Les Français et la rénovation énergétique

énergétique

Le 26 Avril dernier, Ségolène Royal signait le décret pour le doublement des objectifs d’économie d’énergie (CEE) sur la période de 2018 à 2020. En application de l’accord de Paris et de la loi sur la transition énergétique, cette mesure pourrait permettre une économie d’environ dix milliards d’euros pour les ménages, entreprises et organismes publiques. Mais alors que la hausse des prix de l’énergie oblige une part des Français à réduire leur confort, 76% d’entre eux considèrent que c’est le rôle des fournisseurs que de proposer des solutions de rénovation énergétique.

Inscrivez-vous au programme Gratuit Certy Pro pour faire bénéficier vos clients de primes CEE bonifiées

Les Français plus que jamais attentifs à leur consommation

Un récent sondage Ifop réalisé pour Eni en Fevrier 2017 (auprès de 1000 personnes de 18 à 25 ans) apporte d’intéressantes précisions:

51% des Francais Sont plus Vigilants à leur consommation d’électricité.
Quant à la consommation de gaz , 50% des sondés disent faire plus attention.

La moitié ont affirmé avoir baissé leur consommation et le quart avoir réduit la température du chauffage.

S’agissant des aides financières pour la rénovation énergétique:

  • 20% répondent qu’ils en ont entendu parler.
  • 20% connaissent et savent précisément de quoi il s’agit.
  • 32% n’en ont jamais entendu parlé.

Enfin: 26% des ménages ont déjà effectué des travaux de rénovation énergétique au cours des deux dernières années

Rendez vos devis plus compétitifs grâce aux CEE. Avec notre simulateur, calculez le montant de votre prime.

Les travaux énergétique entrepris en 2016

Quelleenergie.fr a dressé un classement des travaux de rénovation énergétique les plus entrepris en france en analysant plus de 12400 projets :

  • 1- Poêle a bois : 12.5%
  • 2- Isolation des murs : 11.0%
  • 3- Isolation des combles : 13.7%
  • 4- Double vitrage renforcé : 12.4%
  • 5- Chaudière gaz à condensation : 9.2%

On observe une nette progression de l’isolation des combles (+ 38% par rapport à l’année précédente. Cette rénovation est privilégiée car 30% des perditions se font par le toit (source ADEME). Le poêle a bois devient lui aussi une solution de plus en plus adaptée par les Français. Néanmoins un délaissement de certaines travaux est à constater, comme par exemple:

  • Les chaudières à basse température (-53%).
  • Les pompes à chaleur(-36%).
  • Les chaudières à bois (-29%).

Pour pouvoir valoriser vos CEE, vous devez vous inscrire préalablement à un programme de CEE. Le programme Certy Pro, qui est Gratuit et Sans Engagement, vous permet de toucher très simplement 100% des primes CEE « Classique » et « Précarité ».



Qu’attendent les consommateurs en 2017?

Toujours d’après le sondage Ifop/Eni:

Pour 76% d’entre eux, leur fournisseur se doit de proposer des solutions de rénovation énergétique. 73% espèrent une remise supplémentaire en ayant les deux énergies (gaz et électricité) chez le même fournisseur et 57% des sondés accordent une grande importance aux aides financières comme les CEE ou crédits d’impôts.

Il semblerait aussi que les Français mesurent de plus en plus l’impact de leur consommation sur l’environnement outre les économies financières possibles. C’est 34% d’entre eux qui sont maintenant prêts à payer plus cher pour profiter d’une offre dite « verte ».

CEE: une solution peu ou pas assez exploitée

Pour limiter leurs dépenses, 60% des Français disent réduire leur confort et donc leur consommation. Notamment avec des gestes simples tel que mettre des ampoules basse consommation (55% d’entre eux) ou même baisser le chauffage (43% d’entre eux).

La portée actuelle du dispositif des certificats d’économies d’énergie n’a malheureusement pas encore atteint les objectifs escomptés. Trop peu de consommateurs encore font appel au dispositif de CEE qui permet aux fournisseurs d’énergie d’accorder des aides financières aux particuliers. 59% d’entre eux déclarent que ce dispositif pourrait les inciter à conduire des travaux chez eux.

Les autres aides accessibles :

L’état a mis en place d’autre aides financières pour permettre aux particuliers de faire des rénovations.

Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique), privilégiant l’accès aux propriétaires ou locataires, permet de déduire des impôts 30% des dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre pour différents types de travaux de rénovation.
L’éco-prêt à taux zéro concerne tous les propriétaires, il permet de bénéficier d’un prêt pour réaliser des travaux d’éco-rénovation.Le montant maximal étant de 30 000 euros.
Le programme Habiter Mieux, qui est une aide financière pouvant atteindre 10 000 euros est Accessible aux propriétaires sous conditions de ressources et sur constitution d’un dossier de demande.

Découvrez tous les services Quelle Energie Pro



Vos réactions

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi lu