Le crédit d’impôt est cumulable avec le prêt à taux zéro !

Le crédit d’impôt est cumulable avec le prêt à taux zéro

Lors de son invitation au journal de 20 heures sur TF1, la ministre de l’environnement et de l’énergie, Ségolène Royal a annoncé une nouvelle mesure qui s’appliquera à compter du 1er mars et qui permettra aux particuliers de cumuler l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) et le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) : « Le gouvernement vient de décider que les Français pourront cumuler ce crédit d’impôt (…) avec le prêt à taux zéro ». Ce cumul était jusqu’ici uniquement possible sous certaines conditions de ressources, désormais tous les particuliers souhaitant entreprendre des travaux de rénovation énergétique pourront en bénéficier. Avec cette nouvelle mesure, le gouvernement espère accélérer le chantier de la rénovation énergétique.

Un cumul bien acceuilli par les professionnels

La Capeb et la FFB se réjouissent de cette dernière annonce du ministère de l’Environnement, « Nous nous réjouissons de l’annonce de Madame Royal qui devrait contribuer à lever ce frein et donc permettre de redynamiser les demandes de travaux. » a annoncé Patrick Liébus, Président de la CAPEB.

Cette nouvelle aide aux particuliers est une bonne nouvelle pour le secteur de la rénovation énergétique qui devrait reprendre de l’élan dans les années à venir. Il est indispensable de fournir cette information au particulier qui est souvent mal informé par les aides disponibles, c’est pour lui un bénéfice non négligeable et un facteur de motivation supplémentaire pour la réalisation de son projet.

Le saviez-vous ? Quelle Energie Pro peut vous aider à développer votre entreprise en vous apportant de nouveaux clients.

Quelles sont les informations à rappeler aux clients ?

Les particuliers qui souhaitent réaliser des travaux d’économies d’énergie dans leur résidence principale sont soutenus dans leur démarche par le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) qui est applicable au taux unique de 30%. L’éco-PTZ est un prêt de 30.000 euros maximum pour financer des solutions économies d’énergie. Ce prêt classique, dont les intérêts sont payés par l’État, est accordé par une banque partenaire de l’État.

Découvrez tous les services Quelle Energie Pro



Vos réactions

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi lu