Une nouvelle aide pour la rénovation énergétique dans la région des Hauts-de-France

isoler-toiture1

Dans la région des Hauts-de-France, on est particulièrement exposé au froid : près d’un habitant sur deux souffre des températures trop basses l’hiver, ne parvenant pas à chauffer correctement son logement. Pour aider ses résidents à vivre dans des habitats mieux isolés et moins précaires, la région confirme les conditions d’accès à une enveloppe de 1 000 € pour la rénovation énergétique. Comment l’obtenir ? QuelleEnergie.fr fait un zoom sur les plafonds de ressources et procédures administratives à effectuer.

Les Hauts-de-France, une région fortement touchée par la précarité énergétique

Selon un récent sondage mené par l’institut OpinionWay, environ 45 % des résidents en Hauts-de-France ont froid chez eux. Souvent dans des situations financières délicates, beaucoup tentent de configurer comme ils le peuvent leur chaudière, pour faire des économies sans trop grelotter… Parmi les différentes initiatives prises par les personnes touchées, on identifie trois pratiques fréquentes :

  • Baisser le thermostat (77 %)
  • Remettre la mise en route à plus tard (68 %)
  • Couper le chauffage (38 %)

Alors même que l’Anah promet de rénover 75 000 logements pour remédier au phénomène de passoires énergétiques, d’autres initiatives locales sont envisagées dans toutes les régions. C’est le cas en Hauts-de-France, là où beaucoup de foyers modestes manquent de revenus pour rénover leur maison, qui ne répond pourtant pas aux critères de base d’une bonne isolation thermique.

Selon Frédéric Nihous, conseiller régional délégué à la rénovation énergétique, entre 3 000 et 4 000 dossiers pourraient être traités d’ici la fin de l’année 2018. Le but de l’initiative est d’aider les familles aux ressources limitées à prévoir leur rénovation énergétique. Concrètement, si la population aisée peut sans difficulté se projeter sur une maison plus écologique, les catégories socioprofessionnelles moins favorisées n’ont pas les moyens suffisants. L’objectif est de leur donner cet argent sans lequel ils ne lanceraient aucune rénovation énergétique.


Calculez simplement vos droits grâce à notre simulateur aides et subventions en ligne. Si vous souhaitez seulement calculer le montant de votre Prime Energie, essayez le simulateur de Prime Energie.


Comment bénéficier d’une aide à la rénovation énergétique en Hauts-de-France ?

Chaque région est libre de proposer des subventions locales, pour aider ses citoyens à se loger plus confortablement. Dans les Hauts-de-France, le dispositif d’aide à la rénovation énergétique se matérialisera sous la forme d’une enveloppe de 1 000 €, susceptible d’être doublée à 2 000 € si le montant total de l’opération dépasse 30 000 €.

Pour accéder à cette aide, les plafonds de revenus seront identiques à ceux fixés par l’Anah pour ses programmes « Habiter Mieux ». Concrètement, il faut donc déclarer un revenu fiscal de référence inférieur à 14 800 € pour une personne seule et 21 217 € pour un couple.

En parallèle, la région évoque un bonus de 500 €, qui s’ajoutera à la prime de 1 000 € versée aux particuliers. Elle concerne les habitats en secteur rural à l’est, mais aussi la partie littorale de la Somme, les alentours de Montdidier et une partie du plateau picard, au nord de l’Oise, le Noyonnais, l’Oise normande, le Chaunois et le Thiérache (département de l’Aisne). En réalité, il faut savoir que les zones classées comme rurales le sont au titre de la carte INSEE, qui définit les aires urbaines de la région. Ces dernières, très étendues, sortent de la catégorie rurale des communes que l’on considère souvent comme « à la campagne ». En ce sens, pour pouvoir compter sur ce bonus, il faut vraiment s’assurer d’être sur un secteur compatible, ce qui ne sera pas le cas de la majorité de la population.

subvention-travaux2

Un service qui se veut simple et accessible à tous

Pour faciliter l’accès au dossier de candidature, la région des Hauts-de-France va mettre en place un portail Internet sur son site officiel dès le 16 avril. Concrètement, les particuliers qui espèrent recevoir cette aide de 1 000 € devront au préalable faire une demande d’aide d’État auprès de l’Anah. Les éléments qu’ils fourniront au cours de cette première démarche seront ensuite communiqués à la région, qui statuera sur chaque dossier.

À noter que s’ils ont déjà réalisé une demande auprès de l’Anah, les habitants des Hauts-de-France n’ont pas besoin de transmettre d’autres documents à leur région pour obtenir l’aide supplémentaire de 1 000 € (voire 2 000 €, pour les projets supérieurs à 30 000 €). En ce sens, toutes les personnes prêtes à lancer une rénovation énergétique dans ce secteur sont invitées à saisir leur chance, puisque de nombreux dossiers seront traités dès cette année !

Le saviez-vous ?

 

Grâce au simulateur Aides et Subventions de QuelleEnergie.fr, il est désormais possible de calculer le montant des aides que vous pouvez recevoir selon les travaux de rénovation énergétique que vous réalisez.

 

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

L’isolation

Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :