour, suffisamment longtemps

On ne le dira jamais assez : il faut aérer sa maison tous les jours, été comme hiver. Bien évidemment, pendant les périodes de grand froid, on n’oublie pas d’éteindre le chauffage pour éviter les surconsommations énergétiques. L’été, on privilégie les heures les plus fraîches (matin ou soir) afin d’évacuer un maximum de chaleur. En ouvrant les fenêtres, vous chassez naturellement le surplus d’humidité qui a pu s’accumuler. Comptez au moins 10 minutes par pièce, surtout dans les espaces les plus exposés à l’eau comme la salle de bain ou la cuisine.

Utiliser et entretenir la VMC

Le fonctionnement de la VMC est relativement simple : cette ventilation mécanique réalise le renouvellement de l’air sans qu’aucune intervention ne soit requise. Il existe différents dispositifs plus ou moins sophistiqués : nous vous recommandons idéalement de privilégier la VMC double flux, particulièrement efficace pour éviter les déperditions de chaleur en hiver. Assurez-vous de temps en temps que l’installation fonctionne bien : contrôlez la circulation de l’air et nettoyez les filtres quand cela est nécessaire.


Calculez vos économies de chauffage résiliables grâce à un équipement performant : simulation gratuite sur QuelleEnergie.fr


Surveiller le taux d’humidité

Vous pouvez vous offrir un hygromètre permettant de connaître le taux d’humidité dans l’air en temps réel. Il en existe de tous types à tous les prix, libre à vous de sélectionner l’équipement qui vous convient le mieux. Notez bien que dans l’idéal, vous devez observer un taux proche de 50 %. Celui-ci doit être inférieur à 65 % pour éviter les problèmes d’humidité. En revanche, un air trop sec n’est pas forcément souhaitable non plus : veillez à ce que le taux ne passe pas sous la barre des 45 %.

Remplacer les joints régulièrement et boucher les fissures

Qu’il s’agisse d’un joint qui n’assure plus une étanchéité totale au niveau des fenêtres ou d’un mur fissuré, toutes ces petites dégradations peuvent faire entrer davantage d’humidité dans la maison et même engendrer des déperditions de chaleur peu confortables en hiver. Prenez le temps de reboucher les trous dans les murs et, si vous vous apercevez que les ouvertures laissent passer trop d’air, faites le nécessaire pour rectifier ce problème qui pourrait vous coûter cher en chauffage.

S’équiper afin d’assécher l’air de la maison

Si vous n’arrivez pas à vaincre l’humidité, vous pouvez investir dans un absorbeur d’humidité : ceux qui disposent de cristaux transformant l’humidité de l’air en liquide doivent être vidés régulièrement pour un fonctionnement optimal. Notez que certaines alternatives naturelles comme le charbon de bois peuvent aussi absorber le surplus d’eau. Enfin, certaines personnes achètent même des centrales d’assèchement que l’on installe directement dans les pièces humides pour mieux éviter les moisissures.

Le saviez-vous ?

 

Vous pouvez tester votre éligibilité et estimer le montant des aides et subventions disponibles pour financer vos travaux de rénovation grâce à notre simulateur.

 

Rénover sa maison pour mieux y vivre

Finalement, si vos soucis d’humidité vous compliquent la vie, la meilleure solution réside dans la lutte contre le problème à sa source ! Plutôt que d’acheter des déshumidificateurs, nous vous encourageons à contacter des artisans pour leur demander quels sont les points faibles de votre habitation et rectifier cela afin d’obtenir une bonne étanchéité et de supprimer durablement les problèmes d’humidité. Selon les cas, une isolation des murs, un remplacement des fenêtres ou encore l’installation d’une nouvelle VMC peuvent être redoutables contre la moisissure : sollicitez les conseils de professionnels pour cibler les priorités dans votre maison.

On en parle dans cet article

L’isolation

Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :