Chaudière à granulés de bois : quel entretien ?

chauffage-granules-bois1

Dès lors qu’il existe déjà un système de chauffage avec chaudière (au fioul, au gaz, au charbon) dans une maison, on peut remplacer le dispositif central par une chaudière à granulés de bois. Cette alternative plus écologique réduit l’usage d’énergies fossiles, tout en permettant aux familles de faire d’importantes économies d’énergies. Mais comment faudra-t-il entretenir l’installation ? Nous faisons le point sur les principaux rendez-vous à ne pas manquer !

L’entretien annuel, une obligation… comme avec toutes les chaudières !

Contrairement à certaines idées reçues, la chaudière à bois n’est pas contraignante au quotidien. En effet, bien que la visite périodique de votre chauffagiste soit requise, il ne faut pas oublier que cette démarche vaut aussi pour les personnes qui sollicitent le fioul ou le gaz, entre autres.

Suite à cette visite d’entretien et de contrôle, le professionnel doit vous remettre, dans les 15 jours, une attestation d’entretien.

Cette manœuvre peut être effectuée à n’importe quel moment de l’année, mais on déconseille de la prévoir juste avant le ramonage. Cette étape peut générer des chutes de débris et poussière dans la chaudière – on préfère donc la nettoyer après !

Les objectifs et le déroulement de l’entretien annuel

Les bases d’un bon entretien de chaudière bois

Au minimum, l’entretien annuel de votre chaudière à granulés de bois doit comprendre :

  • Un nettoyage scrupuleux des parois, mais aussi de pièces spécifiques comme le brûleur et l’échangeur ;
  • Des contrôles en fonctionnement pour s’assurer que les combustions se déroulent en toute sécurité ;
  • Des conseils aux utilisateurs, pour qu’ils réalisent éventuellement des travaux de remplacement ou d’amélioration, si besoin.

Sur certains modèles, le fabricant détaille les règles d’entretien et les contrôles requis : prenez connaissance de toutes ces dispositions dès l’installation d’une chaudière à granulés de bois, pour bien anticiper les démarches à effectuer !

On notera en parallèle qu’un entretien peut être ponctuellement plus poussé, et inclure un contrôle hydraulique, un ramonage ou encore un bilan sur l’année de fonctionnement.


Quelle Energie vous permet de bénéficier de sa Prime Quelle Energie. L’inscription en ligne est très rapide. Pour cela, rendez-vous sur notre simulateur prime énergie.


Entretenir sa chaudière à bois, combien ça coûte ?

En moyenne, ce travail d’entretien annuel dure entre 90 minutes et 3h30. Il coûte souvent environ 200 €, mais le prix peut atteindre 400 € quand on travaille sur des modèles particulièrement puissants.

Plusieurs critères peuvent faire augmenter ou baisser le prix de l’entretien : la complexité des installations, son niveau d’encrassement (si vous entretenez de manière assidue, vous payerez moins cher), le choix entre un entretien simple ou plus approfondi et les éventuels frais de déplacement, qui varient d’un professionnel à l’autre.

granules-bois2

Faut-il souscrire un contrat d’entretien pour sa chaudière bois ?

Rien ne vous oblige à signer un contrat avec votre chauffagiste pour l’entretien de la chaudière. Vous pouvez le contacter ponctuellement dès que vous en avez besoin, et vous serez facturé en fonction des prestations demandées.

Toutefois, le choix de la contractualisation mérite réflexion, car il permet généralement d’avoir un rendez-vous plus rapidement, mais aussi d’obtenir des dépannages plus simples et moins onéreux.

Le ramonage : une obligation légale

En plus de l’entretien habituel, vous devez prévoir deux ramonages par an, dont un en période de chauffe. Vous pouvez envisager de réaliser l’une de ces deux opérations pendant l’entretien, pour réduire les déplacements et optimiser vos dépenses.

N’oubliez pas qu’une chaudière mieux entretenue offrira de meilleurs rendements : même si vous payez la facture du professionnel à chaque passage, vous vous assurez ensuite de tirer parfaitement profit de votre installation… Ce qui n’est pas le cas quand on entretient le tout sommairement.

Les bons réflexes d’entretien au quotidien

Outre les rendez-vous avec votre chauffagiste, quelques bonnes habitudes doivent faire partie de l’entretien courant de la chaudière à granulés de bois. Logiquement, il faut contrôler régulièrement le niveau du silo, et rajouter du combustible si nécessaire.

Une fois tous les deux à trois mois, pensez aussi à vider le bac à cendres de la chaudière.

La grande majorité des chaudières à bois fonctionne de manière très autonome, et n’implique que peu de travail du côté des utilisateurs : demandez conseil à votre installateur pour connaître les quelques tâches qui vous incombent. Il pourra, par exemple, vous recommander d’effectuer un petit contrôle à chaque fois que vous vous absentez plusieurs jours, ou vous donner des astuces pour viser les meilleurs rendements.

Le saviez-vous ?

 

Vous souhaitez vous débarrasser de votre vieux chauffage ? QuelleEnergie.fr vous fait bénéficier d’une prime exceptionnelle pour alléger le coût de vos travaux !

 

 

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :