Le top 5 des travaux de rénovation à faire ce printemps chez vous

Le printemps est une saison particulièrement propice à la rénovation énergétique : plus que jamais, c’est le moment de vous lancer dans un projet d’isolation, de changement de chaudière ou encore de remplacement des ouvertures… De cette façon, vous profiterez des impacts positifs de cette initiative dès l’hiver prochain, et peut-être même cet été (car l’isolation permet aussi de réduire la sensation de chaleur par période caniculaire). Découvrez le top 5 des travaux les plus populaires chez les Français cette saison.

1. L’isolation des combles, une priorité pour tous

Elle figurait en 2e place de notre top 5 des rénovations du printemps de 2017 mais, cette fois, suite à l’analyse des projets enregistrés entre le 21 mars et le 21 juin 2018 sur notre site, elle arrive en tête de liste parmi les rénovations préférées des Français : l’isolation des combles ne cesse de gagner en popularité.

L’an dernier, elle représentait 16,5 % des chantiers programmés. Grâce au Pacte Énergie Solidarité, les ménages les plus modestes peuvent bénéficier de ces travaux pour la somme symbolique de 1 €, ce qui contribue naturellement à leur succès.

Mais il faut également préciser que la toiture est un lieu très exposé aux déperditions thermiques, souvent le premier facteur d’augmentation de la température en été et de sensation de froid en hiver. Ainsi, tandis qu’elle se révèle généralement très utile et qu’elle profite rapidement aux particuliers, cette initiative ne leur coûte pas trop cher. Elle a tout pour figurer longtemps en tête de liste des projets favoris en matière de réhabilitation.

2. Le double vitrage renforcé, une urgence pour certains ménages

À plusieurs reprises, on a parlé du retrait de ce volet du CITE : aujourd’hui, le gouvernement a finalement fait quelques concessions, puisque le remplacement des vitrages reste éligible au crédit d’impôt, dans une moindre mesure.

Il a tout de même été totalement évincé du dispositif fin 2018, ce qui explique qu’au printemps, la demande a été très forte. Les contribuables souhaitaient pour la plupart faire partie des derniers bénéficiaires du CITE dans ce cadre. Ainsi, plus de 15 % des projets enregistrés au printemps 2018 relevaient du double vitrage renforcé.

Pour rappel, cette année, l’opération redevient compatible avec le CITE, même si le taux a été réduit et ramené à 15 %.


Combien vous coûterait la rénovation énergétique de votre logement ? Faites le test dès maintenant et estimez le coût de vos travaux.


3. L’isolation des murs, une démarche toujours efficace

Concernant un peu plus de 11 % des travaux enregistrés au printemps 2018, l’isolation des murs séduit pour les résultats probants qu’elle implique. Malgré tout, elle n’arrive pas à devancer celle des combles, parce qu’elle est plus invasive et généralement plus coûteuse.

Bien que le chantier puisse paraître lourd et fastidieux à supporter, il ne faut pas négliger cette initiative, surtout si l’audit énergétique montre des déperditions importantes à ce niveau (jusqu’à 25 %, sur certaines habitations).

4. L’installation d’un poêle à bois, pas si bête en demi-saison !

Comme l’année dernière, le poêle à bois est en 4e position de notre classement des travaux les plus fréquents au printemps : il concerne 9,5 % des projets enregistrés. Spontanément, on pense moins à ce type d’initiative alors que les beaux jours pointent le bout de leur nez… Pourtant, elle mérite d’être mûrement réfléchie.

En effet, après avoir pris connaissance des qualités essentielles d’un chauffage d’appoint, n’hésitez pas à vous en procurer un pour les dernières journées fraîches avant l’été. Cela vous offrira l’opportunité d’éteindre totalement la chaudière et de garder une bonne température à l’intérieur, le tout sans augmenter votre facture d’énergies.

5. La chaudière gaz à condensation, un choix pour le long terme

L’année dernière, pendant les trois mois du printemps, 6,8 % des projets enregistrés concernaient l’installation d’une chaudière gaz à condensation. Pour rappel, cette initiative ne permet pas uniquement de faire fonctionner les radiateurs en hiver, mais offre aussi la possibilité de produire l’eau chaude sanitaire de manière plus économique.

Si vous déposez votre chaudière à fioul pour un système plus écologique, vous pouvez prétendre à un CITE supérieur cette année : c’est donc le moment où jamais de penser à une nouvelle chaudière.

Le saviez-vous ?

 

Il existe des aides d’État pour vos travaux de rénovation énergétique, permettant d’augmenter l’efficacité énergétique de votre logement et de réduire vos factures. Vérifier votre éligibilité !

 

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :