Quel bois de chauffage utiliser ?

Comme beaucoup de particuliers, vous avez peut-être envisagé de chauffer votre maison au bois, peu coûteux et écologique. Mais voilà, comment savoir quel bois utiliser pour alimenter votre chaudière ou votre poêle ? Les possibilités sont multiples, en revanche il faut se méfier de certaines essences qui peuvent endommager vos appareils de chauffage et diminuer leurs performances.

Un bois sec et non traité

En premier lieu, il faut absolument proscrire le bois de récupération provenant par exemple d’anciens meubles. En effet, ils sont bien souvent recouverts de peintures, vernis, colles ou autres substances pouvant dégager des molécules nocives lorsqu’elles sont brûlées. Il faut privilégier les essences naturelles, non traitées.


Vous souhaitez faire des économies sur vos factures de chauffage en changeant d’appareil ou d’énergie de chauffage ? Trouvez la solution la plus efficace grâce au simulateur en ligne Quelle Energie.


L’humidité du bois est également un critère essentiel. Brûler un bois vert ou humide diminue fortement le rendement de l’appareil de chauffage et risque de l’encrasser. Plus le bois est humide, plus le PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) donnant la quantité de chaleur libérée par la combustion du bois sera bas. Il faut donc préférer un bois sec avec un taux d’humidité inférieur à 20 %. Pour obtenir un rendement optimal, il est recommandé de laisser sécher les bûches de bois avant de les utiliser pendant au moins 18 mois pour un bois sec et deux ans minimum pour un bois vert.

Les essences à privilégier

Tous les bois secs et non traités ne sont pas équivalents. Les essences à privilégier sont les bois durs tels que le chêne, le charme, le frêne ou encore le hêtre. Ces feuillus ont l’avantage de garder une masse volumique importante même après leur séchage. Ils sont donc capables de dégager une grande quantité de chaleur lors de leur combustion dans une chaudière bois ou dans un poêle à bois. A l’opposé, on trouve des bois dits « tendres », principalement issus des résineux tels qu’épicéas ou sapins, qui sont bien moins conseillés en tant que bois de chauffage. En effet, moins denses, ils contiennent moins d’énergie et surtout possèdent de la résine qui a tendance à encrasser le foyer et les conduits de cheminée. Ceci augmente le risque d’incendie en provoquant l’apparition du phénomène de bistrage.

Chauffage au boisQuelle que soit l’essence, il existe des tailles standards de bûches (en général 25, 30 ou 50 cm) mais dans tous les cas, choisissez-les légèrement moins longues que le foyer de votre chaudière ou de votre poêle à bois. Retenez également que l’unité de vente des bûches de bois est le stère, un stère représentant un mètre cube de bûches longues de 1m.

Qu’en est-il des granulés ?

Les pellets sont fabriqués par compression de sciures de bois sous forme de granulés cylindriques. Ils contiennent ainsi une plus grande quantité d’énergie que les bûches, offrant un très bon rendement à votre chaudière à granulés ou votre poêle à granulés. Ils peuvent être produits à partir de feuillus, de résineux ou bien d’un mélange. Les sciures sont agglomérées à l’aide d’un liant, qui peut être directement la résine du bois ou bien un additif. Le choix de l’essence des granulés n’est pas aussi contraignant que celle des bûches. Cependant, d’autres paramètres différencient les pellets comme leur densité, leur taux de poussière et de cendres ou encore leur taux d’humidité qui ne dépasse en général pas 10 %.

Le saviez-vous ?



Le bois, en bûches ou en granulés est l’énergie de chauffage la moins chère au kWh. Calculez vos économies pour une année grâce au simulateur gratuit Quelle Energie.



Misez sur la qualité pour réduire vos factures

Une référence de qualité peut être la norme NF granulés biocombustibles ou NF bois de chauffage, qui garantit des bois réunissant tous les critères cités précédemment. Quoi qu’il en soit, pensez à privilégier les bois de votre région pour minimiser l’impact du transport sur l’environnement, diminuer votre facture de chauffage et encourager les marchés locaux.

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions

04 Sep

Il y a tres tres peu de bois normé NF (au contraire des granulés pour lesquels la certification est fréquente avec NF Din ou EN). On peut donc s’interesser aux chartes de qualité type France Bois Buche ou une buches de bois densifié qui sont naturellement bien sèches.

Cyril
24 Sep

@ Cyril : Merci de votre commentaire. En effet, des chartes qualité type France Bois peuvent aider à se repérer. En ce qui concerne le bois densifié, voici un article qui revient sur les caractéristiques de ce produit, réalisé à partir de l’expérience de la société Recybûches dans le Nord de la France : http://www.quelleenergie.fr/magazine/chauffage-bois-2/chauffer-local-durable-bois-densifie-37144/

Manuel Blanc
01 Fév

Merci pour les conseils ^^

flo77150
27 Mai

Merci pour les informations.
A choisir, vous préférez les granulés de bois ou les bûches de bois densifiées ?

Sébastien Robbe
27 Oct

Bonjour
Peut on utiliser des pellets granules de bois dans une cheminée classique a insert.
Merci et bonne journée

Sharonn_Ozz


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue-38fab23c9da360e80f979d437e3bf185

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue-a84290216ebbc67b923396c1f1730c7b

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue-a68affdfc3805c3d9671dd35ca2b3e3d

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit

Nouveau

Price-white-a06d4336ddeb3b42724fc84db078c559

Estimez le coût de vos travaux dans votre région
Faire le test


Avis des internautes (1245)

8,7/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :