Le congrès Smart Energies 2018 – Jour 1

ecologie-tennis1

Vers le résumé du jour II

En ce mardi 5 juin, journée de l’environnement, le magazine QuelleEnergie.fr était présent à l’édition 2018 des Smart Energies. Les grands enjeux énergétiques des prochaines années ont été évoqués par différents experts de l’énergie, et vous trouverez un compte rendu de la première journée dans cet article.

Energies renouvelables : état des lieux du déploiement mondial

Françoise d’Estais a présenté le rapport international 2018 des énergies renouvelables, le « Renewable Global Status Report », et a porté son attention sur les marchés européen et français. Au bilan, l’année 2017 a présenté des investissements en hausse malgré un manque de volonté politique : « L’année dernière les subventions aux énergies fossiles étaient toujours deux fois plus élevées que pour les énergies renouvelables, toutefois les investissements dans les énergies renouvelables ont atteint 280 milliards de dollars, soit trois fois plus que pour les énergies fossiles ». Françoise d’Estais préconise une approche systémique et multipartite pour éviter les barrières et atteindre les objectifs : « L’innovation est très forte dans la production d’énergie, mais le chauffage/réfrigération et les transports représentent 70% de la demande énergétique, il faut donc faire plus dans ces secteurs ».

Accélérer la performance énergétique durable à l’échelle des territoires

Sylvie Jehanno, présidente de Dalkia, a abordé le choix de l’innovation et du numérique et a expliqué en quoi ces secteurs accélèrent la transition énergétique des collectivités et des industriels : « Le numérique est essentiel pour optimiser les économies d’énergie, grâce à l’intelligence artificielle les systèmes peuvent « booster » l’efficacité énergétique ». Elle illustre son propos d’un exemple sur lequel travaille Dalkia actuellement : « Les industries produisent beaucoup de chaleur qui est perdue, la récupérer permettrait de valoriser ces industries et de chauffer 1,6 millions de foyers ». Pour améliorer la performance énergétique des territoires, il est important de concilier réseaux thermiques et électriques : « Nous travaillons sur les « double-smartgrid » qui joue sur les échanges de chaleur : produire du froid crée du chaud qui peut être réutilisé ».

ecologie-tennis1

Transition écologique et solidaire : les chantiers en cours et à venir

Philippe Monloubou de Enedis et Laurent Michel de la DGEC, ont partagé leurs avis sur la programmation pluriannuelle de l’Energie : « Il faut travailler sur la planification des schémas régionaux pour les réseaux et mettre en place une autoconsommation collective et pertinente ». Cet échange a permis aux deux hommes d’aborder le thème du mix énergétique français et de débattre sur le sujet controversé de la réduction de la part du nucléaire au profit des énergies renouvelables.

En bref

En cette journée de l’environnement, les intervenants ont démontré que la transition énergétique dans les territoires peut prendre différentes formes. Entre financements participatifs, projets de coopératives ou encore aides financières de l’Etat, de nouveaux concepts économiques et de gouvernance émergent dans les collectivités territoriales. L’accent a été mis sur le rôle des énergies renouvelables dans la transition énergétique, mais aussi sur l’importance d’un changement de modèle. Le rôle des collectivités et des industriels dans cette transition n’a pas été oublié, tout comme les pépites françaises de l’énergie présentes sur le salon dont les innovations ont été mises en avant par plusieurs intervenants.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :