[Transition énergétique] Royal maintient l’adoption de la loi pour 2014

[Transition énergétique] Royal maintient l'adoption de la loi pour 2014
Matignon annonçait, le 6 juin dernier, que l’adoption de la loi sur la transition énergétique serait reportée à 2015. Cette annonce a déclenché la colère des écologistes qui y voyaient un manque d’intérêt explicite pour la cause environnementale. Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Énergie, a alors réagi en affirmant que l’adoption de la loi serait bien maintenue pour fin 2014.

Maintenue pour fin 2014

L’annonce de Matignon est venue fausser les engagements pris par François Hollande lors de la deuxième conférence environnementale en septembre dernier pour la conclusion de la loi avant fin 2014.


Cette déclaration a provoqué l’indignation des écologistes français. Nicolas Hulot, l’envoyé spécial du Président pour la protection de la planète, a jugé ce report « inacceptable ». Le militant craignait que cet ajournement soit synonyme de renoncement car selon lui,  » il y a un faisceau d’indices inquiétants  » comme  » l’abandon plus ou moins tacite de la commission sur la fiscalité écologique « .


Face aux inquiétudes du mouvement écologique, Ségolène Royal, la nouvelle ministre de l’Ecologie a alors affirmé que le texte de loi sur la transition énergétique, serait, comme initialement prévu, adopté avant la fin de l’année. Elle prévoit tout de même un retard d’une semaine pour la présentation du projet de loi au Conseil des Ministres qui se fera donc le 18 au lieu du 11 juin 2014. Selon elle, ce retard ne compromettra pas l’adoption de la loi et sera utilisé pour produire un texte encore plus ambitieux.

[Transition énergétique] Royal maintient l'adoption de la loi pour 2014

Une loi très attendue

Onze mois après la fin du « grand débat national », la loi sur la transition énergétique se fait toujours attendre. Initialement prévue pour l’automne 2013, l’ancien ministre de l’Ecologie, Philippe Martin, annonçait en septembre dernier que la loi serait reportée à fin 2014.

La loi sur la transition énergétique est pourtant un texte très attendu. La question environnementale concerne, en effet, l’ensemble de la société, comme on a pu le voir lors du « grand débat sur la transition énergétique » qui a duré plus de huit mois.


A la suite de cela, quinze recommandations ont été formulées par le Conseil National et remises au gouvernement. Parmi elles, on retrouve :

  • la réduction de 50 % de la consommation énergétique finale d’ici à 2050 ;
  • la rénovation de 500.000 bâtiments par an ;
  • la réduction de la part du nucléaire de 75 % à 50 % dans le mix électrique à l’horizon de 2025 ;
  • une étude socio-économique, environnementale et climatique de l’exploitation du gaz de schiste ;
  • 30 à 40 % d’énergies renouvelables dans la production d’électricité en 2030.

Ces recommandations n’ont fait que guider l’élaboration de la loi. Le projet de loi définitif devrait être présenté en conférence de presse le 11 juin 2014 par le ministère de l’Ecologie. Ce sera alors l’occasion de voir si les aspirations des Français ont été respectées et intégrées au texte.



Crédit Photo : Facebook Officiel de Ségolène Royal

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :