Vague de froid : comment avoir plus chaud à la maison ?

L’hiver est apparu en douceur sur le territoire, fin 2018 : au mois de décembre, le mercure est assez rarement descendu en dessous de 0, et on a bénéficié de conditions climatiques plutôt clémentes. Mais en ce mois de janvier, le froid arrive sur tous les départements, s’accompagnant parfois d’épisodes neigeux en plaine. Les semaines à venir pourraient nous réserver de nouvelles vagues de froid : dans ces situations, comment garder des températures agréables à l’intérieur sans que la chaudière ne s’emballe ?

Limiter les déperditions de chaleur au niveau des ouvertures

Les portes et fenêtres sont responsables de beaucoup de déperditions de chaleur en hiver, d’où l’importance de les renforcer autant que possible. Bien évidemment, vos efforts seront plus efficaces si vous avez déjà du double ou du triple vitrage, car les vitres simples laissent passer trop d’air.

Mais quelle que soit votre situation, quelques petites astuces vous aideront à réduire les ponts thermiques au niveau des ouvertures :

  • Remplacer les voilages et cotons légers par de véritables rideaux, lourds et épais. Il existe des modèles thermiques, qui représentent un certain investissement, mais permettent vraiment de gagner en confort.
  • Boucher les entrées d’air avec des joints adhésifs d’isolation. Cette menue réparation pallie efficacement les défauts de l’isolation. Attention, elle ne doit surtout pas être envisagée au niveau des aérations, dont le fonctionnement demeure indispensable même par temps froid.
  • Bloquer l’air qui pénètre sous la porte d’entrée à l’aide d’un boudin que l’on peut trouver partout et à tous les prix (hypermarchés, magasins de bricolage ou enseignes de décoration).


L’isolation de votre logement vous permet de faire des économies sur votre facture énergétique. Effectuez une simulation sur notre site pour découvrir à quelle aides vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation énergétique.


Installer un chauffage d’appoint qui fonctionne avec les énergies renouvelables

Pour chauffer davantage dans la maison sans faire grimper votre facture énergétique, l’idée d’installer un poêle à bois en guise de chauffage d’appoint mérite une véritable réflexion ! Naturellement, la mise en place nécessitera de dépenser de l’argent dans un premier temps. Mais très rapidement, l’investissement sera amorti, parce que vous vous chaufferez avec un combustible très peu cher, le bois.

S’habiller chaudement, et s’équiper en bon linge de maison

On pense souvent à mettre un pull supplémentaire ou des chaussettes plus chaudes pour avoir moins froid. Mais on a tendance à oublier que d’autres tissus contribuent à augmenter la sensation de chaleur dans la maison.

Dans les pièces carrelées et ailleurs, dès lors que vous sentez un froid émanant du sol, installez des tapis. Ils vous aideront à conserver la chaleur ambiante. De plus, ils vous procureront une agréable sensation en marchant, même si vous ne portez pas de chaussons.

À l’intérieur de la chambre, on considère aussi que les têtes de lit en tissu peuvent réchauffer l’atmosphère, en habillant chaudement les murs. Mieux encore, offrez-vous des draps en flanelle : ils vous coûteront peut-être un peu plus cher qu’une parure classique, mais ils vous permettront de réduire facilement la température dans la maison pendant la nuit !

Rénover sa maison : l’isolation à la portée de tous

On ne le dira jamais trop : pour bénéficier d’un meilleur confort thermique chez soi, rien ne vaut une rénovation énergétique. L’idéal reste de demander un audit à un professionnel, afin de savoir précisément quels sont les travaux qui génèreront les résultats optimaux dans votre cas.

Le saviez-vous ?

 

QuelleEnergie.fr vous propose d’effectuer une simulation pour déterminer si vous êtes éligible au programme d’isolation des combles à 1 €.

 

Par exemple, l’isolation des combles, accessible dès 1 € dans le cadre du Pacte Énergie Solidarité (sous conditions de revenus), réduit facilement les déperditions de chaleur, tout comme l’isolation des planchers bas.

Abandonnez vos préjugés concernant ces travaux : ils ne sont pas réservés aux ménages aisés, puisque les aides de l’Anah, par exemple, permettent de prendre en charge jusqu’à 50 % de l’investissement ! Même en tant que locataire, vous avez la possibilité de prétendre aux aides à la rénovation : utilisez notre simulateur pour connaître vos droits.

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :