Rénovation énergétique et discours commerciaux : attention aux arnaques !

demarchage-abusif1

Isoler sa maison, refaire la toiture ou encore installer des panneaux solaires pour produire sa propre consommation d’énergie : tous ces projets sont profitables pour les consommateurs, à condition d’être mûrement réfléchis et de s’accompagner de professionnels fiables. L’UFC-Que Choisir alerte les particuliers sur les arnaques à la rénovation énergétique, qui ont explosé ces dernières années. Comment les identifier et mieux s’en protéger ? Nos conseils pour éviter ces contrats parfois très risqués.

Les arnaques à la rénovation énergétique multipliées par 18 en 7 ans

Au début des années 2010, on dénombrait moins d’un million d’arnaques à la rénovation énergétique, contre 17,3 millions en 2017. Ainsi, ces incitations peu honorables à la consommation ont été multipliées par 18 en moins de 10 ans, ce qui alerte logiquement les associations comme l’UFC-Que Choisir.

Concrètement, 64 % de ces arnaques concernent les panneaux solaires. Le plus souvent, les commerciaux viennent frapper à la porte des particuliers, leur montrent des simulations et réussissent à leur faire signer des contrats d’installation de panneaux photovoltaïques en quelques dizaines de minutes…

L’énergie solaire est intéressante pour développer l’autoconsommation, utiliser des solutions plus vertes et économiser. Toutefois, ce projet doit être mûrement réfléchi pour maximiser les rendements. Or, certaines estimations proposées par les commerciaux sont beaucoup trop flatteuses — et mettent ensuite les propriétaires de la maison en difficulté, car ils ne produisent pas assez d’électricité pour amortir les investissements.

En parallèle, 18 % des arnaques sont liées à l’isolation. Ici encore, ce sont très souvent des démarcheurs à domicile qui opèrent : ils frappent à votre porte armés d’outils en tous genres, prouvant que votre maison est une passoire énergétique… Ils vous contraignent à signer un devis sans même vous laisser la possibilité de comparer plusieurs avis.


Souvenez-vous que depuis 2007, EDF et GDF n’ont plus le monopole de production ou de distribution du gaz ni de l’électricité. Vous êtes donc libres de comparer les offres des différents fournisseurs et d’en changer quand bon vous semble.


Le démarchage à domicile (ou téléphonique) abusif est une véritable problématique. Pour s’en protéger, on recommande de ne jamais signer un contrat, devis ou tout autre engagement sans s’être donné le temps de réfléchir. Les commerciaux font tout pour obtenir un accord avant de repartir vers une nouvelle maison (ou de raccrocher) : il ne faut surtout pas leur offrir ce cadeau !

Comment identifier les arnaques à la rénovation énergétique ?

La rénovation de votre habitation vous permet de faire des économies d’énergie : il s’agit d’une excellente solution pour conférer davantage de valeur à votre patrimoine, tout en réduisant vos factures de chauffage ou d’électricité. Pourtant, vous savez désormais qu’il existe des arnaques dans le secteur : comment distinguer les offres intéressantes de celles qu’il faut éviter ?

Se méfier des belles promesses

Des panneaux solaires qui ne coûtent rien, une isolation qui réduit la facture d’électricité de plus de 70 % : quand un commercial vous annonce des chiffres précis et très alléchants, il faut tout de suite se méfier. En effet, les démarcheurs ont pour habitude d’utiliser des méthodes « coup de poing » pour générer un accord impulsif du consommateur. Leurs statistiques ne sont pas souvent fondées sur des données exactes et, dans le cadre d’un appel ou d’une première visite, elles ne peuvent pas avoir été personnalisées en fonction de votre situation propre (un audit énergétique est généralement requis pour définir la meilleure solution à choisir).

signature-contrat2

Ne pas céder à la panique

Les commerciaux jouent sur les émotions pour augmenter leurs chances de séduire le prospect. Ainsi, certains n’hésitent pas à susciter la peur pour déclencher une réaction. Ils prétendent parfois avoir été envoyés par la Mairie, et indiquent que la personne s’expose à des sanctions si elle ne fait pas le nécessaire. Ne vous laissez pas influencer et prenez toujours le temps de vous renseigner par vous-même : appelez la Mairie pour vous rassurer !

Lire tous les documents

Afin d’obtenir des accords plus rapides, les démarcheurs jouent parfois sur la spontanéité. Ils présentent un document qui s’apparente à un audit énergétique et demandent une signature — alors qu’il s’agit en fait d’un bon de commande. Avant d’apposer votre signature sur une page, lisez toujours l’intégralité du contenu (et n’oubliez pas que nous déconseillons de signer quoi que ce soit le jour même).

Refuser le paiement d’un acompte

Les entreprises n’ont pas le droit d’exiger un acompte avant l’expiration du délai de rétractation, qui dure 14 jours, démarchage commercial et téléphonique confondus. S’il faut idéalement éviter de signer quoi que ce soit le premier jour, il est surtout très dangereux de déjà verser de l’argent.

Le saviez-vous ?

 

QuelleEnergie.fr vous propose d’estimer gratuitement l’efficacité énergétique de votre logement et vous conseille dans le choix de solutions de rénovation les plus adaptées.

 

Confronter tous les modes de financement

Pour financer votre opération, le commercial va vous proposer un crédit qui ne joue pas forcément en votre faveur. Certains n’hésitent pas à faire l’impasse sur plusieurs charges pour augmenter la capacité d’emprunt du foyer et avoir plus de chances d’obtenir l’accord de la banque… N’oubliez pas qu’il existe des financements avantageux comme l’éco-prêt à taux zéro, que les démarcheurs omettent volontiers pour préférer des prêts avec intérêts !

Vos réactions

08 Jan

Très intéressent, de plus je reçois demain un démarchage d’une personne pour la prime énergie.
je vous tiendrez au courant de cette démarche.
Cordialement.

pierre masson
06 Avr

Oui, mais si on a signé quelque chose dont je n’ai pas eu de double avec une maison dont je n’ai pas retrouvé le nom sur internet, donc pas de rétractation possible, que puis-je faire ? Merci

Marie-Thérèse
08 Avr

Bonjour,

Afin de se rétracter après un devis signé, vous devez envoyer un courrier recommandé avec avis de réception, dans un délai de 14 jours. Vous devez y joindre une copie du devis.

Si vous n’avez ni copie du devis, ni l’adresse de la société cela devient compliqué. Je vous conseille de vous rendre à la permanence juridique de votre mairie.

Cordialement,

Anissa
05 Juin

Hier j’ai reçu la visite d’un commercial d’EDF ENR pour des informations relatives à l’autoconsommation énergétique en panneaux photovoltaïques. A ma grande surprise, à la fin du rendez-vous, le commercial s’est fâché et énervé, m’accusant de lui avoir fait perdre son temps, car j’ai exprimé la demande d’un délai de réflexion avant de signer un engagement sur 15 ans (prêt avec des mensualités absolument pas avantageuses à bien y regarder). Je trouve inadmissible qu’EDF fasse de la vente forcée sur des produits sensés être éco-responsables, forçant le client à signer un contrat avec des avantages financiers au premier abord, mais qui en fait ne le sont absolument pas !!! JE NE SUIS PAS DU TOUT SATISFAITE de la manière dont EDF a procédé pour essayer de me vendre son produit !

Lily de Camiran



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :