Bien choisir ses fenêtres pour optimiser son confort thermique et acoustique

Au moment de remplacer les ouvertures de leur maison ou appartement, les particuliers ont généralement un objectif en tête : réduire les déperditions de chaleur pour faire des économies de chauffage, le tout grâce à une meilleure isolation thermique. En effet, les dispositifs vendus aujourd’hui sur le marché, avec du double – voire du triple – vitrage, offrent d’excellents résultats en la matière. Mais d’autres paramètres, comme l’apparence, l’opacité ou encore la luminosité peuvent avoir un caractère décisif. Voici un résumé de tous les éléments auxquels vous devez penser avant de finaliser votre choix !

Profiter de cette opportunité pour envisager une véritable rénovation énergétique

Dans l’univers de la pose de fenêtres, on distingue le simple changement de la partie ouvrante de la dépose totale, impliquant cette fois de retirer également toute la structure autour. Cette deuxième alternative coûte logiquement plus cher, car elle demande plus de temps de travail et nécessite d’acheter davantage de matériau.

Malgré tout, ce projet plus complexe au départ vous profitera davantage sur le long terme, car ce n’est qu’en effectuant un remplacement total que vous pourrez prétendre à une meilleure isolation thermique et réussir à faire des économies de chauffage.

Ce chantier impliquera l’intervention de professionnels : privilégiez le contact avec les entreprises RGE, afin de pouvoir ensuite faire valoir votre droit au crédit d’impôt.

Choisir la bonne matière pour allier esthétique et performances : bois, PVC ou alu ?

Plusieurs choix sont possibles quant à la matière de vos ouvertures :

  • Du PVC
  • Du bois
  • De l’aluminium
  • Un combiné bois et aluminium

La première alternative, qui est la plus abordable, permet d’avoir une isolation thermique correcte, tout en accédant à un choix assez large en ce qui concerne les couleurs ou encore les modes d’ouverture. Sur le plan de l’entretien, cette alternative ne pose aucun problème.

De plus en plus de particuliers misent parallèlement sur l’aluminium, plus cher que le plastique, mais aussi plus esthétique. L’encadrement, par exemple, pourra être plus fin, dans l’optique de laisser davantage de place aux surfaces vitrées et de privilégier la luminosité naturelle dans la pièce. Au niveau des performances thermiques, on obtient également de bons résultats (à condition de sélectionner des références de qualité).

Le bois, enfin, demeure plus onéreux à l’achat, mais apparaît comme un incontournable pour certaines constructions qui cultivent un style traditionnel. Il reste compatible avec une rénovation énergétique.

Le mélange entre bois et aluminium gagne en popularité, notamment parce qu’il permet à la fois d’avoir le « cachet » d’une matière naturelle et la robustesse de l’aluminium.


Vous souhaitez améliorer les performances de votre logement et diminuer vos factures d’énergie ? Trouvez une solution efficace grâce à notre simulateur en ligne.


Opter pour des ouvertures différentes dans chaque pièce

Avant de regarder les fenêtres double vitrage en magasin ou sur Internet, n’oubliez pas que vous allez devoir vous procurer des modèles différents pour chaque pièce. Même si les dimensions nécessaires sont identiques entre la chambre et la cuisine, par exemple, vous n’allez peut-être pas avoir les mêmes exigences en termes de luminosité ou d’opacité. Dans certaines pièces, on va chercher plus d’intimité pour se protéger du vis-à-vis tandis qu’à l’inverse, on misera sur des revêtements transparents qui laissent passer tous les rayons du soleil ailleurs.

En dehors de ces considérations pratiques, vous aurez également besoin d’autres dimensions dans certaines pièces comme les sanitaires ou la salle d’eau, avec des vitres spécifiques qui préservent toute l’intimité.

Solliciter toutes les aides financières à disposition

Cette année, le changement des ouvertures (quand on remplace du vitrage simple par du vitrage double ou triple) a réintégré le CITE. Très concrètement, vous avez droit à un crédit d’impôt équivalent à 15 % de vos dépenses. Pour obtenir cette aide, vous devez solliciter la même société (labellisée RGE) pour la fourniture et la pose du matériel, sans dépasser le plafond de 100 € par fenêtre.

À condition d’atteindre un certain niveau de résistance thermique, ce chantier est aussi éligible à l’éco prêt à taux zéro et peut être partiellement financé par d’autres dispositifs : n’hésitez pas à vous renseigner avant de signer votre devis.

Le saviez-vous ?

 

En réalisant des travaux d’économies d’énergie, vous pouvez faire subventionner une grosse partie des travaux grâce aux aides de l’Etat. Afin de calculer le montant des aides dont vous pouvez bénéficier, QuelleEnergie.fr met à votre disposition gratuitement un simulateur Aides et Subventions.

 

On en parle dans cet article

L’isolation

Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :