La programmation pluriannuelle de l’énergie publiée au Journal Officiel

Programmation pluriannuelle de l'énergie

La Programmation pluriannuelle de l’énergie instituée par la loi de transition énergétique a été publiée au Journal Officiel ce 28 octobre. Attendue mais à la fois critiquée, elle a pour objectif de participer à la lutte contre le réchauffement climatique.

Qu’est-ce que la programmation pluriannuelle ?

La Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), a été prévue par la loi de transition énergétique pour définir les choix futurs en terme de politique énergétique en France. La PPE doit établir les priorités d’actions et les moyens pour atteindre les objectifs de la loi de transition. Entre autres, la PPE doit se pencher sur les problématiques de production d’énergie (réduire la part du nucléaire à 50% et porter celle des énergies renouvelables à 40% d’ici à 2030), de maîtrise de la consommation d’énergie (réduire de moitié la consommation à l’horizon 2050) et de flexibilité des réseaux énergétiques et développement des solutions de stockage.

La PPE définit également les budgets alloués à chaque filière pour, à terme, contribuer à la sécurité d’approvisionnement en réduisant les importations d’énergies fossiles.

L’adoption de la PPE : ses ambitions

La publication de la programmation intervient avec plusieurs mois de retard. Néanmoins de nombreuses initiatives ont été prises. Parmi celles-ci, la réduction de la consommation de charbon, induisant de fortes émissions de CO2, doit être mise en place grâce à l’interdiction de la construction de centrales à charbon non équipées de système de captage, stockage ou valorisation de CO2. La PPE souhaite également diminuer progressivement la consommation de pétrole.

Le saviez-vous ?



Pour agir à votre échelle et participer à la transition énergétique, vous pouvez effectuer plusieurs demandes de devis et trouver les travaux qui réduiront votre consommation énergétique.



En ce qui concerne les énergies renouvelables, la PPE a chiffré des objectifs concernant l’hydroélectricité, l’éolien terrestre et le solaire principalement. Des objectifs moins ambitieux ont été décidés pour d’autres sources d’énergie renouvelable. De plus 2,4 millions de véhicules électriques ou hybrides rechargeables doivent être mis en circulation sur les routes avant 2023.

Quid du nucléaire ?

Les débats ont été un peu plus houleux concernant la question du nucléaire. La loi de transition énergétique a pour but de ramener la part du nucléaire à 50% d’ici à 2025 mais il restait à définir les moyens. Or la PPE n’est pas claire à ce sujet : EDF doit établir un plan stratégique compatible avec les orientations de la PPE ces 6 prochains mois, il est prévu que deux réacteurs de la centrale de Fessenheim soient fermés mais le nombre de réacteurs qui seront susceptibles d’être fermés dans le futur reste inconnu. La programmation n’est d’ailleurs pas beaucoup plus claire sur les prolongations d’exploitation au-delà de 40 ans de certains réacteurs.

Toutefois, il faut se rappeler que la PPE sera révisée en 2018, puis tous les 5 ans. Ainsi de nouvelles initiatives pourront peut-être voir le jour.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :