Après la rénovation énergétique, comment augmenter son loyer ?

En tant que propriétaire, vous avez réalisé des travaux de rénovation énergétique : ils vont forcément profiter au locataire du logement, puisque celui-ci dépensera moins d’argent pour se chauffer, tout en bénéficiant d’un meilleur confort été comme hiver. En toute logique, l’isolation ou la mise en place de doubles vitrages, par exemple, sont des arguments pour revoir votre loyer à la hausse : voici comment vous pouvez procéder.

Augmenter le loyer en cours de bail, c’est possible

Très concrètement, vous pouvez installer dans votre appartement une meilleure isolation, pour revaloriser le loyer par la suite. Cependant, si vous êtes en cours de bail, il faut respecter certaines règles.

Chaque année, vous avez le droit de réviser le loyer : les propriétaires le font même en l’absence de travaux. Dès lors que vous êtes passé par la case « rénovation énergétique », vous pouvez appliquer une hausse correspondant à 15 % du montant des travaux (coût réel TTC) dans les zones tendues. À titre d’information, l’augmentation reste libre hors de ces secteurs où la demande est particulièrement forte.

Cette augmentation ne sera admissible que si vous avez lancé un chantier suffisamment important pour véritablement apporter du confort aux habitants du logement. En ce sens, vous ne pouvez pas l’envisager après de simples rafraîchissements (remplacement des revêtements de sol, par exemple) ou des mises aux normes.

De plus, cette hausse susceptible d’atteindre 15 % de vos dépenses doit avoir été validée en amont par le locataire. Dans les faits, vous ne pouvez pas prendre la décision sans le consulter, et vous ne pouvez pas l’appliquer tant que vous n’avez pas trouvé un consensus.

Enfin, pour clarifier cette révision de loyer, sachez que vous devez rédiger une clause ou un avenant au bail, document sur lequel on verra systématiquement le montant de la majoration.

Quels travaux faire en premier ?

 

Vous souhaitez trouver les solutions de rénovation énergétique les plus adaptées à votre logement ? QuelleEnergie.fr vous propose son diagnostic énergétique complet et personnalisé.

 

Revoir son loyer avant de changer de locataire

Techniquement, il est plus facile de revoir le loyer à la hausse quand on change de locataire, puisqu’on peut rédiger un nouveau bail et partir sur un autre montant. Dans les faits, si vous avez réalisé des travaux significatifs avant de remettre le logement sur le marché locatif, vous pouvez vous placer sur un loyer plus élevé.

Toutefois, notez bien que les travaux doivent toujours coûter au moins 6 mois de loyer pour permettre une révision. Et comme pour une réévaluation en cours de bail, l’augmentation ne peut pas être supérieure à 15 % de la somme engagée dans les zones tendues.

Dès lors que les travaux représentent davantage de dépenses et que le montant dépasse le cumul d’un an de loyer, vous pouvez réviser votre loyer comme vous le souhaitez, sans prendre en considération le taux de 15 %.


Utilisez le Diagnostic Énergétique gratuit de QuelleEnergie.fr pour calculer les performances actuelles de votre bien et identifier les travaux à réaliser pour sa valorisation.


Pourquoi prévoir une importante rénovation dans son logement à louer ?

Vous pouvez tout à fait penser de petites modifications comme l’installation d’un programmateur de chauffage, qui offrent plus de confort et simplifient la gestion des énergies au quotidien.

Malgré tout, ces maigres interventions ne peuvent pas vous permettre d’augmenter le loyer, ne valorisent pas réellement votre patrimoine et ne vous aident pas à réduire votre empreinte carbone.

Ainsi, il est globalement plus avantageux d’engager des sommes supérieures et de se projeter sur des chantiers de grande envergure. Ils pourront vous empêcher de louer pendant quelques mois et demanderont un certain investissement, mais ils seront rapidement rentabilisés par les gains que vous obtiendrez grâce à la hausse de loyer.

Pour finir, on cherche de plus en plus à valoriser les logements bien isolés, voire à pénaliser les passoires énergétiques encore trop présentes sur le marché locatif. En ce sens, vous avez tout intérêt à engager les travaux d’isolation dès à présent. Ainsi, vous vous assurez que votre bien restera attractif sur le long terme (de plus en plus de locataires fuient les appartements qui coûtent trop cher en énergies).

 

On en parle dans cet article

L’isolation

Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :