Sondage 2017 #3 : Que pensent les français des professionnels RGE ?

RGE

La qualification RGE « Reconnue Garant de l’Environnement » certifie que les entreprises ont suivi des formations, ont été audités sur des chantiers et sont garants d’un certain nombre de compétences, de moyens techniques et humains. Ce label est obligatoire pour les professionnels afin de permettre à leurs clients particuliers de bénéficier des aides fiscales telles que le crédit d’impôt transition énergétique ou l’Eco-PTZ, mais aussi afin de pouvoir identifier les entreprises les plus performantes en termes d’efficacité énergétique.

Inscrivez-vous au programme Gratuit Certy Pro pour faire bénéficier vos clients de primes CEE bonifiées

Les aides financières se développent pour soutenir cette filière et le nombre d’artisans ainsi que les entreprises labellisées RGE ne cessent d’augmenter. On estime aujourd’hui à plus de 65 000 professionnels disposant de la qualification RGE, représentant plus de 40% des salariés travaillant dans le secteur du bâtiment en France. Depuis la mise en place de l’éco-conditionnalité en 2014, 3 ans après, que révèle le sondage réalisé par OpinionWay pour Qualit’ENR ? Comment le label a-t-il évolué ? Qu’en pensent les français ?

Les français et la qualification RGE

Sur la base de 1001 personnes du sondage, 77% connaissent le dispositif RGE, soit +5 points par rapport à 2016. Un chiffre en évolution constante, en raison des avantages attribués par le label.

Pour les connaisseurs du signe RGE, soit 77% des français, 91% auront recours à des professionnels disposant du label de qualité RGE, contre 83% en 2016. Assurément, les français se dirigeront vers des professionnels ayant obtenu la certification RGE pour engager leurs travaux d’amélioration énergétique.

Rendez vos devis plus compétitifs grâce aux CEE. Avec notre simulateur, calculez le montant de votre prime.

La qualification RGE est la condition nécessaire pour que les particuliers bénéficient des aides fiscales, notamment le crédit d’impôt transition énergétique (CITE), qui permet de rembourser 30% des frais de rénovation, ainsi que l’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) permettant d’obtenir un prêt d’un montant de 30 000 euros à taux zéro remboursable en 10 ans.

Pourtant, une grand part des français déclarent ne pas connaître toutes ces aides destinées à inciter et faciliter le financement des rénovations énergétiques ou l’achat d’équipements utilisant les énergies renouvelables. En effet, 28 % d’entre eux déclarent n’en connaître aucune.

Un label de qualité avant tout

Le label RGE ou les qualifications sont des critères de confiance selon les sondés. Ainsi 83% feront plus confiance à des professionnels disposant d’une certification, devant le bouche à oreilles (75%) et la proximité (63%).

Et pour valoriser leurs compétences et engager une relation de confiance avec leurs clients, la présentation des références de réalisation s’avère être un bon indicateur de confiance pour 76% des sondés. Ainsi, beaucoup de professionnels ont recours à des espaces de communication en ligne afin de promouvoir leurs réalisations auprès des particuliers.

Les chiffres le prouvent, l’obtention de la mention RGE est indispensable. Cette exigence de la part des particuliers a conduit ainsi davantage de professionnels à entreprendre les démarches pour obtenir la certification, soit 65 000 professionnels aujourd’hui !

Pour pouvoir valoriser vos CEE, vous devez vous inscrire préalablement à un programme de CEE. Le programme Certy Pro, qui est Gratuit et Sans Engagement, vous permet de toucher très simplement 100% des primes CEE « Classique » et « Précarité ».

Découvrez tous les services Quelle Energie Pro



Vos réactions

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi lu