Top 5 des appareils qui consomment le plus chez soi

Consommer moins d’électricité, oui, mais sur quels équipements agir en priorité ? En dehors du chauffage – premier poste de dépenses des foyers français – les appareils de froid, de lavage et le multimédia ont une influence notable sur la facture. Le bilan électrique annuel de RTE*, le gestionnaire du Réseau de Transport d’Électricité en France, nous apporte quelques clés pour évaluer la part de chacun de nos équipements. Parmi tous ces objets branchés quotidiennement, voici le Top 5 de ceux qui consomment le plus.

1 Sèche-linge

Sèche-lingeAvec une consommation annuelle moyenne de 370 kWh par ménage, le sèche-linge se place en tête de ce classement… Mais plus pour longtemps. En 2018, les équipements les mieux notés (classe A +++) étaient déjà près de 3 fois moins gourmands en énergie !

AstucePour un nouvel achat, privilégiez les modèles à condensation et équipés d’une sonde d’humidité. L’appareil interrompt automatiquement le cycle dès que le linge est sec. Vous préservez ainsi la qualité de vos vêtements tout en évitant les dépenses inutiles.

2 Congélateur indépendant

Fortement concurrencé par la nouvelle génération de réfrigérateurs combinés offrant davantage de place à la congélation, le congélateur indépendant demeure très présent chez les ménages français. Le fonctionnement de cet appareil ne passe pas inaperçu sur la facture avec une consommation moyenne de 340 kWh. Toutefois, à l’image de notre n°1, ses performances énergétiques sont en nette progression passant à 140 kWh pour les meilleurs modèles.

AstuceLes écarts de consommation d’un appareil de froid sont aussi liés à la température ambiante. Privilégiez les emplacements éloignés de toute source de chaleur et évitez les réglages excessifs. La température conseillée par l’Ademe est de -18 °C.

3 Réfrigérateur

Le réfrigérateur classique consomme en moyenne 270 kWh par an. Ses modèles plus performants tombent eux aussi sous la barre des 140 kWh.

AstuceQuelle que soit la gamme, veillez à ce que l’air puisse circuler librement derrière l’appareil. Un intervalle d’au moins 10 cm à l’arrière et au-dessus est généralement recommandé pour un fonctionnement optimal. La température idéale se situe entre +4 °C et +5 °C. À vos réglages !

4 Box TV/internet

Box TV/InternetLargement sous-estimée, la box a sa part dans vos dépenses annuelles hors chauffage… Et quelle part ! Environ 220 kWh par an en 2017. Heureusement, les moins énergivores affichaient dès l’année suivante une consommation divisée par 2. Qu’en est-il du téléviseur lui-même ? Sa consommation, le plus souvent en deçà des 200 kWh annuels, varie du simple au triple et est largement influencée par la surface de l’écran, ainsi que par votre assiduité en tant téléspectateur.

AstuceDifficile de se séparer de sa box, souvent allumée en permanence pour des questions de mises à jour et de praticité. Il apparaît toutefois raisonnable, de la mettre hors tension lors de vos absences prolongées. Quant aux avantages/inconvénients à l’éteindre au coucher, il revient à chaque utilisateur de les évaluer.

5 Plaques électriques

La cuisine concentre la majeure partie des équipements les plus énergivores. Les plaques électriques en font partie, totalisant 210 kWh en moyenne, suivies de très près par le lave-vaisselle. Les progrès enregistrés sont moins impressionnants que les précédents, mais restent intéressants : 160 kWh pour les plaques et 140 kWh pour les lave-vaisselles dernier cri en 2018.

AstucePour consommer moins en cuisine, pensez à couvrir vos casseroles. Un geste simple qui permettrait de consommer jusqu’à 4 fois moins d’énergie pour porter l’eau à ébullition, selon les estimations communiquées par l’Ademe. Côté lave-linge, favorisez les cycles « éco » et les lavages à froid dès que cela est possible.

Les économies réalisables sur chaque poste sont l’ordre de quelques euros à plusieurs dizaines d’euros. C’est pourquoi, il est important d’adopter une démarche globale de réduction sur plusieurs appareils afin d’en retirer un bénéfice perceptible.

Agir sur le chauffage pour des économies conséquentes

 

Réduire sa facture de chauffage passe à la fois par l’amélioration du niveau d’isolation et l’installation d’un système plus performant. Ces travaux peuvent s’avérer coûteux, mais bénéficient de nombreuses aides et subventions mises en place par l’État. QuelleEnergie.fr vous propose un outil gratuit pour évaluer ces aides en fonction de votre projet.

 

*Bilan Électrique 2019 de RTE – Gestionnaire du Réseau de Transport d’Electricité.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :