Conférence Environnementale : rappel des enjeux

Cette rencontre entre les ministres, élus locaux et représentants d’associations a été souhaitée par François Hollande. Elle traitera des grands projets environnementaux de ce quinquennat qui sont : la transition énergétique, la biodiversité et la fiscalité verte.

Focus sur la fiscalité verte française

Cette assemblée commanditera, en effet, les différentes régulations qui seront cruciales pour le secteur du bâtiment et de la rénovation. La rénovation représente 10% de l’activité du bâtiment, et dans ce secteur se portant mal, sa dynamique est fondamentale.


Patrick Liébus, directeur général de la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) compte bien faire son possible pour que les travaux de rénovations continuent à être sollicités par les français.

Le saviez-vous ? Quelle Energie Pro peut vous aider à développer votre entreprise en vous apportant de nouveaux clients.

Si l’on souhaite voir perdurer les travaux énergétiques il y a cinq points sur lesquels on doit obtenir gain de cause :

  • Créer un plan épargne énergie
    Au même titre que l’épargne logement, il faut créer un plan épargne énergie afin que les habitants puissent effectuer des travaux énergétiques dans leurs biens immobiliers. Le prêt LDD (Livret de Développement Durable), reste en effet complexe et peu fonctionnel.
    • Stabiliser le crédit d’impôt
      Face à un gouvernement peu disposé aux défiscalisations, il faut absolument préserver le cumul des crédits d’impôt afin que les habitants puissent investir massivement dans leur habitat et coupler différents travaux énergétiques.
      • Multiplier le crédit des CEE
        Pour booster les travaux énergétiques et réduire leurs coûts, il faut apporter plus de valeur (financière) aux énergies vertes. En multipliant le prix des CEE, les installations énergétiques seront plus rentables pour les artisans et davantage de ménages pourront en bénéficier.
        • Etendre le PTZ+ aux logements anciens mais verts !
          Les français ne peuvent prétendre au PTZ+ (Prêt à Taux Zéro) que pour les logements neufs labellisés BBC. Mais des logements non neufs peuvent aussi prétendre au label BBC (l’exigence énergétique reste plus faible). En étendant l’accès au PTZ+ à l’ensemble des logements BBC, on apporte plus de valeur aux logements rénovés et performants. On multipliera ainsi le nombre de demandes de travaux de rénovation. Les français, en faisant des travaux énergétiques, pourront améliorer leur confort, réduire leur facture et apporter une plus value à leur maison. Avec en plus la satisfaction d’aider « un peu » la planète !
          • Faire des aides durables
            Les français sont encore très peu informés des différentes aides auxquelles ils ont droit. De plus, celles-ci changent chaque année, et même parfois chaque trimestre (tarif de rachat d’électricité). Il serait préférable que les décisions prises en ce début de gouvernement ne soient pas remises en questions pour que les français aient le temps de se les approprier et surtout d’en bénéficier !
          • N’hésitez pas à consulter toutes les aides auxquelles ont droit vos clients pour effectuer des travaux. Les propriétaires sont, en effet, encore très mal informés !


Découvrez tous les services Quelle Energie Pro



Vos réactions

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi lu