Chauffe-eau solaire individuel ou système solaire combiné ?

installation chauffe eau solaireLe solaire thermique peut tout faire : Eau Chaude Sanitaire (ECS), chauffage… Il existe cependant plusieurs types d’appareillages, qui n’ont pas la même utilité. De plus, il ne s’installent pas tous de la même façon et ne coûtent pas le même prix… Nous allons voir ici leurs points communs, leurs différences, leurs usages et leur rentabilité.

Le Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI)

Il s’agit du modèle le plus répandu d’installation solaire thermique. Le principe est simple : les panneaux solaires sur le toit fournissent de l’énergie au ballon d’Eau Chaude situé dans la maison. Cela se fait par l’intermédiaire d’un échangeur thermique et d’un fluide caloporteur qui amène l’énergie thermique récoltée par les panneaux directement dans le ballon, en attente d’utilisation. Le Chauffe-Eau Solaire Individuel nécessite un système d’appoint en cas de forte consommation d’eau chaude via l’ajout d’une résistance électrique qui agira comme dans un chauffe-eau normal. Le CESI peut ainsi vous faire économiser jusqu’à 65 % de votre facture électrique pour la production d’ECS. En moyenne, l’économie est de l’ordre de 50 %.

Le Système Solaire Combiné (SSC)

Il s’agit d’une solution alternative prenant en charge une partie des besoins d’eau chaude ET de chauffage (dans le cas d’un circuit de chauffage « classique » avec des radiateurs). Cet apport solaire permet de bénéficier d’une facture énergétique réduite de 25 à 60 % suivant les situations. Il n’y a que dans de rares cas qu’une prise en charge totale est possible. Le principe est analogue à celui du Chauffe-Eau Solaire Individuel, à ceci près que l’appoint énergétique peut se faire avec du gaz de ville pour soutenir un approvisionnement solaire faible.

Le comparatif

L’utilisation de l’un ou de l’autre s’avère différente, et nécessite un audit de vos besoins : souhaitez-vous uniquement produire de l’eau chaude sanitaire ou également chauffer votre habitation ? Si vos dépenses concernent principalement l’eau chaude, il n’est pas forcément nécessaire d’investir dans un Système Solaire Combiné. D’autant plus que ces deux solutions d’économie d’énergie n’ont pas le même prix : le prix d’un CESI avoisine les 6.000 €, celui d’un SSC est de l’ordre de 20.000€. Ces 2 solutions d’économies d’énergie peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt en 2012 de 32 % sur le prix du matériel (avec un plafonnement des dépenses éligibles à 8.000€ pour un célibataire et 16.000€ pour un couple). La loi stipule également que ce crédit d’impôt est valable dans la limite d’un plafond de dépenses fixé à 1 000 € TTC par m² hors tout de capteur solaire. De plus, dans le cadre d’un bouquet de travaux, le taux du crédit d’impôt est bonifié et passe à 40 %. Ceci dit, s’engager sur la voie du SSC ne doit pas être fait à la légère dans la mesure où l’installation est plus complexe, requiert une plus grande surface de toits et plus de composants rentrent en compte dans l’appareillage, multipliant ainsi les risques de dysfonctionnement.

En conclusion, le solaire thermique est source d’économie car il utilise une source d’énergie gratuite et illimitée. Ceci dit, il faut bien déterminer là où se situe votre besoin pour choisir la solution la plus adaptée et la plus rentable par rapport à vos habitudes de consommation.

Vos réactions

23 Août

j ai fait monter un CESI au mois de juin de cette annee depuis ce jour ma chaudiere gaz est arreter seul bemol plus de ballon tampon lorsqur je tire de l eau sanitaire donc l eau chaude est un peu plus longue a venir mais j ai de l eau caude gratuite a minimum 50°et cela sans doute jusqu ,a fin septembre

cessou
23 Juil

Bonjour, j’ai un devis de géothermie en remplacement d’une chaudière fioul mais je voudrais savoir si on peut associer la géothermie et le système solaire combiné-Merci d’avance

arsant
24 Juil

Associer une PAC géothermique à un système SSC est techniquement possible. Mais cette combinaison risque d’être sur-dimensionnée et pas assez complémentaire. Les deux systèmes sont, en effet, distincts et ne peuvent se compléter du fait de l’intermittence de la production d’énergie. Exemple : si vous installez de la géothermie avec des capteurs horizontaux et un SSC, par grand froid et temps couvert, le système risque de ne produire aucune chaleur nécessaire à vos installations (ECS et chauffage). De plus, la faisabilité de ce projet dépendra également du type d’habitat et de sa localisation.

Clément Blasco
10 Juin

Bonjour,
Le solaire thermique pour ballon d’eau chaude a bien sa place en Nord Pas de Calais, suite à expérience personnelle. En règle générale d’Avril à Octobre, l’eau chaude de mon habitation individuelle est fournie à partir du solaire (expo: Sud/Sud Ouest). D’octobre à Fin Mars (selon les années), les périodes d’ensoleillement étant limitées en NPDC, les panneaux solaires thermiques font offices de préchauffage du ballon de 300 l, la montée en puissance à la température souhaitée est fournie et couplée par alimentation du réseau électrique ordinaire (jour/nuit). Foyer de 5 personnes, la première année qui suivit l’installation a vu notre facture de consommation électrique EDF baissée de 400€. Une surveillance du système tous les 2 ans est nécessaire par mesure de sécurité et à ce jour pas de mauvaises surprises (après 6ans d’utilisation = satisfait). Le prix d’installation peut être un frein mais il est à noter que la Communauté d’Agglomération dont je dépend délivrait à l’époque une prime tout comme l’ADEME qui couvraient à eux deux les frais de pose, en complément de la réduction d’Impôt (50%). Ai eu la chance d’avoir été bien conseillé avec un travail de qualité effectué par des « pro ». Selon votre situation géographique et composition familiale, bien étudier vos besoins et attentes…Il est regrettable, outre les crédits d’impôts, que toutes les communautés d’agglomérations n’incitent pas et ne favorisent pas ce type d’installation pour préserver l’environnement. Soyons Confiant en l’avenir….

DANIEL R.62
24 Mar

Bonjour,
je dois changer ma chaudière au sol,gaz de ville, j’aimerais faire coupler le même genre de chaudière, avec un ballon eau chaude sanitaire solaire, mon chauffagiste me déconseille et me propose une petite chaudière murale gaz a condensation car pour 1 personne seulement, pas besoin de ce ballon solaire trop important en eau, qu’en pensez vous ? merci de votre réponse

Paula
25 Mar

Bonjour,

Une chaudière à gaz à condensation avec un ballon d’eau chaude solaire serait pourrait vous convenir. Cependant, pour être sûr que cette solution soit adaptée à vos besoins, je vous conseille fortement de remplir ce formulaire : https://www.quelleenergie.fr/simulateur-chauffage/formulaire
Un conseiller vous contactera pour vous indiquer quelle solution de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire la mieux adaptée à votre logement et consommation. De plus, il vous informera sur les aides dont vous pouvez bénéficier.

Cordialement,

Anissa



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :