Quel bois de chauffage ?

 Quel bois de chauffage choisir

Quel bois de chauffage utiliser lorsqu’on souhaite changer, installer un poêle à bois ou une cheminée ? Telle est la question que se posent de nombreux Français. Entre rentabilité, qualité et provenance, Quellenenergie.fr vous aide à faire le point sur ce combustible naturel.

Tous les arbres donnent-ils le même bois de chauffage ?

Les atouts du chauffage au bois ne sont plus à démontrer. Economique, propre, et écologique… Pourtant, tous les bois de chauffage ne se valent pas. Il est important de comprendre et de connaître leurs différences pour ne pas faire d’erreur.

Chauffage au boisLes amateurs de feux de camp ou plus simplement de barbecue le savent, tous les bois ne brûlent pas de la même façon. Leur provenance, soit leur essence, détermine leur pouvoir calorifique, selon des données scientifiques et universelles. Ainsi, pour une même quantité de bois et un même taux d’humidité, toutes les bûches ne produiront pas la même chaleur.

Les essences de bois sont classées selon leur pouvoir calorifique, soit la chaleur produite pour une même quantité de bois, brûlé dans les mêmes conditions. La masse volumique du bois ou encore les étincelles produites sont des critères qui s’expriment aussi dans ce classement.

Bien choisir son essence de bois

Il existe donc trois groupes d’essences de bois :

  • G1 ou les feuillis durs :   chêne, charme, orme, hêtre, frêne, et érable
  • G2 ou les intermédiaires :  châtaignier, acacia, merisier et arbres fruitiers divers
  • G3 ou les feuillus tendres et les résineux :   peuplier, bouleau, platane, épicéa, sapin, pin, mélèze

Selon les vendeurs ou les normes, la composition de ces groupes peut changer, mais ce seront toujours les essences du premier groupe qui seront à privilégier.

Comment bien choisir son bois de chauffage parmi les différentes essences ?

Chauffage au bois idéalSe renseigner est primordial avant de mettre n’importe quelle bûche de bois dans sa cheminée. On déconseillera par exemple le châtaignier pour les foyers ouverts car il éclate lors de la combustion et peut projeter des étincelles ou morceaux de bois à plusieurs mètres. Aussi, les résineux qui sont riches en sève, brûlent très rapidement pour un faible pouvoir calorifique final. De plus, ils sont connus pour encrasser rapidement les installations, surtout lorsque la température du foyer est trop basse. Mieux vaut les réserver pour la phase d’allumage seulement.

Si vous souhaitez comparer leurs performances en chiffre, notez que les bois secs du groupe 1 fournissent en moyenne 2 000 kWh par stère, et seulement 1 700 kWh pour les essences du groupe 2 et 1 600 kWh pour celles du groupe 3 en moyenne.
Le prix du stère de bois variera en fonction de ces mêmes critères. Le tarif sera dégressif, du groupe 1 au groupe 3.

Le saviez-vous ?

 

Vous pouvez demander un devis pour un poêle à bois directement en ligne. Consultez également les meilleures solutions de chauffage en faisant une simulation gratuite.

 

Quelle humidité pour mon bois de chauffage ?

Quel que soit l’appareil de chauffage utilisé, il vous faudra privilégier le bois sec, voire très sec. Certains fournisseurs peu scrupuleux, face à l’explosion de la demande de bois, sont tentés de glisser dans leur livraison du bois encore humide. Or, un bois encore humide fournit deux fois moins d’énergie qu’un bois sec et encrasse plus rapidement les installations. Veillez lors de la réception ou de l’achat de votre bois à vérifier le type de bûche utilisé, la taille mais aussi son taux d’humidité.

Bois de chauffage Pour que le bois sèche convenablement, comptez deux ans à deux ans et demi de repos, dans un endroit de préférence abrité. Cette donnée varie en fonction de l’essence du bois et de la taille de la bûche. Si vous n’avez pas la possibilité de stocker le bois sous un abri, une bâche imperméable disposée au sommet de votre tas de bois peut faire l’affaire.

Enfin, souvenez-vous que le bois de récupération peut vous apporter bien plus de problèmes que de chaleur. Il peut avoir été traité avec des substances toxiques qui se vaporiseraient sous la chaleur. Un danger direct pour les occupants de la maison, et qui aurait aussi des répercussions sur la propreté de votre installation.

Le bois de chauffage est un élément qu’il faut toujours choisir avec attention. N’hésitez pas à vous informer, à comparer et à le stocker convenablement ensuite. La qualité du bois choisi impactera directement la qualité et la rentabilité de votre chauffage.

On en parle dans cet article

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est peu coûteux et respectueux de l’environnement. Le bois comme combustible est, en effet, l’énergie la moins chère du marché !

Vos réactions

27 Fév

Renseignements très utiles
Bravo

Cailletet
09 Jan

bon renseignement merci d ajouter les taux d humidité souhaitable

aubertin



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :