L’importance du DPE sur l’estimation d’un bien immobilier

L’importance du DPE sur l’estimation d’un bien immobilier

Le DPE est une mesure qui date de 2006, et qui porte aussi le nom de valeur verte. Son but : renseigner les acheteurs et locataires sur les performances énergétiques d’un logement ou d’un bien en général. Il permet, d’une certaine façon, d’évaluer les futures dépenses/économies d’énergie permises par les caractéristiques du bien en question.

Si vous aussi vous souhaitez faire des économies d’énergie, testez notre simulateur gratuit.

Retours sur le DPE

Depuis 2011, le DPE (diagnostique performance énergie) doit être affiché sur les annonces de location/vente de biens immobiliers. Il existe deux catégories d’étiquette DPE à faire apparaître sur ces annonces, qui correspondent à deux évaluations : « énergie » et « climat ». La mesure climat concerne le volume énergétique consommé par le bien tandis que la mesure énergie, elle, mesure la quantité d’émissions de gaz à effet de serre. Sur ces deux types d’étiquettes, l’efficacité du logement est mesurée sur une échelle allant de A à G, G étant un indicateur de mauvaise performance. Une étude parue en 2011 estime que 80% des logements français ne seraient pas assez performants selon les critères de cette nomenclature.

Le DPE est dorénavant un élément qui fait partie du paysage immobilier français. Les professionnels du secteur sont formés pour comprendre et exploiter son impact sur les prix de vente, que ce soit dans les cursus publics comme les BTS profession immobilières ou les réseaux de formation privés tels que propriété privés.org.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Le simulateur gratuit Quelle Energie vous permet de savoir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour votre logement.

L’impact sur les prix estimés

Il est évident qu’aujourd’hui, les résultats de ce diagnostic ont un impact non négligeable sur les prix du marché immobilier. Les particuliers sont de plus en plus sensibilisés aux concepts liés à l’économie d’énergie et prennent en compte ce poste budgétaire dans leurs dépenses et surtout dans leurs budgets d’achat et critères d’évaluation pour des biens immobiliers. Les agences et les professionnels de l’immobilier n’ont pas mis longtemps à prendre en compte ces évolutions sur le marché, et des plateformes immobilières intègrent cette mesure à leurs calculs.

L’association DINAMIC (un regroupement de notaires centré autour du marché immobilier) a publié un rapport qui liait directement les étiquettes énergies et les prix d’évaluation. Les conclusions sont plus qu’édifiantes : un classement A ou B permettrait en effet de vendre un bien jusqu’à 20% plus cher qu’un bien noté D. Le rapport va même plus loin en affirmant qu’une rénovation sur un bien qui permet de monter d’une classe augmenterait le prix de vente de 5 à 10%.

En bref, le DPE est un élément clé à prendre en compte dans le calcul du prix d’un bien pour l’acheteur ou le locataire ainsi que le vendeur car il met en valeur des futures dépenses énergétiques.

On en parle dans cet article

Les économies d’énergie

Quelle Energie, c’est le guide de référence des économies d’énergie dans votre logement : fiches produit détaillées, économies locales, aides et subventions, démarches etc.

En savoir plus

Vos réactions

29 Mai

Le DPE est une taxe obligatoire et le résultat est peu signifiant. En effet, il ne qualifie pas la qualité intrinsèque du logement mais répond aux exigences de l’ADEME.
Un seul exemple, si vous chauffez votre logement à l’électricité, il ne peut bénéficier au mieux que de l’étiquette « D » alors qu’avec le chauffage électrique intégré, l’isolation est performante.
Un logement RT 2012 coûte 30% plus cher à l’achat, heureusement qu’il vaut 30% plus cher à la revente. Sachant que le prix de l’immobilier a baissé jusqu’à 30%, les acquéreurs de logement BBC n’amortiront jamais leur surinvestissement aussi louable soit-il.
Le prix de l’acquisition reste le critère N°1, les banques ne finançant que cela les « non » dépenses n’influencent pas le taux d’endettement.

Lenski
01 Juin

@Lenski : Le DPE se base sur la métode 3CL reconnue par les pouvoirs publics. Elle est dénommée 3CL pour « Calcul de la Consommation Conventionnelle des logements » et a été établie en 2006 pour décliner en droit français la directive européenne de 2002 sur la performance énergétique des logements. La validité de la méthode 3CL elle-même a été testée par ses concepteurs en la confrontant à des bases de données de consommations en situations réelles. Sa fiabilité est avérée pour les logements construits après 1948. En revanche, la méthode conventionnelle est moins performante pour les bâtiments plus anciens et les techniques de construction traditionnelles. Pour les logements d’avant 1948, c’est la consommation réelle – les factures d’énergie – qui sert de base à l’évaluation des consommations et des économies atteignables.

Mathilde Chevallier
04 Sep

Le DPE étant très peu fiable, il est abérant d’estimer une maison en fonction de cela.
Un DPE devrait être fait uniquement en hiver par temps froid, avec le logement chauffé à telle température, et il faudrait des instruments de mesure pour voir les déperditions en tenant compte de la température intérieure et extérieure. Tant qu’on n’aura pas ça, les DPE seront du pipo, et risquent de pénaliser injustement des logements.

Julien
23 Sep

@ Julien : Effectivement, certaines incohérences ou manques de fiabilités ont pu être relevés lors de DPE, notamment par l’UFC Que choisir. En revanche, les résultats ne sont pas si aléatoires que vous le dîtes et les techniques et technologies ont progressé. Quoi qu’il en soit, ils sont utiles pour se faire une idée de l’efficacité d’un logement. Comme vous le dîtes, la valeur d’un bien ne peut pas être estimée uniquement en fonction du DPE mais ce dernier est d’autant plus fiable qu’il prend en compte les factures effectives de chauffage, la température de chauffe…

Manuel Blanc
26 Déc

Absolument d’accord avec les personnes qui considèrent le DPE comme une mascarade, nous venons de faire réaliser ce controle sur une maison de 2013 réalisée aux normes BBC , mais dans laquelle nous avons prévu des convecteur kappa verre, et qui est chauffée par un poele a granulets (14 sacs sur l’hiver ) et le contrôle nous la classe en D a cause des convecteurs qui faussent le calcul, quelle foutaise !!!

VALEN



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :