Nos conseils pour optimiser le confort thermique chez vous

Le mercure diminue significativement en France, les gelées sont de plus en plus fréquentes le matin, et les consommateurs craignent de devoir dépenser plus d’argent pour conserver une température correcte chez eux. Comment gagner en confort thermique sans, pour autant, devoir accentuer le fonctionnement de la chaudière ? Nous avons regroupé pour vous des conseils simples à appliquer au quotidien, à la portée de tous.

Isolez votre habitation si elle fait partie des passoires énergétiques !

Aujourd’hui encore, de très nombreux habitats entrent dans la catégorie des « passoires énergétiques » : très mal isolés, ils laissent passer beaucoup de froid, et ne permettent pas de bien garder la chaleur dans les pièces de vie.

Si vous savez que votre logement connaît cette problématique, pensez à engager les travaux d’isolation nécessaires : ils vous offriront un confort thermique largement supérieur… Le tout en réduisant nettement votre facture de chauffage.

Il existe plusieurs dispositifs pour faciliter la rénovation dans les ménages les plus modestes. Avec des aides comme le Pacte Énergie Solidarité, vous pouvez par exemple obtenir l’isolation de vos combles ou planchers bas pour 1 €, sous certaines conditions.

Pour limiter l’incidence des ponts thermiques au niveau des ouvertures, vous pouvez les remplacer, mais aussi boucher les éventuels trous sur les murs, près des plinthes ou au plafond, par exemple.

Quels travaux faire en premier ?

 

Vous souhaitez trouver les solutions de rénovation énergétique les plus adaptées à votre logement ? QuelleEnergie.fr vous propose son diagnostic énergétique complet et personnalisé.

 

Remplacez votre chaudière par un équipement plus efficace

Comment bien chauffer son logement quand on dispose d’un équipement vétuste ? Dès lors que votre chaudière a passé le cap des 15 années, nous vous conseillons de penser à en acheter une nouvelle.

Très concrètement, si la vôtre fonctionne avec une énergie fossile comme le fioul, vous pouvez prétendre à des aides particulièrement intéressantes, comme la prime pour une dépose, le crédit d’impôt ou encore les financements de l’Anah, accessibles sous conditions de revenus.

Jusqu’à la fin de l’année, vous pouvez également installer un poêle à bois et reporter cette dépense sur votre déclaration de ressources, afin de bénéficier d’un crédit d’impôt. Vous pourrez obtenir une remise sur votre facture fiscale correspondant à 30 % de la somme investie.

Privilégiez les radiateurs les plus efficaces

Même si vous avez investi dans une chaudière moderne, vous pouvez avoir un confort thermique limité par des radiateurs anciens qui ne diffusent pas la chaleur correctement. Afin d’augmenter vos chances de chauffer facilement les pièces sans trop dépenser, procurez-vous des appareils nouvelle génération.

Dans le domaine du chauffage électrique, par exemple, vous pouvez trouver des équipements permettant une diffusion très homogène de la chaleur. Misez sur les dispositifs qui vont jusqu’à 70° maximum pour réduire la facture, sachant que certains panneaux rayonnants peuvent chauffer jusqu’à 350°…


Vous souhaitez améliorer les performances de votre logement et diminuer vos factures d’énergie ? Trouvez une solution efficace grâce à notre simulateur en ligne.


Chassez la moisissure

Un air humide est plus difficile à chauffer qu’un air sec, et quand il fait froid, la température ressentie est encore plus basse dans un logement où la moisissure prolifère. Concrètement, vous devez avoir un taux d’humidité entre 35 et 60 % chez vous. Au-delà, l’air est malsain et vous risquez de dépenser davantage d’argent pour réussir à le chauffer correctement.

Contre ces problématiques, plusieurs solutions sont possibles : si vous avez un souci d’étanchéité connu (au niveau des fenêtres ou de la toiture qui ne sont plus imperméables, par exemple), il convient d’intervenir sur le dysfonctionnement à la source. Sinon, vous pouvez aussi installer de meilleurs dispositifs de ventilation. Au quotidien, pensez simplement à aérer toutes les pièces pendant une dizaine de minutes, de manière à chasser l’humidité naturellement.

Si vous prenez les bonnes habitudes et si vous engagez les travaux nécessaires pour améliorer l’isolation de votre habitation, vous ne craindrez plus les prochains hivers, et vous verrez votre facture de chauffage diminuer. N’attendez pas avant de vous lancer, pour profiter au plus vite d’un meilleur confort thermique chez vous.

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :