Face à la concurrence des fournisseurs d’énergies, faut-il choisir les tarifs libres ?

hausse-tarifs-electricite1

Toujours attentifs à leurs dépenses énergétiques, les Français sont conscients qu’ils peuvent faire des économies en adoptant les bonnes habitudes. En revanche, beaucoup ignorent que leur contrat actuel peut être résilié au profit d’une autre offre, présentant des prix plus attractifs. Dans les faits, plus de 10 ans après la libéralisation du marché de l’électricité, on paie aussi cher, notamment parce que l’on peine à quitter les abonnements basés sur les tarifs réglementés. Faut-il vraiment choisir un fournisseur pratiquant des tarifs libres ? Explications.

Des fournisseurs plus nombreux, mais une électricité toujours aussi chère

Très souvent, la concurrence génère des baisses de tarifs : c’est le cas dans l’univers de la téléphonie, où la guerre entre les différents opérateurs entraîne l’apparition de forfaits toujours plus attractifs. Dans le domaine de l’électricité, plusieurs fournisseurs se partagent le marché depuis 2007, année à partir de laquelle de nouveaux acteurs ont pu introduire le secteur.

Depuis plus de 10 ans, aucun Français n’a l’obligation de rester chez EDF : d’autres entreprises comme Total, ou même Cdiscount, commercialisent également de l’électricité. Malgré tout, plus de 80 % des familles demeurent affiliées à EDF. La baisse du nombre d’abonnés EDF s’opère très lentement… Un phénomène difficilement compréhensible, parce que la plupart du temps, les tarifs des fournisseurs alternatifs sont en dessous de ceux d’EDF.


Vous rêvez de faire des économies d’électricité ? Faites le bilan pour trouver des solutions écologiques adaptées à votre logement.


Souvent considérés comme mal informés par rapport à leurs droits, les particuliers sont parfois simplement frileux à l’idée de faire confiance à un acteur qu’ils ne connaissent pas pour l’électricité (Total est réputé pour l’essence, Cdiscount vend des produits en ligne : pourquoi signer un contrat d’électricité chez eux ?). Pour se rassurer, plus de 70 % des particuliers continuent de bénéficier des tarifs réglementés d’Engie, pour le gaz et l’électricité. Une pratique qui n’aura bientôt plus de sens…

Vers la fin des tarifs réglementés : faut-il passer dès maintenant aux tarifs libres ?

Plus sereins à l’idée de souscrire à un abonnement aux tarifs réglementés, les Français ne saisissent pas toujours ce que cela implique, car ces prix ont justement tendance à augmenter progressivement. Actuellement, tous les feux sont au vert pour supprimer les tarifs réglementés du gaz. Puisqu’ils sont voués à disparaître, ne faut-il pas se poser la question des tarifs libres dès aujourd’hui ?

migration-fournisseur-electricite2

En moyenne, quand vous optez pour un tarif libre, vous pouvez espérer économiser 10 à 15 % sur votre facture énergétique. Sur un foyer pour lequel on dépense environ 1 000 € par an pour se chauffer et utiliser l’électricité, le gain représente tout de même plus de 100 € !

Les offres sont de plus en plus nombreuses, et près d’une trentaine de fournisseurs se partagent le marché. De nouveaux arrivants viennent régulièrement augmenter la concurrence, comme l’a fait Leclerc cet été, en proposant un prix 16 % inférieur au tarif réglementé.

Changer d’offre maintenant : nos conseils avant de prendre votre décision

Si les abonnements des fournisseurs alternatifs vous paraissent attrayants, veillez toutefois à ne pas tomber dans certains pièges. Aujourd’hui, il est extrêmement facile et rapide de changer de fournisseur… Mais cela ne doit pas vous empêcher de mûrir votre choix !

Le saviez-vous ?

 

Pour réaliser des travaux de rénovation énergétique, l’État finance une partie de vos travaux grâce aux aides et subventions.

 

Pour commencer, comparez différents contrats entre eux, et définissez les plus avantageux compte tenu de vos besoins propres. Beaucoup de fournisseurs proposent des simulations en ligne, n’hésitez pas à en confronter plusieurs avant de prendre votre décision.

En outre, redoublez de vigilance face aux démarchages par téléphone ou à domicile : certains prospecteurs usent d’arguments factices et simplifient les informations à outrance pour vous inciter à vous abonner. Ils ne vous stipulent pas systématiquement les clauses du contrat, et vous pouvez avoir de mauvaises surprises plus tard.

Finalement, s’il peut être vraiment pertinent de quitter les tarifs réglementés de l’électricité dès aujourd’hui, nous vous encourageons à éviter la précipitation, pour souscrire un forfait réellement intéressant.

On en parle dans cet article

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Vos réactions

30 Août

J’ai 76 ans, un peu perdue pour mes abonnements et EDF et GAZ ; Engie je chauffe au gaz, EDF: j’y suis à tarif fixe CLIENT PARTICULIER sur plusieurs années (je ne sais plus combien d’années ? ) 4 je crois. tout devient problèmatique l’argent est l’attrait de tous.dans notre Société, comme je regrette mes jeunes années…

DELESTRE



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :