Pourquoi ma VMC est-elle en panne ?

Dans les habitations, la VMC endosse un rôle incontournable, puisqu’elle permet de faire circuler l’air et donc de l’assainir. Indispensable également pour réduire les problèmes d’humidité, elle peut aider à faire des économies d’énergie. Alors quand celle-ci est en panne, il convient d’agir rapidement pour rectifier le problème. Comment identifier les principaux dysfonctionnements d’une VMC, d’où proviennent-ils et comment réagir ? Nous résumons les informations essentielles à connaître pour mieux gérer sa VMC dans cet article.

Un équipement indispensable pour un air plus sain à la maison

De la VMC simple flux à la VMC double flux en passant par la VMC hygroréglable ou encore la VMC thermodynamique, il existe différents équipements pour ventiler une maison, avec des performances plus ou moins hautes en fonction des alternatives choisies.

D’une manière générale, toutes les VMC sont conçues pour réduire l’humidité ainsi que ses conséquences sur l’habitation (problèmes de moisissure, dégradation des matériaux, odeurs désagréables, dépenses plus importantes en chauffage, etc.). Elles assurent un renouvellement permanent de l’air, et permettent aussi d’éviter que les odeurs de cuisine ou de renfermé ne stagnent dans les pièces de vie.

Malgré leur caractère essentiel, les VMC sont souvent mal connues des consommateurs, notamment parce qu’on les voit peu dans la maison. Mais derrière les bouches d’extraction qui constituent la partie la plus visible, elles regroupent de nombreux équipements tels que les gaines, les raccords ou encore les sorties de toiture. Un problème sur un ou plusieurs de ces points peut générer une perturbation voire un arrêt du fonctionnement : afin d’éviter cela, l’idéal reste de contrôler les appareils et, si besoin, de solliciter un professionnel en vue d’effectuer les réparations.

Les principales causes d’une panne de VMC

Plusieurs pannes de VMC restent bénignes et faciles à résoudre soi-même. De plus, en entretenant régulièrement son installation, on s’expose moins aux risques de rencontrer des problèmes. Si malgré tout vous observez une anomalie, voici les principales causes nécessitant de réparer ou remplacer sa VMC.


Besoin d’un coup de pouce pour financer le remplacement de votre système de chauffage ? Calculez le montant de vos aides et de votre prime à la conversion sur QuelleEnergie.fr.


Le manque d’entretien

La VMC permet de faire des économies sur la facture énergétique si elle remplit parfaitement son rôle. Mais puisqu’elle filtre l’air en permanence, elle peut naturellement s’encrasser. Idéalement, vous devez remplacer les filtres au moins deux fois par an, tout en pensant régulièrement à dépoussiérer les conduits. Ces petits réflexes aident à garder une installation fonctionnelle, pour mieux profiter de tous ses avantages.

La vétusté

Les différentes grilles de vétusté que l’on utilise dans le domaine de l’immobilier pour savoir quand les équipements doivent être remplacés considèrent que la VMC nécessite d’être changée une fois tous les 10 ou 15 ans. Si la vôtre a dépassé ces délais et montre des signes de faiblesse, un nettoyage risque de se révéler insuffisant : contactez un professionnel dans l’optique de voir quelles sont les solutions possibles en termes de remplacement.

L’alimentation électrique

Les systèmes de ventilation mécanique fonctionnent avec l’électricité. Parfois, ils sont victimes de problèmes d’alimentation qui les empêchent totalement d’endosser leur mission. Il suffit de vérifier que tout est bien branché en cas de doute, tout en s’assurant que les raccordements et câbles restent en bon état. Veillez à couper le courant avant de regarder les branchements en détail.

Le saviez-vous ?

 

Envie de vous lancer dans des travaux ? QuelleEnergie.fr vous informe sur les aides dont vous pouvez bénéficier.

 

Le moteur

Les moteurs des VMC peuvent tomber en panne : vous devez tout débrancher pour contrôler cette partie de l’équipement. Parfois, le moteur est simplement désaxé et il suffit de le remettre dans sa position initiale afin de réparer. S’il ne repart plus, contactez un professionnel. Celui-ci pourra vous préciser ce qu’il faut remplacer et combien cela coûtera.

N’oubliez pas qu’une VMC parfaitement fonctionnelle peut vous aider à faire des économies d’énergie en limitant l’humidité et en réduisant vos besoins en chauffage… Il serait donc dommage de négliger son entretien, d’autant qu’elle demande peu d’attention et que les pannes restent heureusement plutôt rares !

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :

  • Les impacts d’une rénovation énergétique sur votre santé Vivre dans un logement mal isolé et mal ventilé peut avoir de graves impacts sur votre santé. Le colloque Défi Bâtiment Santé s'est intéressé aux […]
  • Tout savoir sur la VMC ! Quelle Energie vous aide à comprendre l’intérêt d’une VMC, son fonctionnement et les différentes solutions qui existent pour l’aération de votre […]
  • Infos-clé sur la VMC double flux Bien que souvent négligée la ventilation est indispensable dans une habitation. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la VMC double flux en cinq […]