Rénovation énergétique des bâtiments : la contribution de la FEDENE

Rénovation énergétique des bâtiments : la contribution de la FEDENE

En juin dernier, le gouvernement a lancé un groupe de travail sur le thème de la rénovation énergétique des bâtiments. Pour ce groupe de travail, la Fédération des Services Energie Environnement (FEDENE) a partagé sa contribution. Elle s’articule autour de 4 grands axes pour accélérer la transition énergétique. Le secteur de la rénovation énergétique est en effet primordial pour la transition énergétique : les économies d’énergie sont d’ailleurs un des piliers de la Stratégie nationale bas-carbone avec un objectif de réduction de la moitié de la consommation énergétique nationale d’ici 2050. Bilan de la contribution de la FEDENE pour la rénovation énergétique des bâtiments :

1. Une rénovation en fonction de l’état des bâtiments

Les bâtiments se divisent en différentes classes en termes de performance énergétique, comme le montre ce schéma issu du rapport de la FEDENE, qui les note de A à G, A étant le plus performant et G le moins performant.

l

La première préconisation de la FEDENE est d’opter pour une stratégie de rénovation propre à chaque type de bâtiment, en fonction de son étiquette énergétique, mais aussi des conditions locales comme le plan d’aménagement urbain, la zone climatique ou les éventuels réseaux de chaleurs à proximité. Pour les bâtiments les plus énergivores (étiquettes F et G), il s’agit d’une rénovation globale, structurelle et patrimoniale, pour réduire le nombre de passoires thermiques et engendrer une diminution de la consommation d’énergie de 80 KWh/m2, soit une division par 5 de cette consommation. Pour les catégories D et E, qui constituent 64 % des consommations d’énergie des bâtiments, les rénovations seraient d’ordre plus technique et comportemental, avec des opérations plus ponctuelles, qui représenteraient 25 à 35 % d’économies d’énergie. Pour les bâtiments les plus performants (étiquettes A à C), les recommandations de la FEDENE vont vers une optimisation de l’existant et une assurance de faible consommation sur le long terme.

2. Une stratégie en différentes séquences

Les rénovations globales des bâtiments sont des processus souvent longs et coûteux et il est compliqué de massifier ce type d’opérations et de les réaliser au rythme des besoins actuels. Pour effectuer le plus rapidement et efficacement possible un grand nombre de rénovations, la FEDENE recommande un processus en différentes étapes de rénovation. Tout d’abord, des travaux efficaces qui permettront des économies et un retour sur investissement, qui permettront ensuite de financer des travaux plus lourds et moins rentables. Une autre solution serait la mise en place de bouquets de travaux efficaces et réalisables rapidement, sans contrainte patrimoniale.

3. Des engagements pour des économies réelles et un suivi dans la durée

La FEDENE préconise des objectifs mesurables et mesurés en ce qui concerne la réduction de la consommation énergétique, en particulier à propos des mécanismes d’aides, comme les certificats d’économies d’énergie. Une mesure utile pour clarifier les économies faites serait d’harmoniser le mode de mesures et son unité en traduisant les consommations énergétiques en équivalence en énergie primaire qui est plus représentative. La FEDENE rappelle également l’importance du contrat de performance énergétique (CPE) qui mesure la performance des bâtiments et des travaux réalisés. La FEDENE propose que le processus de rénovation par étapes soit intégré dans le CPE.

4. Des solutions adaptées aux segments de marché (résidentiel, tertiaire public et privé, industrie)

l

Dans le secteur résidentiel, qui se compose principalement des logements individuels, des logements sociaux et des copropriétés, le retard vis-à-vis des objectifs de rénovation énergétique s’accumule. Le tertiaire public et privé ne fait pas face aux mêmes réalités et des approches distinctes doivent être trouvées pour massifier les rénovations dans tous ces segments.

La FEDENE conclut sur une note positive : les solutions les plus efficientes pour faire des économies d’énergie sont aujourd’hui « parfaitement connues, identifiées et maîtrisées ». Ces solutions « technologiques et comportementales pour le chauffage » ont donc maintenant à être plus largement encore déployées.

Source des schémas : contribution de la FEDENE au groupe de travail sur la rénovation énergétique des bâtiments.

Le saviez-vous ?

 

Pour trouvez les solutions de rénovation énergétique les plus adaptées à votre logement, QuelleEnergie.fr vous propose son diagnostic énergétique complet et personnalisé.

 

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :