Prévention et risques professionnels : la CAPEB renforce les moyens pour la formation des artisans du BTP

risques professionnels

Partenaires depuis 2009, La CAPEB, L’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (l’OPPBTP) et l’Institut de Recherche et d’Innovation sur la Santé et la Sécurité au travail (l’IRIS-ST) ont renouvelé leur partenariat en faveur de l’amélioration des conditions de travail des artisans du bâtiment.

Inscrivez-vous au programme Gratuit Certy Pro pour faire bénéficier vos clients de primes CEE bonifiées

C’est dans le but de renouveler leur partenariat et ainsi d’améliorer le secteur en matière de risques professionnels, que Paul Duphil (Secrétaire général de l’OPPBTP), Patrick Liébus (président de la CAPEB) et Jean-Jacques Châtelain (trésorier de l’IRIS-ST), se sont rencontrés Mardi 3 mars dernier. L’intérêt de cette initiative est d’apporter un panel « d’outils concrets » permettant d’évaluer les risques et prendre les mesures nécessaires en réponse à ces risques. Le dispositif prévoit des conseils, des formations, des outils et des solutions pratiques pour développer la montée en compétence des entreprises artisanales.

Quels sont les objectifs de ce dispositif en matière de risques professionnels ?

Le dispositif tourne autour de 4 objectifs :

  • Favoriser l’approche positive de la prévention : le but est de favoriser la prise de conscience des artisans, de démontrer l’impact des actions préventives par l’amélioration des résultats sur la prévention des risques ainsi que sur la performance de l’activité.
  • Faire de l’évaluation des risques professionnels « la pierre angulaire » de toute démarche de prévention : chaque démarche de prévention doit être accompagnée d’une étude sur les pratiques ainsi que sur les conditions de travail des entreprises artisanales et leur proposer en retour des outils adaptés.
  • Privilégier une approche de la prévention par « métier » : Délivrer aux artisans des conseils et des recommandations issus de l’analyse des pratiques sur un chantier.
  • Tenir compte des évolutions éventuelles du dispositif « pénibilité » et élaborer des solutions d’accompagnement des artisans sur le plan opérationnel.

Les partenaires tendent cette fois à prioriser « une approche positive et incitative » par la mise en valeur du « retour sur investissement des actions de prévention » et en démontrant l’impact de la prévention aux risques professionnels sur la performance de l’activité de l’entreprise.

Rendez vos devis plus compétitifs grâce aux CEE. Avec notre simulateur, calculez le montant de votre prime.

Des plans d’actions déployés localement

Pour parvenir aux objectifs fixés dans le partenariat, un plan d’actions sera déployé au niveau local. Des « ateliers DU » (Document Unique) seront prévus à cet effet, en privilégiant une approche interactive et ce, afin de mieux sensibiliser les artisans aux intérêts et bénéfices de la prévention, ainsi que de les accompagner dans la réalisation de leur document unique et de leur plan d’actions.

Des études ciblées seront mises en place afin de comprendre les pratiques professionnelles des artisans en matière de prévention des risques professionnels et des solutions concrètes adaptées seront proposées en retour.

Enfin, cet accompagnement doit permettre d’identifier « les facteurs de pénibilité » et mieux prévenir l’entreprise. Des actions pourront être mises en place, une fois que les modalités d’application du «compte-pénibilité» seront établies.

Pour pouvoir valoriser vos CEE, vous devez vous inscrire préalablement à un programme de CEE. Le programme Certy Pro, qui est Gratuit et Sans Engagement, vous permet de toucher très simplement 100% des primes CEE « Classique » et « Précarité ».



Source graphique : la CAPEB

Découvrez tous les services Quelle Energie Pro



Vos réactions

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi lu