Plus de 70% des Français prendront en compte la thématique de l’énergie dans leur vote à l’élection présidentielle

[Sondage] Les Français et l'énergie dans les présidentielles

A dix jours de l’élection présidentielle, nous avons voulu mesurer l’impact du thème de l’énergie sur le vote des Français et identifier les candidats les plus crédibles sur cette thématique. Ce sondage, réalisé par OpinionWay, met en lumière plusieurs enseignements.

72% des Français prendront en compte la position des candidats sur le thème de l’énergie lors du vote.

Présidentielles 2017Les propositions des 11 candidats à l’élection présidentielle sur le thème de l’énergie seront scrutées attentivement à l’approche du scrutin. Près des trois quarts des Français (72%) prendront en compte les programmes des candidats sur le thème de l’énergie avant de voter (rénovation énergétique, lutte contre la précarité énergétique, mobilités propres, indépendance énergétique…). Un quart d’entre eux (27%) affirme même que ces positions seront « tout à fait » prises en compte. Seuls 6% des sondés ne retiendront « pas du tout » cette thématique au moment du vote.

Les programmes des candidats sur cette thématique seront particulièrement regardés par les personnes issues de catégories sociales favorisées (76% contre 69% des personnes issues des catégories populaires) ainsi que par les sympathisants de la gauche (81%).

35% des Français considèrent qu’aucun des candidats n’est crédible sur le thème de l’énergie.

Présidentielles 2017Bien qu’une large majorité de Français déclare prendre en compte les positions des candidats sur l’énergie, ils les jugent peu convaincants. A la question « lequel des candidats à l’élection présidentielle est le plus crédible sur le thème de l’énergie », 35% des Français jugent qu’aucun des candidats n’est crédible.

Les femmes se montrent plus sceptiques que les hommes sur la capacité des candidats à s’emparer des questions énergétiques, 38% considérant qu’aucun des candidats n’est crédible, contre 31% des hommes.

Bien qu’aucun des candidats ne soit jugé très crédible, les candidats de la gauche et du centre sont un peu mieux jugés que les candidats de droite : Jean-Luc Mélenchon est considéré comme le candidat le plus crédible sur cette question par 14% des Français. Viennent ensuite Emmanuel Macron (12%) et Benoît Hamon (11%), tandis que les autres principaux candidats à cette élection, François Fillon et Marine Le Pen apparaissent les plus crédibles pour 10% des personnes interrogées.

Le développement des énergies renouvelables et la rénovation énergétique des logements au cœur des priorités.

Présidentielles 2017Pour le prochain quinquennat, les Français jugent que les deux principales priorités du gouvernement en matière d’énergie doivent être le développement des énergies renouvelables (68%) et l’effort de rénovation énergétique des logements (48%). Plus généralement, assurer l’indépendance énergétique de la France représente également un objectif prioritaire pour 40%.

Cette réduction de la dépendance énergétique doit également se traduire par l’encouragement aux mobilités propres (voitures électriques, vélo, transports en commun) pour 40% des personnes interrogées.

En revanche, seuls 10% des Français considèrent le développement de l’énergie nucléaire comme une priorité, de même que la mise en place d’une taxe carbone (10%). L’exploitation des gaz de schiste n’est pas considéré comme un chantier à mener rapidement, 5% des Français considérant cet enjeu comme prioritaire.


Découvrez les aides et les subventions auxquelles vous êtes éligible pour réaliser vos travaux. Faites le test.


Le développement de l’énergie nucléaire apparaît comme un enjeu clivant : si 18% des sympathisants de droite considèrent cet élément comme prioritaire, c’est le cas pour seulement 7% des sympathisants de gauche et 9% des personnes n’exprimant pas de préférence partisane.

>> Retrouvez les principaux résultats de cette étude OpinionWay dans l’infographie.

Vos réactions

15 Avr

Le crérébrolessivage antinucléaire général est passé par là.

Si nt demandait aux mêmes sondés par opinionWay combien savent ce qu’est la dépendance des français au nucléaire et aux énergies fossiles je parie toutes mes économies que la majorité dirait que nous sommes dépendants du nucléaire.
Pourtant, le nucléaire ne fait que de l’électricité et des emplois, tout comme les ENRi éolovoltaiques (comprendre les renouvelables) ne produisent que 25% de l’énergie primaire du pays. Le reste étant du pétrole et du gaz essentiellement. Importé a 99% pour plus de 50 milliards par an ! je sais, on me rétorquera que l’uranium est aussi importé a 100%, sauf que la densité n’est pas la même, et que les français ne savent pas faire la différence dans ces ordres de grandeurs. Et puis les sources d’uranium sont nombreuses dans le monde. Pas tout fait comme le pétrole et le gaz …En plus contrairement au pétrole ou au gaz, nous pouvons stocker plus de 5 ans sans source extérieure de combustible nucléaire.
Le vrai pb est la doxa médiatique ignorante qui va nous conduire dans une impasse économique qui va accélérer la chute dés que le pb des hydrocarbures va se présenter.

Bref, la diffusion de la peur dans les mass-médias conduit forcément une partie des français a penser que nous devrions sortir du nucléaire. Mais faire cela appauvrirai inexorablement le pays très rapidement.

Atomicboy44
19 Avr

Plus de 90%des individus ne font pas la différence entre Kw etKwh , des statistiques annoncent plus de 60% de « cons » et au moins 17% d’illettrés, de ce fait combien a-t-on d’électeurs capables de porter un jugement valable sur les problème d’énergie ? Nos ministres et gouvernants et candidats font aussi partie de la population . Les connaissances « vraies » retenues des individus , même bardés de diplômes , est inquiétante lorsque dans la vie professionnelle on fait un » contrôle de connaissances  » .

Vallée georges
20 Avr

vous pourriez ajouter:
défaut de conception: TMI, panne des pompes, emballement du contrôle commande, mais pas d’émission radioactives externes
fautes de conception et d’exploitation Fukushima
faute d’exploitation Tchernobyl , une manip de sureté, on a vu.

amblard
21 Avr

Mes excuses, il faut toujours relire son texte lorsqu’on l’a couché sur le papier , il faut lire :
– capables de porter un jugement valable sur le problème de l’énergie ?
-les connaissances « vraies » et retenues des individus , même bardés de diplômes , sont inquiétantes lorsque ……..
– enfin il ne faut pas associer automatiquement les Energies Renouvelables et la Rénovation des Bâtiments qui sont deux problèmes différents pouvant être traités séparément .
Vallée Georges

Vallée Georges
21 Avr

1-
dans le domaine du nucléaire avant la fusion ,(pour un avenir lointain car le problème des très hautes températures est difficile à atteindre ) , il y a les « surgénérateurs » dits réacteurs rapides dont le rendement thermodynamique voisin de 0’50 au lieu du 0,33 des PWR est meilleur , ce qui se traduit par moins de pertes de chaleur dans l’air et dans l’eau et en complément ils « brulent » une partie des déchets « plutonium » venant des PWR et qui de plus dans la construction de l’ensemble mécano-thermique se rapprochait des tranches thermiques conventionnelles , mais grâce à la « clairvoyance  » du socialiste Jospin et de l’écologiste Voynet a été détruit .
2-l’on ne doit pas comparer la production nucléaire , c’est une énergie dont on dispose en permanence et qui s’adapte et se règle en fonction du besoin , les Energies Renouvelables sont aléatoires et intermittentes et non maitrisables (le soleil la moitié du temps , le vent le tiers grosso modo) il faut donc une source d’énergie garantie enfin un geste écolo on installe une turbine à gaz qui nous alimente en CO2 ?
3-Pour le vent, à présent on équipe un alternateur à fréquence variable avec un redresseur et un onduleur pour fournir la courant sur le réseau interconnecté à 50Hz ( avec des harmoniques 3, 5, 7 , ), les panneaux photovoltaïques eux génèrent du courant continu qu’il faut « hâcher » avant d’onduler pour le transporter et le raccorder au réseau interconnecté de RTE .SI LE RESEAU RTE est arrêté ces machines sont à l’ARRÊT et ne peuvent pas démarrer, en cas de coupures c’est formidable .

Tourette Vivien



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :