Personne tenant deux micros

Aurez-vous droit au chèque énergie en 2020 ?

Par L’équipe de rédaction

Le 16 janvier 2020

La valeur maximale du chèque énergie a atteint 277 € en 2019. Qui peut en bénéficier et pour quel montant ? Quelles sont les dépenses pouvant être réglées grâce à ce chèque ? Le point sur le fonctionnement et les utilisations de cette aide.

👉 Le saviez-vous ?

Des aides financières peuvent vous être octroyées pour vos travaux de rénovation énergétique.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Fonctionnement du chèque énergie

Le 1er janvier 2018, le chèque énergie a remplacé les tarifs sociaux du gaz et de l’électricité. En 2019, près de 5,8 millions de ménages ont pu en bénéficier.

 

Comment bénéficier du chèque énergie en 2020 ?

 

Aucune démarche n’est nécessaire. La liste est établie par l’administration fiscale. Chaque année, courant avril, le chèque énergie est envoyé par voie postale à l’ensemble de ses bénéficiaires.

 

En revanche, votre adresse doit être actualisée auprès des services fiscaux. Il est également essentiel d’avoir déclaré ses revenus pour intégrer la liste des bénéficiaires de l’année 2020.

 

Quels sont les plafonds de revenus qui déterminent l’obtention du chèque ?

 

Les nouveaux barèmes du chèque énergie en 2020 ne sont pas encore disponibles. Les plafonds et les montants prévus seront toutefois consultables avant la période de distribution. En attendant que ces informations soient communiquées, vous pouvez considérer, à titre indicatif, les barèmes applicables en 2019 :

 

Niveau du revenu fiscal de référence (RFR) par unité de consommation (UC)
Nombre d’UC RFR/UC inférieur à 5 600 € RFR/UC compris entre 5 600 € et 6 700 € RFR/UC compris entre 6 700 € et 7 700 € RFR/UC inférieur à 10 700 €
1 UC 194 € 146 € 98 € 48 €
1 < UC < 2 240 € 176 € 113 € 63 €
2 UC ou + 277 € 202 € 126 € 76 €

 

Vous pouvez également vérifier votre éligibilité grâce au simulateur proposé sur le site du gouvernement dédié au chèque énergie.

 

Quel est le montant du chèque énergie ?

 

En 2019, le montant du chèque énergie s’élevait de 48 € à 277 €. Sa valeur avait été augmentée de 50 € par rapport à 2018.

 

La valeur du chèque est calculée selon deux critères :

 

  • Le niveau de revenus ;
  • La composition du foyer.

 

Le niveau de revenus correspond au revenu fiscal de référence (RFR). La composition du ménage est déterminée en Unité de Consommation (UC) avec :

 

  • 1ère personne = 1 UC ;
  • 2nd personne = 0,5 UC ;
  • 3ème personne et les suivantes = 0,3 UC.

 

Les barèmes du chèque énergie sont établis selon le rapport entre le RFR et le nombre d’UC. À titre d’exemple, en 2019, un ménage composé de 3 personnes avec un RFR de 10 000 € :

 

  • Nombre d’UC du ménage = 1,8 UC ;
  • RFR / UC (10 000 € / 1,8 UC) = 5 555 €.

 

Ce ménage entrait dans la catégorie « RFR / UC inférieur à 5 600 € » et était donc éligible à un chèque énergie d’une valeur de 277 €.

Utilisation du chèque énergie

Comment dépenser son chèque énergie ?

 

Le chèque énergie peut être utilisé pour :

 

  • Régler les factures d’énergie de son logement (électricité, gaz naturel, chaleur, gaz de pétrole liquéfié, fioul domestique, bois, biomasse ou autres combustibles pour le chauffage ou la production d’eau chaude) ;
  • Régler les charges de chauffage incluses dans la redevance d’un logement-foyer conventionné APL ;
  • Financer certains travaux d’amélioration des performances énergétiques du logement.

 

Comment financer ses travaux de rénovation énergétique avec le chèque énergie ?

 

Certains travaux d’économies d’énergie, tels que l’isolation thermique, peuvent être financés à l’aide du chèque énergie.

 

Le chèque peut servir au règlement des travaux facturés avant la date de fin de validité. Il peut également être converti en chèque travaux. Cette solution est proposée aux particuliers souhaitant réaliser des travaux dans les deux années suivant la fin de validité du chèque. La durée maximale de cumul des chèques travaux est de 3 ans.

👉 Le saviez-vous ?

Seuls les travaux réalisés par des professionnels qualifiés RGE peuvent être financés grâce au chèque énergie. Pour connaître les artisans qualifiés dans votre région, demandez un devis auprès des partenaires QuelleEnergie.fr.

Je trouve mon artisan RGE

Simulation gratuite et immédiate

Dans quels cas utiliser l’attestation qui accompagne le chèque ?

 

L’attestation peut se révéler utile pour faire valoir certains droits et protections réservés aux bénéficiaires :

 

  • Maintien de la puissance électrique sur toute la durée de la trêve hivernale en cas d’incident de paiement ;
  • Réduction des frais d’intervention, le cas échéant ;
  • Pas de frais de mise en service en cas de déménagement.

 

Pour assurer l’application de ces protections, le fournisseur de gaz et d’électricité doit être informé de la situation de son client. Au cas où le chèque énergie n’aurait pas déjà été utilisé chez le fournisseur, l’attestation permettra d’actualiser ces droits.

 

Attention aux démarchages frauduleux

 

Rappelez-vous qu’aucune démarche n’est nécessaire pour l’obtention du chèque. La liste est établie par l’administration fiscale au regard des informations dont elle dispose. Si vous êtes sollicité à ce sujet et que des informations personnelles vous sont demandées, il s’agit probablement d’une tentative de démarchage frauduleux. Restez vigilant et ne transmettez aucune information relative à vos coordonnées bancaires.

Utilisez gratuitement le simulateur QuelleEnergie.fr pour connaitre le montant des aides au financement de travaux d’économies d’énergie.

Je trouve mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème