5 idées reçues sur la chaudière à granulés de bois

Article publié le 12 octobre 2010 par

Lire les 5 Commentaires »

5 idées reçues sur la chaudière à granulés de bois

granules bois pelletsUn certain nombre d’idées reçues a tendance à dévaloriser le chauffage à biomasse, et en particulier la chaudière à granulés de bois. Performance, entretien, approvisionnement, empreinte écologique : Quelle Energie s’attaque aux idées reçues pour vous montrer que la chaudière à granulés de bois est une très bonne élève parmi les solutions d’économies d’énergie pour votre chauffage.

1. Les granulés de bois ne chauffent pas tant que ca

Faux FAUX Le bois possède la qualité de dégager de la chaleur après un allumage relativement facile. C’est pour cela que le bois est un combustible historique utilisé depuis 400.000 ans ! Depuis, d’autres moyens de chauffage plus efficaces ont été découverts, mais le bois reste compétitif. La forme que prend le bois est également importante, dans la mesure où 1 tonne de granulés de bois produit autant d’énergie lors de sa combustion que 3 à 4 stères de bois (environ 2 tonnes). Par rapport à d’autres formes de chauffage, cette même tonne de pellets émet autant d’énergie que 500 litres de fioul ou que 400 kg de propane. Le choix de la variété de bois a également son importance car le chêne est plus énergétique qu’un épineux, qui contient lui-même potentiellement plus de puissance qu’un feuillu.

2. La chaudière à granulés de bois est très contraignante au niveau de l’entretien

Faux FAUX Un chauffage à bois peut être une épreuve en soi au niveau de l’entretien quand vient le temps du ramonage pour les cheminées. Cela dit, la chaudière à granulés de bois présente l’avantage de ne rejeter que très peu de fumées, et ne nécessite donc pas de ramonage. Au niveau des cendres, l’évacuation est très souvent automatique, mais nécessite parfois une intervention humaine occasionnelle. A part cela, la chaudière à granulés de bois s’entretient comme une chaudière « classique ».

3. L’approvisionnement est fastidieux

Faux FAUX Il est important de noter qu’il n’est pas nécessaire de se lever en pleine nuit pour aller mettre une pelleté de combustible lors des froides nuits d’hiver. Le système est entièrement automatique : la vis sans fin, située entre le silo de stockage et la chaudière, permet un approvisionnement au fur et à mesure des besoins, tant qu’il y a des granulés de bois dans le silo. A ce titre, le rechargement est mensuel (comme le fioul) et peut se faire au choix par sacs de différentes capacités, ou même par un camion souffleur de granulés, aussi pratique qu’un camion-citerne de fioul.

4. On peut couper son propre bois pour alimenter la chaudière à granulés de bois

Faux FAUX La chaudière à granulés de bois est prévue pour supporter un certain type de combustible. En effet, les granulés (appelés aussi pellets) sont dimensionnés pour ne pas engorger la vis sans fin et ainsi assurer la continuité de l’approvisionnement. Un bois coupé et compacté soi-même pourrait mettre en jeu l’intégrité du système, et risquer de provoquer une panne. De plus, le bois de chauffage non-certifié peut contenir des polluants atmosphériques et c’est sans compter sur le fait que si d’autres arbres ne sont pas plantés pour compenser le rejet de dioxyde de carbone, la chaudière alourdira votre bilan carbone.

5. Le bois n’est pas une énergie renouvelable

Faux FAUX Le bois de chauffe contenu dans les granulés de bois provient soit du retraitement des déchets de la filière bois, soit de forêts. Dans le cas du bois labellisé, un arbre est planté pour chaque arbre coupé. Ainsi, le CO2 émis lors de la combustion sert à alimenter les jeunes pousses. Le cycle peut potentiellement se répéter indéfiniment, ce qui fait du bois une énergie renouvelable et très peu polluante. L’idéal est de convertir le bois en granulés et de les consommer à proximité des zones forestières afin de limiter la quantité de gaz à effet de serre émise par le transport.

Ainsi le bois est effectivement une énergie d’avenir, d’autant plus qu’avec une chaudière à granulés de bois le rendement intéressant en fait un combustible compétitif. Autre point fort : les aides financières rendent l’installation rentable assez rapidement. Cela combiné à l’aspect écologique de la chose font de la chaudière à granulé de bois le champion toutes catégories des moyens de chauffage verts.

Classé dans : CO2, Economies d'énergie, Energies renouvelables | Mots-clé : , , , ,


5 Commentaires pour cet article :
1.  Le 17/10/2010 à 14h27, MULLER J-Marc a dit :

En ce qui concerne la conversion du fioul au bois, et le stockage des pellets … est-il envisageable de transformer la citerne de fioul en silo à pellets ?

2.  Le 18/10/2010 à 08h57, Jérôme Calot a dit :

Ce n’est pas du tout le même système de stockage et de connexion avec la chaudière ; je ne pense pas que ce soit possible.

3.  Le 18/10/2010 à 09h11, BARAY a dit :

Es t-il vrai qu’une chaudière à pellets produit une nuisance sonore importante ?

4.  Le 25/10/2010 à 14h42, Jérôme Calot a dit :

Après renseignements pris auprès d’un fabricant de chaudière à granulés de bois, cet appareil fait très peu de bruit s’il est alimenté en pellets par un système de vis sans fin. Dans le cas d’une alimentation par aspiration, le bruit ressemble à celui d’un gros aspirateur au moment où les granulés sont acheminés vers le réservoir tampon de la chaudière, et ceci une fois par jour.

5.  Le 01/02/2011 à 10h36, BERNARD a dit :

Vous dites que la chaudière ne nécessite pas (ou très peu) d’entretien.
C’est faux! Je suis équipé depuis plus de deux ans d’une chaudière HS TARM avec bruleur « BIO ». Je dois nettoyer le brûleur chaque jour, la chaudière chaque semaine et les tuyaux de sortie 2 fois par mois. Le constructeur dit que c’est du à la mauvaise qualité des granulés. J’en ai utilisé 3 sortes (tous DIN+), le résultat est toujours le même.

Laissez votre commentaire

Tous les champs marqués d'un * sont obligatoires

Etude énergétique

Faites des économies :
étude énergétique
en quelques minutes !

Date de construction de votre maison :

Devenez Fan sur Facebook !

Sites partenaires