Jonathan Laloum : consommer moins d’énergie sans sacrifier le confort

Présidentielle 2017 : les propositions d'Emmanuel Macron

Cet hiver encore, la demande croissante en électricité des foyers français pose la question de la performance du réseau électrique. Comment améliorer les capacités du réseau ? Comment optimiser sa consommation au quotidien pour dépenser moins sans sacrifier le confort ? Jonathan Laloum (JL), Directeur Commercial de Full Home Energy (FHE), répond à ces questions pour QuelleEnergie.fr (QE).


Quel système de chauffage serait le plus adapté à votre logement ? Faites le test.


QE : Pouvez-vous nous en dire plus sur les coupures électriques annoncées par la RTE ?

Coupures électriques

JL : « Les coupures hivernales sont malheureusement inévitables car la demande augmente mais la production ne suit pas. Les vagues de froid sont chaque année plus dures et la présence d’objets connectés dans la maison s’intensifie. Cela pousse les foyers à consommer davantage et la RTE à délester sur le réseau pour éviter la saturation. L’achat d’électricité auprès d’un pays étranger n’est pas une solution économiquement viable car le prix de vente est généralement inférieur au prix d’achat.

L’autoconsommation collective et individuelle est une vraie solution. L’autoconsommation photovoltaïque permet de limiter les coûts d’investissement sur le réseau grâce à une consommation locale sur le site de production. Depuis mai 2017, la réglementation encourage l’autoconsommation, mais les pouvoirs publics doivent continuer à envoyer des signaux forts dans ce sens. Aujourd’hui le kWh d’énergie renouvelable coûte moins cher que le kWh nucléaire. Une différence qui s’explique en grande partie par les coûts d’entretien du réseau. Cela ne signifie pas pour autant qu’une sortie immédiate du nucléaire soit souhaitable. Il faut mettre en place un mix énergétique accordant progressivement une part grandissante aux énergies renouvelables. »

QE : Ces solutions sont-elles aujourd’hui rentables pour le particulier ?

JL : « Si la performance énergétique du logement n’est pas optimisée, l’installation photovoltaïque devra être couplée à un système de stockage de l’énergie produite. Ces systèmes restent toutefois assez chers pour le particulier. Il existe aujourd’hui des solutions d’optimisation du site de production permettant de se passer des batteries de stockage. Le système FHE passe par l’optimisation de l’utilisation des équipements du logement tout en réduisant les déperditions du bâti. L’ensemble logement connecté et bâtiment performant permet ainsi de réduire le coût d’investissement et de ramener le retour sur investissement à moins de 10 ans. Les économies attendues sur les dépenses énergétiques grâce à ce système sont de l’ordre de 50%. »

Le saviez-vous ?

 

Vous pouvez alléger significativement l’investissement initial de vos travaux de rénovation grâce aux aides et subventions à la rénovation énergétique. Le simulateur gratuit QuelleEnergie.fr vous permet de connaître les aides et subventions auxquelles vos projets de travaux sont éligibles.

 

QE : Quelles économies sur la facture peut-on attendre grâce au logement connecté ?

Logement connecté

JL : « D’après l’ADEME les maisons connectées peuvent permettre jusqu’à 30% d’économie. L’économie moyenne sur la facture d’un particulier investissant dans un logement connecté est de l’ordre de 15%. Cette économie est rendue possible par le suivi et la régulation de la consommation énergétique. L’interface de suivi de consommation en temps réel, permet à l’utilisateur de constater directement les répercussions de ses habitudes sur la facture. »

L’ADEME a souligné, dans son dernier dossier sur la consommation énergétique, que chaque foyer français totalise 15 à 50 équipements restant en veille. L’étude estime à 10% les économies réalisables en éteignant ces appareils.

Jonathan Laloum ajoute que « le système FHE comprend des algorithmes intelligents capables d’analyser le comportement de la maison et de réguler l’utilisation de ses équipements. La régulation des équipements de chauffage est particulièrement pertinente puisque cette consommation représente 30% à 40% de la facture énergétique des Français. Beaucoup de ménages conservent le même thermostat tout l’hiver alors qu’1 degré économisé c’est 7% d’économie sur la facture de chauffage. »

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :