Combien coûte la rénovation énergétique d’un logement ?

L’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie (Ademe) a réalisé une étude sur 12 000 travaux effectués en un an et demi. Elle dévoile les réponses collectées dans un rapport paru il y a quelques jours. Il est important de rappeler que chaque chantier de rénovation est unique, le prix des travaux dépend de nombreux paramètres : type de matériel installé, travaux supplémentaires induits en fonction par exemple de l’état initial du bâti, etc.

A l’heure actuelle, environ 7 millions de logements sont encore considérés comme des passoires thermiques. La rénovation énergétique représente l’un des premiers leviers pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre.

La rénovation énergétique des logements est un des principaux leviers de la transition énergétique. D’après l’étude, parmi les éléments fondamentaux pour faciliter le passage à l’action des ménages, il est nécessaire de rétablir la confiance entre les particuliers et les entreprises. Cela doit passer par une lecture plus claire des prix et des actions menées.

L’isolation et le chauffage : les premiers postes de la rénovation énergétique d’un logement

Selon les dernières observations de l’Ademe, les particuliers ont tendance à commencer par les travaux d’isolation. Cela représente 38% des travaux de rénovation énergétique effectués sur la période de l’étude.


Types de gestes de rénovation recensés – Ademe rénovation énergétique des logements : étude des prix – novembre 2019


Les prix varient en fonction des travaux d’isolation réalisés :

  • Planchers bas et sous-sols : 30 à 50€ par m2
  • Combles perdus : 20 à 35€ par m2
  • Combles aménagés par l’intérieur : 40 à 80€ par m2
  • Combles aménagés par l’extérieur : 90 à 250€ par m2
  • Murs par l’intérieur : 40 à 80€ par m2
  • Murs par l’extérieur : 100 à 180€ par m2

L’isolation est la première étape de toute rénovation énergétique. En effet, si votre logement est une passoire énergétique, vous ne pourrez pas bénéficier des progrès réalisés en changeant de mode de chauffage par exemple.

Une fois votre logement bien isolé, il vous est possible d’envisager de changer votre vieille chaudière. Selon le rapport de l’Ademe, le remplacement d’un vieux système de chauffage est la seconde opération la plus réalisée par les ménages.

En général, se chauffer coûte entre 800€ et 2 300€ par an. En 2017 les Français ont dépensé en moyenne 1 683€ pour chauffer leur logement . Derrière ce chiffre, les disparités entre les types d’énergie restent très importantes :

  • 769€ au bois (5,9€/m2)
  • 2 230€ au fioul (14,9€/m2)
  • 1 475€ au gaz (12,2€/m2)
  • 1 750€ à l’électricité (16,9€/m2)

Cette étude se base sur une enquête réalisée à partir des montants déclarés par les utilisateurs de 17 766 bilans énergétiques sur le site QuelleEnergie en 2017 . La facture moyenne de chauffage ici calculée ne prend pas en compte le coût de l’eau chaude sanitaire.

Eau chaude sanitaire : un intérêt assez faible

La production d’eau chaude sanitaire en matière de rénovation est assez peu représentée. En effet, de plus en plus de particuliers font appel aux solutions à énergie renouvelable, en ce qui concerne les équipements de remplacement dits simple service (production d’eau chaude sanitaire uniquement).

Les chauffe-eau solaires individuels sont les équipements les plus demandés, malgré un tarif très élevé : 7 150€ en moyenne . On peut également constater que les ballons d’eau thermodynamiques, pour un coût bien moins élevé (2 875€), sont assez fréquemment installés.

Le prix de la rénovation énergétique : un frein encore trop important

Dans sa série d’études consacrées à la rénovation énergétique, l’Ademe a décidé de passer au crible les tarifs liés à ces rénovations en France, sur les 18 derniers mois. Cette grille tarifaire met en avant deux éléments intéressants à étudier :

  • Les écarts de prix d’un bout à l’autre de l’Hexagone
  • La méfiance toujours aussi présente du grand public

Comment financer ses travaux ?

 

Les aides et subventions pour faire financer vos rénovations sont nombreuses ! Estimez leur montant grâce au simulateur Quelle Energie.

L’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie a pu constater que les particuliers, pour la plupart, sont en général mal informés sur les prix en vigueur. « Les prix théoriques auxquels ils peuvent avoir accès différent souvent des prix réellement pratiqués. En effet, les facteurs de variations de prix sont mal identifiés, multiples, pouvant être justifiés mais parfois opaques », avance l’Ademe. Elle a collecté et analysé les prix et caractéristiques de près de 12 000 gestes de rénovation énergétique.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE