Crédit d’impôt 2019 : quels sont les travaux concernés ?

Il était question de le supprimer, mais le CITE reste bel et bien d’actualité pour 2019 (bien que sa reconversion en prime reste un projet, cette fois pour 2020). Toujours est-il que si vous envisagez de rénover votre maison cette année, vous allez pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt – à condition de miser sur les travaux éligibles. Quelles opérations entrent dans le champ de cette aide ? Tout ce qu’il faut savoir sur le CITE pour y prétendre en 2019.

Vos travaux remboursés jusqu’à 30 % par les impôts

Puisque le CITE est prolongé en 2019, vous pouvez à nouveau déduire jusqu’à 30 % de vos dépenses de votre facture fiscale. Le montant total des investissements éligibles est plafonné à 8 000 € pour une personne seule, 16 000 € pour un couple et 400 € supplémentaires par individu en plus à charge.

Dans la pratique, si vous vivez à deux, que vous déclarez vos revenus ensemble et que vous isolez votre maison pour 10 000 €, vous avez la possibilité d’obtenir 3 000 € de crédit d’impôt, à condition de respecter toutes les règles du CITE, et notamment de solliciter un artisan labellisé RGE pour l’intégralité du projet, de la fourniture du matériel à sa pose.


Les aides de l’Etat sont nombreuses et parfois cumulables. Trouvez celles dont vous pouvez bénéficier grâce au simulateur gratuit de QuelleEnergie.fr


Exceptionnellement, le taux du CITE est même relevé à 50 % pour la dépose d’une chaudière fioul, dans l’optique de remplacer son système par une alternative plus verte comme la pompe à chaleur ou la chaudière bois, par exemple.

Il est important de noter que le changement de vitrages réapparaît dans la liste des travaux éligibles au CITE, après avoir été supprimé au 2e semestre 2018. Seulement, le taux qui s’applique dans ce cas est de 15 %, et il faut respecter un plafond de dépenses de 100 € par ouverture.

Les travaux à faire pour bénéficier du CITE 2019

Avant toute chose, toute rénovation énergétique partiellement financée par le CITE doit débuter au plus tôt 2 ans après la date d’achèvement du logement. De plus, comme pendant les années précédentes, cette aide fonctionne uniquement pour les travaux réalisés dans une résidence principale. Enfin, toutes les dépenses qui entrent dans l’enveloppe du CITE doivent impérativement avoir été réglées aux artisans et entreprises du BTP avant le 31 décembre 2019.

D’autres initiatives peuvent faire partie de la somme globale des travaux faisant l’objet d’un crédit d’impôt : l’audit énergétique, la pose d’une borne de recharge de véhicule électrique, les équipements pour la production d’électricité avec de l’énergie hydraulique ou de biomasse, la mise en place des appareils de régulation et de programmation du chauffage, etc.

Qui peut bénéficier du CITE en 2019 ?

Il est important de savoir que le CITE fait partie des aides à la rénovation énergétique sans condition de revenus. Il est accessible aussi bien aux locataires qu’aux propriétaires, et même aux personnes hébergées à titre gratuit.

Pour s’assurer d’avoir une situation compatible avec le CITE, il faut solliciter la même entreprise pour fournir les matériaux et les installer – dans la majorité des cas, le label RGE est exigé. Le CITE peut être cumulé avec d’autres aides, comme l’éco-PTZ, permettant d’emprunter sans intérêts.

Le saviez-vous ?

 

Quelle Energie vous conseille dans vos démarches de travaux de rénovation énergétique et vous dirige vers les meilleurs artisans qualifiés près de chez vous.

 

CITE et prélèvement à la source : quelles conséquences ?

Entre mai et juin 2019, les contribuables devront préciser dans leur déclaration de revenus le montant de leur crédit d’impôt. Il sera déduit du solde calculé en août 2019. Toutefois, pour simplifier l’accès aux aides à la rénovation, le gouvernement envisage sérieusement de convertir le CITE en « prime travaux » en 2020.

Dans cette perspective, un capital serait directement versé aux bénéficiaires, selon des conditions d’attribution qui restent à définir.

On en parle dans cet article

Le crédit d’impôt

Les particuliers qui veulent équiper leur habitation principale avec un système d’économies d’énergie peuvent bénéficier d’un soutien financier sous la forme d’un Crédit d’Impôt.

En savoir plus

Vos réactions

12 Fév

bonjour j’ai la facture de mes fenêtres et je voudrais savoir maintenant comment faire pour la suite et vous les envoyer …..merci bien cordialement !06.13.01.75.39 ou 03.45.18.49.05

roger christine
14 Fév

Désiré installer une pompe à chaleur

Chalane
09 Avr

Md martin a fait réaliser des travaux d’isolation des comble ,elle voudraie savoir ou envoyer sa facture des travaux realiser a quel moment tout en etend non imposable cordialement merci

md MARTIN Anita
09 Avr

Bonjour,

L’état vous rembourse l’équivalent du montant du crédit d’impôt par chèque ou virement bancaire si vous ne payez pas d’impôts.
La restitution sera calculée lorsque vous saisirez votre déclaration de revenus en ligne en cochant la rubrique « dépenses en faveur de la transition énergétique » ou si vous déposez une déclaration papier, au vu de la déclaration n° 2042 RICI jointe à la déclaration d’ensemble des revenus n°2042.

Cordialement,

Anissa



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :