La transition énergétique, un vrai vecteur de progression pour l’emploi selon l’ADEME

Début juillet, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) a rendu les résultats de son travail au sujet de l’emploi dans les transports, le bâtiment résidentiel et les énergies renouvelables – 3 secteurs intimement liés à la transition écologique. D’après ses conclusions, sur les 10 dernières années, le nombre d’emplois directs a connu une croissance de 75 %. En somme, favoriser le développement durable sur notre territoire permet aussi de créer de l’emploi, une conséquence indirecte, mais fortement appréciable !

Transports, rénovation des bâtiments et énergies renouvelables : des chiffres plus qu’encourageants

Ces trois marchés, selon l’ADEME, sont de puissants créateurs d’emploi – et les statistiques sont bien là pour le démontrer. Par exemple, dans la sphère des transports, le chiffre d’affaires a dépassé les 33 milliards d’euros en 2017 : c’est presque quatre fois plus qu’onze ans plus tôt ! À elle seule, cette filière regroupe pas moins de 94 000 équivalents-temps-plein (ETP).

En parallèle, le secteur du bâtiment, lui aussi, se porte bien : avec 31 milliards d’euros de chiffre d’affaires, il a augmenté de 79 % entre 2006 et 2017. L’emploi a progressé de près de 60 % sur cette période (près de 220 000 ETP).


La transition énergétique passe aussi par la rénovation des logements. Estimez le coût de vos travaux de rénovation énergétique grâce à notre simulateur.


Pour couronner le tout, alors même que la production d’énergie renouvelable devient de plus en plus rentable grâce à la baisse du coût des matériaux conjuguée aux améliorations techniques, le secteur a recruté 39 % d’employés supplémentaires ces 11 dernières années et déclare un chiffre d’affaires de 26 milliards d’euros en 2017, pour 86 000 ETP.

Des politiques qui favorisent le développement économique

Très clairement, ces trois secteurs sont boostés par les politiques dites « volontaristes » de l’État quant à l’économie verte, selon les termes employés par l’ADEME. En effet, de la mise en place d’une TVA réduite pour de nombreux travaux de rénovation énergétique aux aides accordées aux particuliers en passant par les appels d’offres pour installer de l’éolien, les opportunités de remplir les carnets de commandes ne manquent pas.

Fabrication et installation des équipements : deux enjeux fondamentaux

Toujours selon l’ADEME, les marchés du bâtiment et des transports sont surtout stimulés par la conception et la mise en place / en service des équipements et infrastructures, représentant 72 % de l’activité dans les transports et 90 % dans le bâtiment résidentiel. Cette partie du travail, en revanche, revêt un caractère moins prioritaire dans les énergies renouvelables, où elle couvre seulement 30 % du marché.

Énergies renouvelables : cap sur la vente d’énergies et la maintenance

Si le milieu des énergies renouvelables se porte bien, c’est notamment grâce à la vente d’énergies et à la maintenance des équipements, qui représentent à eux deux plus de 60 % des gains. Logiquement, ces deux axes ne peuvent que progresser au rythme des nouvelles installations, sachant que les particuliers sont de plus en plus demandeurs d’énergies vertes – et qu’ils ont naturellement besoin d’interlocuteurs professionnels pour l’entretien de leurs dispositifs, qu’il s’agisse de pompes à chaleur, de poêles à bois ou encore de panneaux photovoltaïques.

Des balances commerciales parfois déficitaires

La seule ombre au tableau provient des balances commerciales de ces secteurs, plus contrastées. Si le transport bénéficie d’un excédent de près de 2 milliards d’euros grâce aux exportations de véhicules particuliers neufs classe A, le bâtiment affiche un déficit dû à l’importation trop conséquente d’appareils électroménagers. Les importations pèsent aussi sur la balance des énergies renouvelables, mais tous les espoirs sont dirigés vers l’éolien en mer qui, une fois mieux déployé, pourra nous rendre plus autonomes.

Pour rappel, l’ADEME publie régulièrement, depuis 2008, des études de marché portées sur les emplois liés aux filières travaillant sur la transition écologique. L’agence observe que, depuis 10 ans, tous ces secteurs progressent d’une manière générale – et que les objectifs ambitieux de la loi transition énergétique devraient permettre de poursuivre cette dynamique.

Le saviez-vous ?

 

Vous cherchez un bon artisan qualifié pour réaliser vos travaux ou remplacer vos appareils de chauffage ? Faites une demande de devis en ligne et comparez les installateurs près de chez vous !

 

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :