Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Comprendre le matériel électrique de la RT2012

Par L’équipe de rédaction

Publié le 27/01/2015 à 17h33, mis à jour le 30/03/2022 à 15h08

Depuis janvier 2013, la réglementation thermique 2012 ou RT2012 est en vigueur pour les habitations résidentielles. La RT2012 a pour but de limiter la consommation en énergie des bâtiments pour qu’ils soient le plus économe possible ! Pour obtenir un résultat aussi bas en consommation d’énergie, tous les corps de métier intervenant dans la construction d’une maison neuve doivent changer leurs habitudes et le plus souvent les matériaux utilisés. Cette norme concerne donc également le matériel électrique, mais le matériel imposé est-il cohérent avec le fait de réaliser des économies ? Le surcoût d’une maison RT2012 est-il justifié ?

Etanchéiser l’installation électrique.

Construire une maison sans pont thermique est l’un des premiers points importants de la RT2012.

 

Au niveau du matériel électrique, les ponts thermiques sont situés à chaque boîte d’encastrement. Il est vrai que, sur d’anciennes installations, il arrive de sentir de l’air frais au niveau d’une prise de courant par exemple. Les fabricants ont donc mis au point des boîtes d’encastrement composées de membranes souples qui les rendent parfaitement étanches à l’air. De plus, des bouchons de gaines viennent compléter l’installation en ne laissant passer que le fil électrique.

 

Le principe est le même pour les spots à encastrer. Etant donné que ces spots s’installent sans boîte d’encastrement, il est nécessaire qu’ils soient eux-mêmes étanches à l’air. Les fabricants ont donc évolué et ils proposent désormais des spots avec des menbranes souples qui les rendent étanches. Ces spots sont certifiés conformes RT2012 par le CSTB ou un autre organisme. Le second avantage, c’est que ces spots sont conçus pour que l’isolation vienne directement recouvrir l’alimentation (car ils ne chauffent que très peu), c’est pratique à installer mais l’inconvénient est la durée de vie qui risque d’en être amoindrie.

 

Etanchéiser l’installation électrique est un bon principe, nous pouvons imaginer les économies de chauffage réalisées quand il n’y pas de pont thermique, c’est-à-dire d’entrées d’air froid.

Connaître sa consommation d’énergie.

La RT2012 impose également à ses destinataires de mesurer leur consommation d’énergie par application et d’avoir accès à ce relevé à l’intérieur de l’habitation . Autrement dit, il est nécessaire d’installer un indicateur de consommation RT2012. Il est composé d’un module s’installant au tableau électrique qui est raccordé à des tores de mesures permettant de calculer séparément la consommation électrique du chauffe-eau, du chauffage et d’autres prises électriques. L’indicateur de consommation est également composé d’un écran grâce auquel les habitants du logement ont accès aux relevés de consommation. Selon le modèle, vous pouvez avoir des relevés journaliers, hebdomadaire, mensuels (le minimum demandé) et annuels.

 

Est-ce que ce produit est utile pour autant ? Cela dépend de l’utilisation qu’en fait son propriétaire. S’il n’est pas regardé, c’est inutile. Par contre, il peut faire prendre conscience aux usagers de leur consommation sur tel ou tel point en particulier et ainsi en changeant certaines habitudes ou en prenant de bonnes résolutions, vous pourrez réaliser jusqu’à 10% d’économies… Il faut quand même connaître le surcoût qu’il impute à l’installation : un appareil de ce type vaut entre 200 et 500 euros. Certains apportent tout de même des caractéristiques en plus comme la gestion des volets roulants. C’est tout de même agréable de lier le confort de la domotique aux économies d’énergie !

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Le simulateur gratuit Quelle Energie vous permet de savoir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour votre logement.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Le matériel qui fera baisser votre facture d’électricité…

Les fabricants de matériel électrique se sont aussi très bien adaptés en concevant des produits qui ont une faible consommation d’énergie dans le but de réduire votre facture concrètement !

 

  • Tout d’abord le chauffe-eau électrique devient un chauffe-eau thermodynamique ou solaire. Les économies réalisées sont énormes ! Jusqu’à 80% d’économies par rapport à un chauffe-eau standard selon les modèles…

 

  • La Ventilation Mécanique Contrôlé ou VMC a également évolué. Pour la RT2012, certaines VMC sont dites « très basse consommation« , elles réduisent la consommation d’électricité quotidienne (une VMC est toujours en fonctionnement). Vous pourrez aussi opté pour une VMC double flux qui permet de ne pas avoir d’entrée d’air aux fenêtres. Un caisson est installé dans lequel un échange thermique se fait entre l’air extérieur et l’air chauffé de la maison. Ainsi l’air extérieur arrive dans votre maison à une température plus élevée et vous faites des économies de chauffage. Les seuls inconvénients sont ces prix onéreux et une installation composée de 2 moteurs (un pour l’air entrant et un pour le sortant) au lieu d’un seul sur une VMC classique.

 

  • Les ampoules économiques pourront également faire baisser la facture d’électricité avec notamment les ampoules LED ou fluocompactes. L’autre avantage de ces produits (surtout la LED) est que son prix baisse ! Plus le marché de la LED s’agrandit et plus les prix deviennent accessibles !

 

Vous savez maintenant que la RT2012 sert véritablement à faire des économies d’énergie sur la majorité des points qu’elle supervise ! Même s’il y a en effet un surcoût à la construction, la rentabilité arrive au bout de quelques années…

 

Article rédigé par l’équipe de Bâtir Moins Cher.

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème