Canicule : nos conseils pour réussir à garder la fraîcheur chez vous !

Quand nous atteignons des températures record et que la canicule est au rendez-vous, on conseille au maximum d’éviter de sortir chez soi, pour ne pas s’exposer au soleil et se protéger du très dangereux « coup de chaud ». Mais même à l’intérieur, lorsque les journées de chaleur s’enchaînent, il devient difficile de se rafraîchir. Avec ces quelques recommandations, vous devriez réussir à conserver un air plus respirable dans votre maison cet été, y compris en pleine canicule.

Bloquer l’entrée des rayons du soleil

En toute logique, si vous empêchez au soleil d’entrer chez vous, vous garderez un air plus frais. Et selon la configuration de votre logement, plusieurs alternatives existent.

Les protections matérielles

Tout simplement, lorsque le soleil commence à taper sur certaines surfaces vitrées, il vous suffit de fermer les volets, sachant que les modèles roulants sont les plus efficaces quand on cherche à garder la fraîcheur chez soi.

Si vous voulez conserver un peu de lumière malgré tout, vous pouvez investir dans des brise-soleil orientables, des pare-soleil ou encore des auvents. Leur installation n’est pas possible dans tous les cas : il faut parfois demander l’accord de la copropriété, ou faire face à des problématiques techniques (manque d’espace, présence d’obstacles, etc.). Aussi, avant d’acheter le matériel les yeux fermés, étudiez bien votre besoin et vos contraintes !

Le saviez-vous ?

 

Un système de climatisation performant permet de réaliser des économies d’énergie. En améliorant ainsi de manière notable votre niveau de performance énergétique, vous pouvez avoir droit à des aides. Découvrez-les avec notre simulateur !

 

Les protections naturelles

Pour absorber un peu de CO2 et embellir vos espaces, pourquoi ne pas planter des arbres afin de créer de l’ombre ? Devant une baie exposée sud ou ouest, cela vous permettra de garder davantage de fraîcheur en été, à condition de choisir les bonnes espèces (celles qui ne vous empêcheront pas de bénéficier de la chaleur en hiver, pour économiser le chauffage). Privilégiez les arbres dits « à feuilles caduques » : ces dernières tombent en automne et, l’été, elles génèrent une sorte d’évapotranspiration qui accentue l’effet de fraîcheur.

Si l’idée d’un arbre vous fait peur (croissance trop longue, insectes qui risquent d’entrer dans la maison), adoptez plutôt des végétaux secs comme la brande ou le bambou, très pratiques pour leur mise en place « instantanée » et la possibilité de les retirer en hiver.

Investir dans une climatisation

Quand les bons réflexes du quotidien ne suffisent plus pour garder un air respirable à la maison, les particuliers envisagent un plus gros investissement : attention de bien réfléchir avant d’installer une climatisation !

Des appareils qui peuvent peser lourd sur la facture d’électricité

Chaque dispositif de climatisation vendu sur le marché doit posséder une étiquette énergie : prenez le temps d’en lire toutes les informations avant d’acheter. Vérifiez bien la classe énergétique, mais aussi la consommation annuelle moyenne, la puissance et l’EER (coefficient d’efficacité frigorifique). Vous pouvez obtenir des appareils allant jusqu’à A++ pour les plus économes – les solutions notées B à F, quant à eux, sont interdites à la vente sur tout le territoire de l’Union Européenne.


Découvrez si vous êtes éligible pour une isolation de vos combles à 1€.


Éviter le bas de gamme et les installations à la va-vite

Pour profiter pleinement de votre climatisation, il est souvent préférable d’investir davantage au moment de l’achat, pour dépenser moins ensuite en énergies et autres réparations dues à une mauvaise qualité initiale. L’idéal reste de vous rapprocher d’un professionnel, aussi bien pour choisir le matériel adapté à vos besoins qu’afin de l’installer dans les règles de l’art.

Isoler sa maison contre la chaleur

Les travaux d’isolation ne permettent pas seulement de faire des économies de chauffage en hiver : ils peuvent se révéler utiles contre la canicule en été. Réfléchissez-y avant de craquer pour les climatiseurs en magasin !

Par exemple, l’isolation des combles fait partie des chantiers les plus efficaces contre la chaleur estivale, car le toit est le premier élément de l’habitation exposé au soleil. Rien n’empêche également d’envisager une isolation des murs, notamment en le faisant par l’extérieur pour réduire les contraintes inhérentes au chantier.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :