Un mauvais chauffage risque de vous coûter cher

Pourquoi changer de chauffage ?
C’est souvent lors des grands froids que vous constatez les dysfonctionnements de vos équipements de chauffage. De nombreux signes montrent l’inefficacité de votre chauffage. Garder un chauffage vétuste ou mal entretenir ses équipements peut avoir des conséquences néfastes sur le montant de votre facture énergétique comme sur votre confort thermique.

Une facture qui augmente

Selon l’ADEME, le chauffage est le poste le plus énergivore du logement avec 62% des dépenses d’énergie. En plus de la consommation, un système de chauffage vieillissant et/ou mal entretenu ainsi qu’une mauvaise isolation jouent un rôle sans conteste dans ces dépenses. Le chauffage est un chantier prioritaire pour réduire ses dépenses énergétiques.

Le choix du chauffage est donc déterminant dans le montant de la facture énergétique. Avant de changer de système de chauffage, réalisez un bilan thermique pour déterminer l’ensemble des pertes de chaleur au sein de votre logement et pour déterminer quelle solution de chauffage est la mieux adaptée.

Passer à un système de chauffage plus performant fait baisser vos factures. L’installation d’une chaudière gaz basse température permet de réaliser 20% d’économie par rapport à une chaudière gaz classique. L’installation d’une chaudière fioul à condensation permet de réaliser 35% d’économie par rapport à une chaudière fioul classique. Une chaudière à granulés de bois permet d’économiser jusqu’à 50% sur votre facture de chauffage. D’après l’Association Prometelec, un bon entretien d’une chaudière permet une économie de 8 à 12% sur votre facture de chauffage.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie et améliorer votre confort thermique ? Le simulateur gratuit Quelle Energie vous permet de savoir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour votre logement.

Un air de mauvaise qualité

Un chauffage vétuste ou mal entretenu peut être source de pollutions, parfois très dangereuses. Tout d’abord, une ventilation mal installée ou mal entretenue augmente la présence de polluants et risque de les disperser facilement dans le logement. Les appareils de chauffage au bois non performants, notamment les plus anciens, favorise l’émission de polluants, surtout des particules fines. Les cheminées ouvertes sont les pires, en cause : le brûlage de bois humide ou traité, peint, vernis, …, la mauvaise utilisation, le mauvais réglage, le manque d’entretien de l’équipement.

La pollution de l’air intérieur a une responsabilité avérée dans les maladies respiratoires comme l’asthme ou les allergies respiratoires et autres troubles de la respiration.

Il faut veiller à installer des systèmes de chauffage fiables et performants pour éviter cette pollution dangereuse de l’air. Ainsi, pour les appareils de chauffage au bois, le label « Flamme Verte » intègre des exigences de qualité de combustion et d’émissions de particules. Les plus performants sont les appareils de chauffage obtenant cinq étoiles sur l’étiquette « Flamme Verte ». N’oubliez pas de faire installer ces appareils par des professionnels compétents. Ensuite, utilisez des combustibles de qualité comme le bois-bûches sec et de qualité de la marque « NF bois de chauffage » ou « France Bois Bûche » ou les granulés labellisés « Din plus » ou « EN plus ».

Faites attention au monoxyde de carbone qui provient des chauffages d’appoint et des chaudières mal entretenues. L’entretien des matériels est essentiel pour qu’ils fonctionnent bien et ne rejettent pas de polluants dans l’atmosphère. Il faut ramoner au moins une fois par an les conduits de fumée et faire nettoyer régulièrement les bouches et les gaines de systèmes de ventilation, de rafraîchissement, des puits canadiens.

Pourquoi changer de chauffage ?

Un impact négatif sur l’environnement

Le chauffage a, en plus d’un impact sanitaire à travers l’émission de particules, un impact sur l’effet de serre. Selon le rapport Prévot sur les réseaux de chaleur, le chauffage résidentiel et tertiaire est responsable à lui seul d’un tiers des émissions nationales de gaz à effet de serre.

Le propane, le fioul, le gaz naturel, … que ce soit pour leur transport ou leur combustion, émettent du dioxyde de carbone (CO2), le gaz responsable de l’effet de serre, est émis. Avec un équipement récent, il est possible de limiter ces émissions de CO2 de 15% à 30%.

Pour limiter ces impacts sur l’effet de serre, pensez à passer à une énergie renouvelable comme le bois. Tous les chauffages au bois ne se valent pas. Par exemple, une cheminée ouverte n’a un rendement que de 10% à 25% alors qu’il peut monter jusqu’à 70% avec un insert ou un poêle, voire plus avec une chaudière à bois récente.

Des aides pour investir dans un bon chauffage

L’idée de vivre dans un logement économe en énergie a de quoi séduire mais le prix peut en rebuter certains. Sachez que de nombreuses aides existent pour vous aider dans vos travaux de rénovation énergétique.

L’Etat, sous certaines conditions, vous fait profiter du crédit d’impôt pour la transition énergétique qui est un allègement fiscal de 30% du prix des travaux. Vous pouvez également bénéficier de l’éco prêt à taux zéro qui est un prêt sans taux d’intérêt pour financer votre projet de rénovation énergétique. Il existe également des subventions accordées par l’ANAH ou les collectivités locales.

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions

30 Déc

C’est à partager !

sante-educative
20 Jan

@sante-educative : En effet !

Mathilde Chevallier



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :