Nicolas Hulot : de bonnes nouvelles pour les artisans et professionnels du BTP et des EnR

Nicolas Hulot

Bonne nouvelle pour les artisans et professionnels du BTP et des EnRNicolas Hulot est nommé à la tête du ministère de la transition écologique et solidaire. Son nom survient au troisième rang de la composition du gouvernement, après Edouard Philippe, premier ministre et Gérard Collomb, ministre de l’intérieur.

Calculez le nombre de chantiers que vous pouvez recevoir près de chez vous

Qui est Nicolas Hulot ?

Nicolas Hulot est né le 30 Avril 1955 à Lille, il a été journaliste, animateur et producteur de télévision. En 2012, il a été à titre bénévole président de sa fondation, et envoyé spécial du président de la république en mission pour la protection de la planète.

Jusqu’ici, le nouveau ministre avait décliné toutes les offres pour intégrer un gouvernement, notamment celle de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Face aux enjeux écologiques actuels, celui qui a avancé « qu’être ministre n’est pas un objectif en soi », a fini par franchir le cap cette fois pour prendre les reines à la tête du ministère de la transition écologique et solidaire, incluant le volet énergétique.

Le saviez-vous ? Quelle Energie Pro peut vous aider à développer votre entreprise en vous apportant de nouveaux clients.

Quelles attentes du nouveau ministre de la transition écologique et solidaire ?

Nicolas Hulot en charge du ministère devra appliquer le programme d’Emmanuel Macron, qui évoque certains objectifs plutôt ambitieux :

Finance :

  • Investir 15 milliards d’euros dans la transition écologique

Mix énergétique :

  • 50% du nucléaire à l’horizon 2025
  • Fermer toutes les centrales de charbon
  • 32% d’énergies produites par les EnR d’ici 2030 fixé par le précédent gouvernement
  • Doublement de la capacité de production de l’éolien et du photovoltaïque d’ici 2022

Aides et primes :

  • Octroi d’une prime de 1000 euros à l’intention des propriétaires de véhicules fabriqués avant 2001 pour l’achat de véhicules plus écologiques
  • Remplacement du Crédit d’Impôt Transition Energétique par une prime perceptible immédiatement

Les artisans et professionnels du BTP peuvent se réjouir de la nomination de Nicolas Hulot à la fonction de ministre de la transition écologique, puisque l’action gouvernementale sera orientée dans la voie de la transition écologique qui porte une nouvelle mention à ce titre, « solidaire ». Par conséquence il sera attendu durant ce quinquennat un regain d’activité pour les acteurs du BTP et de la rénovation énergétique, considéré comme levier majeur pour réaliser des économies d’énergie en vue de préserver l’environnement.

Astuce ! Réduisez le coût de votre prospection commerciale avec le service Quelle Energie Pro d'apporteur d'affaires.

Edouard Philippe : Un premier ministre opposé à la transition énergétique

Décrié comme défenseur de l’environnement, Nicolas hulot risque de se heurter à un premier ministre pro-nucléaire, connu dans le rang des opposants à la loi transition énergétique.

Mais Nicolas Hulot a relevé son défi le plus audacieux après plusieurs déclinaisons dans le passé, et a choisi d’intégrer un gouvernement qui ne s’identifie ni à la droite ni à la gauche. En effet, la question environnementale ne devrait pas choisir de camp puisqu’il s’agit d’un défi majeur à mettre au cœur des actions gouvernementales quel que soit le parti politique. Il déclare « Je considère que la situation m’impose de tout tenter pour faire émerger le nouveau modèle de société ». Déterminé face aux enjeux, nous pouvons espérer que le nouveau ministre mette tout en œuvre pour atteindre ses objectifs.

Les réactions positives du secteur

La nomination du ministre de la transition écologique est prometteuse du point de vue des professionnels du secteur. Le syndicat des EnR est enthousiaste par la prise de fonction du nouveau ministre : « Le SER salue l’arrivée d’une grande figure de l’écologie à la tête du ministère de la transition écologique et solidaire ». Enerplan et son président Daniel Bour ne cachent pas leur enthousiasme : « les membres du syndicat des professionnels de l’énergie solaire Enerplan et son président Daniel BOUR se félicitent de la nomination de Nicolas Hulot en tant que Ministre d’Etat de la transition écologique et solidaire » peut-on lire dans un communiqué de presse. Autre acteur clé de l’environnement à réagir, France Energie Eolienne qui affirme un « soutien entier » et sa volonté d’ouvrir « un dialogue rapidement pour lancer un véritable plan de développement de l’éolien concret et cohérent ».

On pouvait s’attendre après l’élection de Macron à la présidence de la république, le ralliement de figures de gauche comme de droite. Mais la grande victoire de Macron dans cette course à la formation du gouvernement est l’arrivée de Nicolas Hulot. Cette nouvelle est très bien accueillie par l’immense majorité des acteurs des secteurs de l’énergie, du BTP et de la rénovation, mais toutefois, le secteur attend des « engagements forts » et « concrets » en faveur des énergies renouvelables.

Fondation Nicolas Hulot

Découvrez tous les services Quelle Energie Pro



Vos réactions

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi lu