Comment déclarer votre crédit d’impôt en 2019 ?

Avec l’arrivée du prélèvement à la source et la transformation progressive du CITE (qui sera probablement une prime l’année prochaine), certains particuliers se trouvent un peu perdus au moment d’effectuer leur déclaration de revenus et de bénéficier d’un petit coup de pouce pour leur rénovation énergétique. Si vous remplissez cette année les conditions d’éligibilité au CITE, voici les démarches à réaliser dans l’optique d’en profiter.

Le CITE, une aide encore valable cette année

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique fait partie des aides à la rénovation valables en 2019. Cependant, ses conditions d’octroi changent, notamment en raison du prélèvement à la source. En parallèle, il faut savoir que le dispositif – sous cette forme – ne devrait plus exister l’an prochain, puisque le gouvernement compte le transformer en prime à versement immédiat (même si, à l’heure actuelle, les modalités précises n’ont pas été communiquées).

Très concrètement, les conditions d’éligibilité au CITE en 2019 restent identiques à celles de l’année dernière : il est indispensable d’avoir fait appel à un professionnel RGE pour les travaux, tout en ayant instauré des chantiers faisant partie des réhabilitations éligibles.

Il est important de noter que le CITE s’applique de nouveau pour la mise en place de fenêtres à double vitrage, si – et seulement si – elles remplacent du simple vitrage. Le tout à condition de ne pas dépasser 100 € par fenêtre. Désormais, l’aide couvre aussi la pose des chauffages utilisant une énergie renouvelable (et pas uniquement l’équipement), ainsi que la dépose des cuves à fioul.

Les taux du CITE, quant à eux, sont le plus souvent de 30 %. L’État a cependant mis en place des taux minorés de 15 % pour le remplacement des fenêtres, et des taux majorés de 50 % pour la dépose des cuves à fioul.


Les aides de l’Etat sont nombreuses et parfois cumulables. Trouvez celles dont vous pouvez bénéficier grâce au simulateur gratuit de QuelleEnergie.fr


Comment déclarer ses travaux de rénovation énergétique à l’administration fiscale ?

Certes, le CITE a évolué, mais il reste accessible cette année encore : si vous avez fait des travaux éligibles récemment, pensez-y au moment d’effectuer votre déclaration de revenus annuelle. Jusque-là, les personnes qui recourraient à la version papier devaient compléter le formulaire 2042 RICI pour faire valoir leur CITE. Cependant, la déclaration en ligne se généralise cette année encore, et beaucoup de contribuables vont passer par Internet.

Dans ce cas, il faudra être particulièrement vigilant au moment de remplir l’étape 3 concernant les « Revenus et charges ». Dans la catégorie des « Charges », cochez bien la case « Transition énergétique dans l’habitation principale ». Par la suite, vous pourrez renseigner les dépenses effectuées au cours de la déclaration (cases 7CB à 7BL, selon la nature des rénovations).

Les différents travaux de rénovation énergétique doivent être rapportés de cette manière dans la déclaration :

  • Cases 7CB à 7AF pour les économies d’énergies
  • Cases 7AH à 7AQ pour l’isolation thermique
  • Cases 7AR à 7BB pour la production de chaleur avec des énergies renouvelables
  • Cases 7BC à 7BL pour les autres dépenses éligibles.

Comment le CITE s’applique-t-il en 2019 ?

Cette année, pour la première fois, les foyers imposables ne payeront pas directement leurs impôts à l’administration, puisque ceux-ci seront prélevés à la source. Il faut bien comprendre que le taux de prélèvement, défini en fonction de vos ressources, ne tient pas compte de vos travaux de rénovation énergétique.

Ainsi, votre crédit d’impôt vous sera remboursé en une seule fois, au cours du mois de septembre de l’année suivant celle du paiement aux artisans.

Quel avenir pour le CITE ?

Dans ce contexte de transition avec la mise en place du prélèvement à la source, on s’aperçoit très clairement que le CITE n’est plus vraiment compatible avec les nouvelles pratiques en termes de paiement des impôts.

C’est la raison pour laquelle le dispositif devrait changer en 2020, et qu’il va très certainement devenir une prime immédiatement versée aux ménages éligibles. On ne sait pas encore quels travaux seront inclus ou exclus, ni comment l’aide sera réellement accessible : les particuliers souhaitant rénover vont devoir rester à l’affût des annonces pour savoir comment procéder.

Le saviez-vous ?

 

Pour être fixé sur vos aides, vous pouvez calculer tout de suite à quelles aides vous êtes éligibles et obtenir des estimations grâce à notre simulateur gratuit !

 

On en parle dans cet article

Le crédit d’impôt

Les particuliers qui veulent équiper leur habitation principale avec un système d’économies d’énergie peuvent bénéficier d’un soutien financier sous la forme d’un Crédit d’Impôt.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :