Comment lire votre facture d’électricité ?

 Facture électricité

C’est en recevant une facture d’électricité pour la première fois que la majorité des Français en constate la complexité. Un amoncellement de dates, de tableaux, de chiffres et de courbes qui peuvent rapidement perdre le client. Quel que soit votre fournisseur, il est important de bien comprendre votre facture d’électricité : QuelleEnergie.fr vous aide à y voir plus clair.

De la nécessité de bien comprendre vos factures d’électricité

Pourquoi déchiffrer factureVous pouvez faire le choix d’ignorer de contenu de votre facture d’électricité, dans tous les cas, vous savez que vous devrez la payer… Ou alors, vous pouvez choisir de vous informer et tenter de comprendre à quoi correspondent les différentes parties de votre facture.

Comprendre sa facture d’électricité ne peut vous apporter que des avantages. Si vous venez d’arriver dans un nouveau logement, c’est en étudiant les factures de l’ancien locataire que vous pourrez choisir ou non de conserver le même fournisseur d’énergie. Cet argument est également valable si vous passez d’une location à un achat. Prendre en compte les anciennes factures d’électricité de l’occupant vous donnera une très bonne indication de vos futures consommations.

Sachez alors que, quel que soit le fournisseur d’électricité, et que la facture soit au format papier ou au format numérique, ces documents officiels répondent à des obligations réglementées. Toutes les factures présentent les mêmes données, même si leurs structures varient.


Quels travaux de rénovation énergétique vous permettraient de réduire le montant de votre facture d’énergie ? Faites le test.


Comprendre le montant global de votre facture d’électricité

Lire sa factureLes factures d’électricité des fournisseurs français sont composées des mêmes informations, mais avec des présentations différentes. Toutes comportent obligatoirement le nom de l’abonné, la date de facturation, les modalités de paiement choisies et précisent le montant total de la facture en euros, toutes taxes comprises. Ces informations figurent sur le recto de votre facture.

Le montant global que vous devez régler comprend alors :

  • le montant de votre abonnement à l’offre d’énergie pour une période donnée
  • le montant de votre consommation d’énergie réelle, sur estimation ou sur relevés
  • le montant des taxes et des contributions qui sont détaillées au verso de votre facture
  • le montant d’éventuelles prestations techniques spécifiques facturées par Enedis


Les travaux d’économies d’énergie permettent de limiter la consommation énergétique et de baisser la facture. Installer un mode de chauffage performant revient à économiser l’énergie.


Visualiser les trois éléments qui composent votre facture d’électricité

Votre facture d’électricité présente clairement trois éléments distincts à propos de votre fourniture d’énergie, son mode d’acheminement mais aussi les taxes qui la concernent.

Comment déchiffrer factureLe prix de la fourniture couvre les coûts des achats d’énergie de votre fournisseur, ses coûts de production et très souvent ses frais de gestion commerciale. Ces tarifs sont surveillés en France par la CRE, soit la Commission de Régulation de l’Energie. C’est par exemple cette commission qui décidait en février dernier d’une augmentation des tarifs réglementés de 0.7 %.

L’acheminement est également pris en compte dans le tarif global de votre facture. Cette partie du montant correspond à l’utilisation des réseaux qui permettent d’acheminer l’énergie jusqu’au domicile du consommateur final. C’est le gestionnaire de réseaux de distribution qui fixe le prix de ce mode d’acheminement.

Quatre taxes distinctes font enfin partie du montant de votre facture globale.

  • La CTA, acronyme de Contribution Tarifaire d’Acheminement qui représente près de 2% du montant global de votre facture sert à financer les droits acquis avant le 1er janvier 2005 relatifs au régime spécifique d’assurance vieillesse des personnels des entreprises de l’industrie de l’électricité et du gaz.
  • La CSPE, qui signifie Contribution au Service Public d’Electricité est une seconde taxe qui participe au financement des politiques de soutien aux énergies renouvelables. Elle est proportionnelle au montant total de la facture, selon un barème de 0,0225 €/kWh depuis le 1er janvier 2016.
  • Les TCFE, qui sont les Taxes sur la Consommation Finale d’Electricité dépendent des communes et des départements. Elles sont, elles aussi, proportionnelles à la dépense d’énergie des consommateurs et correspondent à 0,0096 €/kWh pour les particuliers.
  • La TVA est enfin la dernière de ces quatre taxes et la plus connue des consommateurs. Elle est réduite à 5,5 % du montant de l’abonnement global pour les Français de métropole mais aussi 5,5 % de la CTA. Une TVA de 20 % s’applique enfin sur le montant des consommations ainsi que sur la CSPE et la TFCE que nous venons de mentionner.

Un bureau d’études thermiques peut vous aider à lire vos factures et vous indiquer comment réaliser des économies d’énergie, grâce à un DPE par exemple.

Le saviez-vous ?

QuelleEnergie.fr vous propose de simuler les aides et les subventions auxquelles vous pourriez avoir droit pour la réalisation d’un diagnostic énergétique.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :